Tes trucs pour penser positif.

File un coup de main à ceux qui vont pas bien. Quand on parle tout va mieux. Donne tes conseils, tes témoignages, par rapport à la vie, par rapport à la mort, ça peut aider ceux qui ont des idées noires. C'est ça la solidarité.

Retour au forum

Deuils

Bonjours, j'ai 14 ans, et j'ai appris que mon père allait mourir d'une maladie il y a un an... Je vais être confronter au deuil, je vois la dégradation de jour en jour, la mort approchant... Mais lors du deuil, qu'est-ce qu'on ressent exactement, et comment s'en sortir, les étapes, pour ceux qui l'on vécus (ou non)
Merci d'avoir lu

07/04/2013 à 02:25

Répondre à ce message

 
Répondre  Stolen   07/04/2013 à 22:11

Bonjour,

Tes questionnements sont pertinents.

Le deuil, tu ne peux pas anticiper "comment tu vas le vivre", réagir à la perte de ton père. Donc ce que tu ressentiras c'est propre à toi même. Pas deux personnes ressentes la même chose.
Néanmoins, saches que le temps aide à accepter le départ d'un être cher.

Pour être franche, et je pense que tu t'en doute, ce ne sera pas chose facile, mais en ce jour, tu ne vis pas chose facile. Tu es confrontée à sa maladie et en quelque sorte tu la vie avec lui, le diagnostic posé il y a un an, tu as eu quelque temps bien que toujours insuffisant, pour te préparer à ce qui allait arriver.

Le deuil si je peux tenter de le définir, il se décompose en plusieurs étapes, les nommer ne t'aidera pas à les éviter dans le sens qu'il faut passer par ces différentes étapes pour ensuite te diriger de plus en plus vers l'acceptation de cette perte, définitive. C'est plus ou moins long, l'important de ce que tu dois comprendre, c'est que quoi qu'il se passe entre toi et ton père, tu n'as rien à regretter, il sait déjà que tu tiens à lui et tu n'es responsable en rien de ce qui lui arrive.

Quand cela arrivera, au début tu seras très probablement "sonné" tu ne le sentiras pas forcément au début, si tu te sens mal sur une période assez longue n'hésites pas à consulter un psychologue qui t'aidera à passer ces différentes étapes du deuil. C'est un conseil mais le psychologue n'est pas indispensable pour traverser le deuil. c'est juste que si ta peine est trop lourde et trop présente dans ta vie de tout les jours, dans ce cas là il faut songer à une thérapie.


Je parle de tout ça, c'est flou, un peu comme tout ce qu'il se passe dans ta vie en ce moment. Tu t'en sortira. Perdre un parent c'est très dur, c'est le lot de tous le monde (ou presque), il faut juste prendre le temps de digérer la chose, et ne tais pas tes émotion, tu as le droit d'être triste comme tu as le droit être en colère, ne te culpabilises pas pour ce que tu ressens et ressentira.

N'hésite pas à me contacter en cas de besoin.

Pour la messagerie, rappelez moi le nom du poste en question, merci

 
Répondre  lilouXD   08/04/2013 à 22:42

pour le moment qu il est vivant reste le plus souvent possible avec lui profite un max de lui sinon un jour tu va regreter de n etre pas rester plus longtemps avec lui

 
Répondre  kassixx   09/04/2013 à 23:43

Coucou!

Tout à fait d'accord avec les 2 posts précédents. Profite de tout lui dire: que tu l'aimes pour commencer, mais aussi s'il y a des conflits dans la famille ou des non dits: le but est que tu n'aies pas de regrets du genre "j0aurais dû faire/lui dire..." lorsqu'il ne sera plus là.

Enfin, les étapes du deuil ont été modélisées comme cela par les psychologues - mais chacun peut les vivre plus ou moins longtemps, ou en sauter une, etc., c'est indicatif:
- Déni: tu ne peux pas y croire, ce n'est pas vraiment arrivé
- Anxiété
- Colère
- Tristesse
--> Désorientation
Puis tu remontes la pente: acceptation
- engagement
- implication
- nouveautés

Courage pour tout cela

 
Répondre  Let-me-die   12/04/2013 à 19:08

Ma maman vient de décédée, le O2 avril 2O13. Au début, tu ne réaliseras pas qu'il est mort, tu te diras que ce n'est pas possible, qu'il va revenir, que c'est une blague. Puis tu vas pleurer, tu seras en colère contre le monde entier, tu ressentiras cette douleur immense te submergé. Pendant quelques jours tu seras un vrai légume, quelqu'un de vide. Puis au fil du temps tu retrouveras le goût à la vie, à penser au positif, à te dire que tu dois être forte, te battre et réussir pour sa mémoire. Puis tu recommences à rire, à écouter de la musique joyeuse, tu recommences à vivre petit à petit. Puis tout ira mieux, tu ne seras jamais totalement bien, ton père te manquera toujours.
Personnellement, j'ai mis deux semaines pour retrouver goût à la vie, et encore, par moment j'ai des idées noires, j'ai d'ailleurs fait des conneries, prendre des médicaments, me mutiler vite fait mais je me suis relevée, tu vois.
Tu prendras peut-être plus de temps que moi, peut-être moins. Chaque personne réagit différemment.

Je te souhaite néanmoins beaucoup de courage ma belle, perdre un proche c'est dur, très dur, mais pas insurmontable.

O2.O4.13; Repose en paix maman.

 
Répondre  Jen9   12/04/2013 à 22:40

Merci beaucoup pour vos conseils et encouragements, je prends en compte vos messages, c'est gentil :)

Si tu brûle, je te sauverais biensure... Avec de l'essence !

 

S'inscrire