La lutte anti-sida passe-t-elle par la circoncision ?

On parle beaucoup de l'intérêt de la circoncision sur la transmission du VIH. Mais qu'en est-il vraiment ?

Dr Solano et Tasante.com, le 29/11/2012

Opinions, Témoignages (2)

Par mirmo75, le 07/12/2012 à 10h50
Les 60% sont totalement faux l'étude a été invalidé par beaucoup d'association de pédiatrie. Les 60 % n'ont jamais était retrouvé dans une autre étude par contre la plupart des études montrent qu'il n'y a aucune différence entre un homme intact et un homme circoncis dans la transmission du VIH. A l'heure ou sur 18 pays africains sous étroite surveillance 10 de ses pays ont les circoncis plus infectés que les intacts.
D'ailleurs vous avez oubliez de citez les mauvais effets de cette mutilation sexuelles: destruction de la fonction naturelle du pénis, destruction de 90% des zones érogènes du pénis, grande difficulté à la masturbation (c'est le but premier de la circoncision de détruire l’onanisme), kératinisation du gland et perte de la plupart des zone nerveuse du gland, impuissance 5 fois plus élevé et la liste est encore longue.
Au fait pourrait on discuté de mutilation sexuelle et de ses soin disant bienfait si les sujet concerné étaient des femmes ?

avatar Par Middays, le 02/12/2012 à 20h28
Limite cet article me fait un peu peur...
Par expérience des forums, il y a beaucoup de jeunes gens sur ce site qui se croient supérieurs aux maladies, qui croient qu'ils peuvent se passer de capotes sans jamais rien avoir et en lisant ça, limite, tu as envie de te dire "bon je suis circonscis, j'ai pas beaucoup de chances de choper quelquechose"...
Donc je le répète haut et fort pour tous les jeunes (ou même moins jeunes) : CAPOTE A CHAQUE RAPPORT QUAND LES TESTS NE SONT PAS FAITS POUR LES DEUX PARTENAIRES, CIRCONCIS OU PAS !

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire