Médocs sous surveillance

Ces dernières années, de nombreux médicaments ont été retirés du marché pour cause de mise en danger des utilisateurs. Et c'est pas fini... Car depuis le scandale du Médiator, l'Afssaps a déjà placé sous surveillance 59 médicaments.

Dr Catherine Solano et Tasante.com, le 20/01/2011

Opinions, Témoignages (2)

Par ViveNirvana, le 21/01/2011 à 22h01
Au Québec, toutes les filles de secondaire 3(14-15 ans) ont la possibilité de se faire vaccinée contre le virus du papillome humain (Gardasil) dans les écoles. Après notre vaccination, l'an passée, mes amies et moi, on nous a appris que l'on étaient des ''tests'' du vaccin.
Par contre, je ne crois pas qu'il y ait des risques(Je l'espère), car je n'ais rien eu pour l'instant... Mais bon j'espère qu'ils ont mis ce vaccin en surveillance juste au cas ou.

Anonyme, le 20/01/2011 à 20h06
erf, oui le champix je l'ai essayé, la notice disait "risque de dépression", ça a pas loupé, au bout d'une semaine de traitement, le médecin a du me dire d'arrêter car je risquais de me foutre en l'air. D'ailleurs piqure anxiolytique pour calmer le produit.

-_-'

Je pense que dans le fond, il faut mieux utiliser les médicament "chimique" lorsque ce n'est que le dernier recourt, dans le sens qu'avant de prendre des médicaments autant essayer les méthodes de grands mères, ça éviterait pas mal de casse avec tout les risques.
Mais dans certains cas, on a pas le choix et un médicament s'impose c'est sure qu'on ne sait pas vraiment à quoi s'attendre...

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire