Un jeu vidéo contre la dépression des ados !

Alors qu'on savait les jeux vidéo néfastes pour les ados, une pédo-psychiatre et une équipe de chercheurs néo-zélandais ont mis au point un jeu vidéo pour soigner la dépression des adolescents.

Tasante.com, le 03/08/2012

Opinions, Témoignages (3)

avatar Par WhySoSerious, le 22/09/2012 à 14h20
Bonjour, j'avais déjà entendu parler de ce jeu. Ou y a t-il moyen d'y jouer ou de le trouver?? J'ai cherché mais j'ai pas trouvé :/

avatar Par Noixdecoco, le 18/08/2012 à 21h00
Bonsoir,
Je suis d'accord avec Stolen, ce genre de thérapie devrait s'inscrire comme complément des séances de psy. S'en sortir seul, avec un jeu vidéo (même bien conçu) ne me parrait pas une très bonne idée...

Anonyme, le 03/08/2012 à 20h25
Je suis en étude de psychologie et j'avoue que cette idée là semble être une méthode intéressante, car en psycho, on sait très bien que les jeux vidéos sont "addictives" à forte dose, tout comme les drogues dites "douces" (alcool, tabac, et les médicaments), ça stimule la "zone de plaisir" au niveau cérébrale. En même temps on y ajoute des renforcements positifs, et avec l'habituation, les automatismes "de nos pensées", se voient "modifié" ce qui est aussi le but des thérapies comportementales "behaviorisme"...
le behaviorisme a laissé place aux thérapies comportementales et cognitive, on passe du stade "on joue sur les automatismes" et on y rajoute, grâce au cognitif, une manière d'auto-réguler ses pensées, de les reconduire soi-même positivement etc...

Ok, ça aide à lutter contre les idées noires, mais dans un problème de la vrai vie, qu'on cherche à surmonter, est-ce que le jeu vidéo reste efficace ?
Par exemple, on surmonte la dépression grâce au jeu, mais il y a t il des rechutes ?

Est-ce qu'on créer suffisamment de réflexion et de stratégie pour faire face aux problèmes de la vie ? Est-ce qu'on se sent suffisamment armée pour ne pas rechuter ? Enfin... Jusqu'où va l'efficacité du procédé, je suis bien curieuse. Je recherche l'étude, plus détailler encore que dans cette article pour comprendre de quoi il en retourne... Mais bon dure à trouver encore.

Cette méthode semble pour le moment "sans risque" d'être néfaste, mais mieux faudrait lire l'étude entièrement, s'il vous plait, auriez vous un lien pour consulter les détails de l'étude ?

Pour moi, à l'heure actuelle, si je peux émettre un avis avec si peu de détails, je dirais qu'il faut tenter, mais à quel prix ce procédé sera ? D'ailleurs, je reste persuader qu'il faudrait l'inclure dans une thérapie avec un psychologue, ou psychiatre formé comme il se doit, et que ce soit un outil de travail et non LA thérapie intégrale. Il y a du travail à faire pour stabiliser justement le tout, donc oui pour psy + le jeu test, mais le jeu tout seul ne suffira pas pour prévenir des rechutes éventuelles.

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire