Tes trucs pour penser positif.

File un coup de main à ceux qui vont pas bien. Quand on parle tout va mieux. Donne tes conseils, tes témoignages, par rapport à la vie, par rapport à la mort, ça peut aider ceux qui ont des idées noires. C'est ça la solidarité.

Retour au forum

Maison de repos et en parler à sa mère ! Aidez moi.

Salut, voilà. Je m'appelle Apolline et j'ai quinze ans.. Il y à deux ans, j'ai fais une tentative de suicide du à une accumulation de problème et deux ans après, je vais toujours mal. J'essaye de garder le sourire, mais je me mutile souvent, je déprime dés que je rentre chez moi, je me sens vraiment très seule, alors que j'ai pleins d'ami(e)s.. Je ne vois plus de psy. Je ne sais plus quoi faire. J'aimerai dire à ma mère que je vais mal, que je me pleins de mutilation, mon bras est remplie de trait mais j'ai peur de la voir mal, j'ai peur de tout ça.. J'a1i des rapports très conflictuelle avec mon père.. Bref, je suis vraiment très mal. Et j'aimerai savoir deux choses.. J'aimerai intégrer une maison de repos pour adolescent, pour me retrouver quelque temps dans un endroit pour aller mieux, l’hôpital même si ce n'est que quelque jours, n'importe seulement des endroits pour aller mieux, comment faire pour trouver ? Et comment parler de tout ça à ma mère? Merci de vos réponses...

16/11/2012 à 00:08

Répondre à ce message

 
Répondre  Stolen   16/11/2012 à 08:12

Et bien, la méthode la plus simple c'est de cracher le morceau à tes parents le plus directement possible. Si tu as peur de leur réaction "directe" ce que tu peux faire, c'est tout écrire sur une feuille et donner la lettre à la personne concerner quand tu n'es pas dans les alentours. Ou attendre dans la pièce d'à côté qu'elle ait de fini de lire.
Bref, je pense que tu te sens assez fragile en ce moment et que tu crains les réactions de tes proches face à cette demande. Il ne faut pas que tu lâche le morceau, si tu ressent le besoin d'une hospitalisation voilà la marche à suivre.
Tu en parle à tes parents, soit directement en face à face soit par lettre, comme tu le sens. Tu explique tout simplement que depuis ta TS tu n'as pas encore remonté la pente et comme ton état mentale t'inquiète tu fais le choix d'être hospitalisé quelque temps pour mieux évoluer.

Après quand on parle d'hospitalisation, il y existe différente manière, que ce soit en centre la semaine et rentrer le weekend chez les parents, ou bien en hôpital de jour et dormir chez toi, sinon, il y a une hospitalisation de plusieurs jours ou semaine. Ou bien en "alternance" tout dépend du besoin de la personne, etc.

Aussi il faut bien "éduquer" les parents sur le fait qu'une hospitalisation c'est pas tamponner "aliénée" sur ton front non plus. D'ailleurs on ne retrace pas ce genre de chose, sur ton CV ou autre lol. En gros, c'est pas une honte, mais si tu ressens le besoin, c'est qu'il vaut mieux y aller tout simplement.


Donc, il faut que tu saches, que tes parents peuvent "ne pas vouloir" que tu y aille, mais pour ce genre de chose je ne pense pas qu'ils ont leur mot à dire. S'il refuse un peu au début, tu peux leur forcer la main, et finalement ils accepteront et finiront bien par comprendre.
C'est à dire que dans tout les cas, tu peux être orienté et aidé à ton bahut même.
Tu vas voir l'infirmière scolaire, avec ou sans tes parents, tu lui explique la situation et ton choix, et elle pourra t'orienter. T'as pas besoin de détailler le pourquoi du comment à l'infirmière, insiste seulement sur l'urgence de la prise en charge ça suffit amplement.

Aussi, si tu ne passe pas parler l'infirmière scolaire, tu peux chercher le numéro d'un CMP (centre médico-psychologique) et demande un rendez vous avec une infirmière pour qu'elle te conseille où aller, s'ils te prennent en charge ou s'ils t'oriente autre part. (Tu peux aussi passer par le médecin traitant pour qu'il te fasse une lettre de recommandation au CMP voire qu'il appelle lui même le CMP pour prendre rendez vous pour toi, je tiens à préciser que l'infirmière scolaire peut elle aussi appelle directement le centre pour te donner rendez vous.)


Pour en revenir à en parler à ta mère, tu semble anxieuse dans prends le temps de respirer un bon coup au moment où tu le feras savoir, mais c'est au final très simple "maman, je m'en sors toujours pas, je m'inquiète pour moi et j'ai besoin d'un séjour thérapeutique" ou comme tu veux. Mais ne te sens pas obliger de passer par 4 chemins ou de sur-argumenter, en gros dis le le plus directement possible pour t'éviter d'avoir le temps de paniquer quand tu l'annonce, et de ne pas te perdre dans une très longue argumentation qui ferait durer le suspens.


Bonne continuation,

Pour la messagerie, rappelez moi le nom du poste en question, merci

 
Répondre  little-louise   18/11/2012 à 22:38

Tu peux aussi demander de l'aide à ton médecin. Invente un prétexte, n'importe lequel, fais toi emmener par ta mère ou ton père. Explique ton cas au médecin, et fait rentrer ta mère/ton père. C'est aussi son travail de médecin. Il leur dira "Voila, madame la maman d'Apolline, on a parlé avec votre fille pendant la consultation, et comme vous le savez, elle ne va pas bien. Elle a émis l'idée d'aller se reposer dans une maison d'adolescents, et je pense que ça lui fera du bien. Alors on va appeler ces gens là, ce home là et cette association là et tout faire au mieux pour Apolline. Ok ?"
C'est tout simple, tu verras. Juste un petit coup de bravoure au moment de poser la question, comme pour sauter du plongeoir, et ensuite, ça s'enchainera.
Bon courage =)

 

S'inscrire