imprimer l'article

Les "contraceptions" à éviter

Certaines "contraceptions" sont carrément foireuses, à éviter absolument. Parce qu'elles sont inefficaces et que plus une fille est jeune, plus elle est fertile. Alors si tu les connais, oublie-les vite !

Le calcul de jours
C'est vrai, une fille n'est féconde que quelques jours par cycle. Mais ça peut être jusqu'à huit jours, impossible de prédire à l'avance lesquels. Alors si tu crois qu'en évitant de faire l'amour le 14e jour du cycle, tu éviteras une grossesse, tu te trompes !

Le retrait
C'est la plus vieille méthode contraceptive du monde ! Le garçon se retire pour éjaculer à l'extérieur du vagin.
Mais attention, c'est très difficile de contrôler parfaitement son éjaculation. Elle peut partir sans vraiment prévenir.
Parce que même avant d'éjaculer, des spermatozoïdes peuvent être là dans le liquide qui sort avant l'éjaculation (liquide pré-éjaculatoire ou liquide de Cowper).
Evidemment si vous êtes en pleine action et que tout à coup vous vous apercevez que vous êtes en train de faire une grosse bêtise, c'est la méthode "mieux que rien" ! Dans ce cas pensez à la contraception d'urgence, à prendre en rattrapage dès que possible (maximum dans les 72h qui suivent le rapport à risque, et en fait jusqu'à 5 jours après avec une efficacité moins bonne).

La toilette vaginale
D'autres encore pensent qu'en nettoyant l'intérieur du vagin, on peut, immédiatement après un rapport, évacuer tous les spermatozoïdes.
Mais ça ne marche pas du tout ! Les spermatozoïdes sont déposés tout au fond du vagin et certains entrent immédiatement dans l'utérus où aucune toilette ne pourra les déloger. Au contraire, on risque de les pousser encore plus au fond !

Les vrais moyens de contraception
Elles peuvent toutes se révéler foireuses si on ne les utilise pas correctement. Ce qui compte donc avant tout, c'est leur bonne utilisation !
La mauvaise utilisation c'est :
La pilule : chez les filles tête en l'air qui l'oublient une fois sur deux, c'est pas l'idéal non plus !
Le préservatif : pochette découpée aux ciseaux ou préservatif posé avec des ongles pointus, c'est la déchirure garantie. Et sans en pincer le bout, c'est l'explosion assurée : l'air contenu + le sperme, ça provoque une surpression et ça craque à tous les coups. Et si le garçon ne se retire pas tout de suite avec le préservatif, tout risque de déborder dans le vagin.
Les spermicides : suivis d'une toilette au savon voient leur efficacité annulée complètement. Et s'ils sont mal mis en place, pas assez profond = effet zéro.

Alors attention à bien te renseigner avant sur tous les détails nécessaires, ça vaut vraiment le coup pour te sentir en sécurité !

Dr Catherine Solano - Médecin généraliste et sexologue le 08/11/2007

Envoie ton témoignage !

S'inscrire