Don du sperme, ça se passe comment ?

S'il est souvent abordé sur le mode de la plaisanterie, le don de sperme existe réellement. A quoi ça sert, comment ça se passe ? Explications...

Catherine Solano, médecin généraliste et sexologue., le 11/06/2002

Opinions, Témoignages (27)

Par laurene26, le 09/10/2012 à 17h29
Bonjour à tous, nous sommes un couple de femmes (27ans et 33ans) depuis 7 ans.Nous résidons sur Paris.
Nous recherchons un donneur de sperme sèrieux et dont les test HIV sont en règles.

Merci de bien vouloir nous tenir informer.

Par franco78, le 22/04/2011 à 15h16
Bonjour, je découvre ce blog et suis un peu surpris des réactions.

Le DON DE SPERME est certes un parcours très administratif et un peu contraignant, cependant quand la motivation est là pour aider une cause qui est chère cela se surmonte.

Je suis donneur, j'ai du procéder à des analyses en laboratoire, me déplacer 6 fois au CECOS pour les prélèvements et à chaque fois j'ai croisé des regards de couples (désespérés) et cela valide pour quoi l'on fait le don.

Alors, Messieurs, n'hésitez pas un instant, si vous avez envie d'y aller, les équipes dans les CECOS sont vraiment très sympa et oubliez l'administratif et le côté peu glamour Masturbation et éprouvette, visualisez le sourire de ceux qui vont pouvoir avoir un enfant grâce à vous !

Par franco78, le 22/04/2011 à 15h15
Bonjour, je découvre ce blog et suis un peu surpris des réactions.

Le DON DE SPERME est certes un parcours très administratif et un peu contraignant, cependant quand la motivation est là pour aider une cause qui est chère cela se surmonte.

Je suis donneur, j'ai du procéder à des analyses en laboratoire, me déplacer 6 fois au CECOS pour les prélèvements et à chaque fois j'ai croisé des regards de couples (désespérés) et cela valide pour quoi l'on fait le don.

Alors, Messieurs, n'hésitez pas un instant, si vous avez envie d'y aller, les équipes dans les CECOS sont vraiment très sympa et oubliez l'administratif et le côté peu glamour Masturbation et éprouvette, visualisez le sourire de ceux qui vont pouvoir avoir un enfant grâce à vous !

Anonyme, le 17/11/2010 à 01h22
Bonjour. Je trouve le système français impe nul car il ont besoin de plus de dont de sperme mai les homme célibataire sans enfants ne peuve pas faire des dont!
Moi j'ais 20 ans est en couple depui 3 ans, je suis encor trop jeune pour faire un enfants. Mai pourten moi est ma conpagne somme toucher par les couple (stéril), mai impuissan devan la loi qui interdit les couple sans enfants de faire un dont. Quand vont t'il changer leur loi pour permettre les homme de faire des dont librement!!

Anonyme, le 26/07/2010 à 19h56
Bonjour

J'ai été donné mon sperme dans un CECOS.
Je donne aussi régulièrement mon sang aussi.
Je suis en couple et j'ai déja 2 enfants.
Pour donner son sperme, il faut avoir un enfant, être en couple et être en bonne santé.
J'ai été motivé par le désir d'aider d'autres couples.
En effet, il y a beaucoup d'attente pour les couples car il y a peu de donneurs (moins de 400 par an) alors qu'il y a plus de 2000 fécondations grace au don de sperme par an. Je sais que c'est très dur pour les couples stériles et je compatis pour eux. Le don est une manière d'aider ces couples.

Je trouve que le système français de don anonyme et gratuit est très bien (aussi bien pour le sang, les organes et le sperme).
Aux USA, des pauvres gens donnent leur sang et leur sperme pour gagner un peu d'argent. Dans ces même pays, les receveurs doivent payer pour recevoir un traitement. Certain choisissent même le donneur sur catalogue !
Je suis fier d'être dans un pays ou les personnes ayant des problèmes de fertilité se font traiter gratuitement.
Mais il faut des donneurs pour que le système de gratuité continue! Et il n'y en a pas assez. Donc dites le autour de vous. On a besoin de donneur de sang, de gamètes, de moelle osseuse ...
Je me suis aussi inscrit à l'ADOT pour donner mes organes si je meurt de manière violente.

Pour ma part je suis 100% pour le don anonyme.
En donnant mon sperme, je ne considère pas comme père. Pour moi, c'est un don d'organe comme un autre, comme le sang ou la moelle osseuse. Sauf que le don de sperme est quand même plus agréable a effectuer que le don de moelle osseuse ou le don de sang, en plus le sperme se régénère.
Ma compagne est réticente a donner ses ovules : le don d'ovules est très lourd et nécessite traitement hormonal et une anesthésie générale.

Pour moi, les parents sont ceux qui élèvent et aiment leurs enfants, la génétique n'a rien a voir la dedans. Je ne serait pas aller donner mon sperme sans certitude d'anonymat.

Par contre je suis favorable au don de sperme aux femmes seules ou homos. Je pense que la loi doit changer dans le sens d'une égalité de droits entre couple hétéros et homos.

