Automutilation : pourquoi se faire mal ?

17 ans, envie de crier mais ne trouvant pas les mots, Sophie s'est tailladé les avant-bras. Pas pour mettre fin à ses jours mais pour que la douleur vienne apaiser sa colère... Que faut-il faire pour s'en sortir ?

Tasante.com, le 12/11/2011

Opinions, Témoignages (362)

avatar Par Angel-in-Darkness, le 15/05/2013 à 17h54
Personnellement j'me mutile depuis toussain 2011 à peu près... j'ai commencé à cause d'un trop plein de souffrance (j'me faisait charrier parce que j'suis grosse, mon ex beau père m'insultait, me punissait pour rien, etc..)que j'accumulais (et accumule encore) depuis le divorce de mes parents. je me tailladait le dessus de l'avant bras, le poignet, jusqu'au coude gauche avec des lames de rasoir... j'en ai parlé a une amie, qui m'a engueulée pendant 1 an pour que j'arrête mais je n'y arrivait pas... c'était plus fort que moi. puis, en mai dernier, un atelier slam à été proposé au collège. je m'y suis inscrite avec une amie qui se mutilait elle aussi. c'est a partir de ce moment là que j'ai commencé à aller mieux et qu'en même temps ça empirait... mon beau père s'acharnait sur moi et ma mère ne disait rien, elle n'essayait même pas de m'aider cette salope... combien de fois j'ai rêvé le tuer pour lui faire endurer ma souffrance, combien de fois j'ai plongé la lame dans ma chair pour mieux souffrir!
pour moi, la mutilation c'est une manière d'éclaircir ce qui se passe dans ma tête, de surmonter ma souffrance morale par une douleur physique, d'oublier que ce vieux porc m'avait giflée... mais heureusement, j'ai pu me défouler en écrivant tout mon mal-être.. si je n'avait pas pu écrire je serait surement folle maintenant (ou morte, c'est au choix!)!! et maintenant que mon ex beau père s'est fait largué par ma mère, je suis presque tranquille sauf que je déprime toujours, il me manque quelque chose... et ce quelque chose, y'a que la mutilation qui peut ma l'apporter...

si quelqu'un qui se mutile ou qui a tenté ou va tenter de se suicider veut parler, j'peux vous écouter. j'propose pas d'la pitié, juste un peu d'écoute et d'aide. je suis passée par là et je sais ce que c'est. et les secrets sérieux j'm'en fous je les répète pas je sais me taire.
bonne chance à tous ceux qui essaient de s'en sortir

Par dureavivre, le 01/03/2013 à 19h09
cela fais maintenant 10 mois que je me taille 10 mois que je souffre 10 mois que ce garcon ma quittée je me taille jusqu'au epaule personne n'arrive a marreter tout mes soirées je les passe a pleurer a me tailler a ecrire a souffrir j'ai tellment envie de partir rejoindre les anges au paradis lon d'ici pour veiiler sur mes protegées ma mere a vu mon bras et mon ventre l'autre jour elle pense que j'ai arreter sauf que non j'en fais encore plus sa s'enpire j'ai consience de ce que je fais mais jarrive pas a m'arrter

avatar Par flore09122012, le 28/01/2013 à 16h58
Mon copain est mort y'a une semaine,je me mutile, ai déjà fais deux tentaive de suicide, ceux qui ont déjà eu la même chose ajoutez moi, ça me ferais du bien de parler .. bisx

Anonyme, le 28/01/2013 à 16h56
Je me mutile depuis un ans déjà,mon copain c'est suicidé lundi et pour moi depuis que j'ai appris qu'il c'était suicidé c'est comme ci la vie c'était arêté du jour au lendemain. Les personnes qui ont déjà vécu la même chose svp aidez moi, j'en peux plus j'ai déjà fais 5 tentative de suicide j'en ai marre, un jour je vais pas me rater si ça continue, j'ai besoin d'avis et de comment faire pour aller mieux, même si j'y crois pas trop..

avatar Par Soph-xD, le 27/01/2013 à 17h48
Pour moi c'était une drogue. A 13ans et demi maintenant, cela faisait deux ans que je me mutilais.
(pour répondre à la question de Banauko, moi c'est le dessus des bras mais aussi le ventre.)
J'en avais besoin pour me calmer, m'apaiser. Voir m'abimer mon corps me convainquais qu'il m'appartenait et que je faisais ce que je veux.
Si vous voulez m'en parler en message privé---> je suis ouverte. Avec plaisir ~

avatar Par banauko, le 12/01/2013 à 11h09
Bonjour,
si vous vous mutilez, est-ce que c'est sur le dessus où sur le dessous du bras ? Ou autre part ? Merci !

Envoyez-moi un Message pour me répondre !

avatar Par Assiadu-60, le 06/01/2013 à 17h11
Moi ca fait 2 mois ke jme mutile jle fais avec le rasoir et la couteau je n arrive pas a en parlé donc a arrèté

avatar Par Yukisano, le 02/01/2013 à 22h36
Bonjour,
J'ai 14 ans et ca fait quelques années que je me trimballe un gros problème qui était autrefois secret. Mais dernièrement je l'ai dit à un ami qui n'a pas pu s'empêcher de le balancer, soit-disant pour mon bien. Mais depuis ce jour là c'est la catastrophe à tel point que je ne suis plus à ma place nul part. Je pleure quasiment tous les jours et commence à m'énerver un peu trop facilement, ce qui me fait frôler d'être gifflé par mon père et qui me refait pleurer à nouveau. Et comme j'ai du mal à m'énerver sur des objets je m'énerve sur moi-même ( pas en public évidement ). Résultat j'ai toute sorte de marques : cicatrices épaisses, griffure, bleus un peu partout, parfois même des morcures. Une fois je me suis vraiment acharnée sur mon poignet, j'ai vidé la moitié de la boite de mouchoirs pour tenter d'essuyer le sang et de l'arrêter afin de ne pas me faire repérer... J'ai déjà tenté de me tuer, apparement sans succès.
Encore aujourd'hui il ne se passe pas une journée sans que je pense à en finir, seulement je me dis que si je me rate et qu'on me trouve, ca sera bien pire que ca ne l'est actuellement.

J'aimerai bien trouvé quelqu'un à qui parler, qui ne me jugerait pas. Je ne lui demande pas d'être mon auxiliaire de vie non plus, mais juste être la pour parler. Il est hors de question que j'ai ce genre de discussion avec mes parents ou tout autre membre de ma famille. J'ai peur de perdre mes amis avec mes histoires et je ne veux plus embêter mon copain avec ca, il m'a déjà beaucoup soutenu mais si je continue il voudra partir...

Merci de votre attention et désolée pour le dose de lecture, j'éspère me trouver un "ange gardien" qui pourrait m'aider. Sinon je n'aurai malheureusement pas d'autre choix que d'en finir, je peux pas vivre comme ca plus longtemps.

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire