imprimer l'article

Un ado sur cinq dragué on-line.

Un ado sur cinq âgé de 11 à 17 ans a déjà été dragué en ligne aux Etats-Unis.

Aux Etats-Unis, 19 % d’ados font l’objet de la part d’adultes "de propositions portant sur des rapports sexuels, les discussions à propos du sexe ou invitant à livrer des informations sur sa sexualité" (1). Même si aucun sondage semblable n’a encore été fait en France, un site de Protection des mineurs sur Internet est sorti, ce qui indique que le risque est le même qu’aux Etats-Unis. Sur le web, il arrive parfois de faire de mauvaises rencontres, en particulier sur les chats.

A peu près 3 % des sollicitations débouchent sur des propositions de rencontre ou sur des rencontres off-line. C’est là qu’il faut redoubler de prudence. Avoir conscience que sur Internet l’anonymat est la règle et qu’aucun site ne peut empêcher un mec de 50 ans de se balader et de racoler sur un site de jeunes. Sans virer parano, méfie-toi des gens qui te demandent ton nom, tes coordonnées ou une photo de toi. Ne reste pas sur un chat s'il y a des propos choquants et, même quand le courant passe bien, reste toujours sur tes gardes. Prends tout le temps nécessaire pour cerner la personne et ses intentions avant d’envisager de la voir. Et là pas question de se gourer, les mecs trop lourds faut les envoyer balader, les nanas galère pareil. Pour un rencard, préfère les rdv dans un lieu et à un moment où il y a du monde. Refuse un premier rendez-vous chez la personne, ou dans un endroit où il n’y aura personne.

Enfin, n’hésite pas si besoin à porter plainte au commissariat ou auprès du fournisseur d’accès lorsque tu découvres des contenus pédophiles ou porno. Tu peux aussi signaler cela sur le site de Protection des mineurs. Trop peu de personnes le font... En effet, seulement 10 % des sollicitations font l’objet d’une plainte aux Etats-Unis.
Normal que tu ailles sur Internet pour discuter, faire des rencontres. Mais la prudence est de mise ! Comme tous les outils, Internet peut être utilisé pour le meilleur comme pour le pire...

VA VOIR AUSSI
- Protection des mineurs sur internet, le site créé par les ministères de la justice, de l'intérieur, de la défense et de l'emploi et de la solidarité pour lutter contre les réseaux incitant à la pédophilie
https://www.internet-mineurs.gouv.fr
- une assos de lutte contre la pédophilie
- un site qui te rappelle tes droits et ce qu'il faut faire quand on essaie de les bafouer (cyberpédophilie, abus etc.)

(1) Selon une enquête du Journal of American Medical Association

La rédaction de tasanté.com le 10/07/2001

Envoie ton témoignage !

S'inscrire