Pour ce qui est du don :
J'ai pris RDV avec le CECOS, j'y suis allé avec ma compagne la 1ere foi car il faut son consentement.
Ensuite, il y a une enquête poussée sur le donneur : on m'a posé pleins de questions sur ma santé et ma famille + examens sanguins + caryotype (étude des chromozomes).
On m'a aussi posé des questions sur mon apparence physique pour que la femme receveuse ait un donneur qui ressemble au père. C'est cette partie qui m'a le plus gêné. En fait, je suis métis (50% européen, 50% asiatique). Le medecin m'a classé dans les asiatiques.
Ensuite le médecin ma demandé si je préférait effectuer la prise de sang (pour test) avant le "prélèvement".

Le prélèvement par masturbation :
Le medecin m'a conduit a la salle de "prélèvement", elle a proposé a ma compagne de m'accompagner. On y est allé à 2, après quelques hésitations.
La salle de prélèvent est une chambre d'hopital, on y rentre seule ou accompagné.
Il y a un lit d'hopital, des draps bleu d'hopital et un tableau de Klimt (j'aime bien klimt, mais pas au point de provoquer une erection).
Sinon, il y avait des revues de cul sur une table.
Avant de se masturber, il faut se désinfecter les mains et le sexe au savon chirurgical et au désinfectant.
Pour ce qui est de l'aide de ma compagne pour le prélèvement : c'est pas très utile et même plutôt frustrant pour moi car vu les conditions de propreté, ma compagne ne peut pas toucher mon sexe (j'aurai aimé une simulation bucco-génitale ou donner mon sperme dans un préservatif). Il faut éjaculer dans un pot stérile gros comme un pot de yaourt. Lorsqu'on a fini, il y a une sonnerie et le laborantin vient chercher le pot.

Ensuite, on m'a fait une prise de sang. Puis on est rentré chez nous. Il faut prendre d'autres rendez vous pour faire d'autres prélèvements.

Pour résumer :
Pour les receveuses de sperme : le don est 100% sur au niveau maladie et anonymat du donneur.

Pour les autres : donner ou faites donner vos gamètes. Il faut plus de donneur pour garantir le système de gratuité à la française.

Par anneC, le 20/05/2009 à 01h50
bjr
je suis tout a fait d'accord avec pierres sur le fait que les enfants doivent connaitre leur géniteur paternel. Mon père étant stérile, mes parents ont eu recours à ce don pour que je puisse être là à ce jour. J'ai aujourd'hui 22 ans, et j'ai appris cela à l'âge de 15 ans. Je n'ai jamais digérer la nouvelle, et ne pense jamais y arriver même si je montre que ca va mieux (je suis passée d'une dépression à un stade de boulimie tjrs présente à l'heure actuelle, et je n'ai plus la même relation avec ma mère que j'avais auparavant pour sûr!) La loi francaise n'est vraiment pas équitable (même si je comprends bien que les donneurs ne veulent pas connaître leur enfant, mais sincerment qu'il n'y est pas de don alors!!) je dis ça en connaissance de cause : ne pas savoir de qui l'on vient, d'où l'on vient (malgré tout l'amour de mes parents) est une chose qui pèse chaque jour sincèrment. Fille unique, je sais que j'ai un frère ou une soeur quelque part, et ne pas pouvoir mettre un visage sur un père même si il n'est que le géniteur est quelque chose de pesant, et c'est un minimum.
Ce message est srtt envers les lois francaises qui ne sont pas respectueuses de l'enfant!!! Ecrire des lois c'est bien simple, ce ne sont que des mots! Quoi qu'ils disent ils savent d'où ils viennent et leurs écrits ne font part d'auncune compassion et compréhension!

avatar Par Nerwin75, le 04/04/2009 à 10h22
Bonjour à tous.
Quand on voit le nombre de personnes qui souhaiteraient faire don de la vie et n'y arrivent pas. Que c'est triste !
Personnellement, je suis homo et les conditions pour faire un don de sperme ne me permettent pas de donner à un Cecos et je ne me verrai pas élever des enfants mais si je peux aider un couple ayant envie d'enfants, je le ferrai avec plaisir.
Je trouve injuste qu'un couple homme/femme soit obligé d'attendre des années avant de recevoir le don d'une personne qu'ils ne pourront jamais voir ou contacter s'ils en ont besoin.
Je trouve injuste également qu'un couple stable de femmes doive se rendre à l'étranger et s'éxiler pour recevoir un don de sperme.
Ces enfants tellement désirés auraient surement plus d'amour et d'attention que bien des gamins qui sont mis à la porte ou dont les parents ne s'occupent pas et qui tombent dans la délinquance à l'adolescence faute d'amour et d'attention.

Par line13, le 08/03/2009 à 15h35
Bonjour à tous, moi je suis célibataire, j'ai du mal à rencontrer l'homme qui pourrait être le père de mes enfants, pas parce que je rencontre personne mais tout simplement que maintenant le mariage et l'amour sont moins respectés qu'avant et beaucoup de choses me font peur. Malgrès ça, l'envie d'avoir un enfant est immense et j'ai bientôt 30ans. Je voudrais juste savoir si même étant célibataire, on a une chance d'avoir un don de sperme. Si quelqu'un a vécu ou vit cela, je suis dispo pour en parler. Merci d'avance

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire