Tes trucs pour penser positif.

File un coup de main à ceux qui vont pas bien. Quand on parle tout va mieux. Donne tes conseils, tes témoignages, par rapport à la vie, par rapport à la mort, ça peut aider ceux qui ont des idées noires. C'est ça la solidarité.

Retour au forum

Apprendre à "s'abstenir"...?

Bonsoir.

Je consulte depuis longtemps, mais je ne veux plus, je ne veux plus parler, et j'ai peur de craquer, auriez-vous des conseils pour eviter de craquer/parler puisqu'apres je ressens un sentiment de regret...

Bonne soirée

05/06/2013 à 22:02

Répondre à ce message

 
Répondre  milkam   05/06/2013 à 22:53

Si tu ne veux plus consulter.... Et bien ne consulte plus, tout simplement.

Mais si tu as commencé à voir un pro, c'est certainement pour un malaise, qui peut être profond et décider soudainement de rejeter une thérapie n'est peut-être pas la meilleure des solutions pour t'en sortir.
Si tu n'as plus confiance en cette personne, alors peux-tu changer de thérapeute. Recommencer une nouvelle relation, qui te redonnera envie de parler :)

 
Répondre  Stolen   06/06/2013 à 09:23

C'est pas arrêter de parler qu'il te faut, c'est justement arrêter de te reprocher de parler.
Tu as repris les consultations du coup ? =)

Bref, pour répondre à ce post et à l'autre sur l'accélération de ton rythme cardiaque, je pense sincèrement que c'est parce que tu te retiens de t'exprimer que ton coeur pète son cable. Tu cherche à aller contre nature là.
C'est de l'angoisse, plus tu retiens ce qui doit sortir plus ça fait mal au coeur.

Donc continue tes consultations, n'hésites pas à changer de thérapies si tu ne ressent pas que ça te correpsond, parfois c'est le psy qui ne nous convient pas... Mais si tu es à l'aise et en confiance fasse à lui, garde le ^^
Après ne fait pas comme moi il y a quelques année, j'adorai un de mes psys (j'en ai vu plusieurs même pas en même temps), mais j'ai mis du temps à vouloir en voir un autre alors qu'il m'avait dit "cela dépasse me compétence, on devrait voir avec une autre de mes collègues" car à chacun sa spécificité ^^ Donc il n'y a pas de honte à changer de psy si besoin.

Pour ce qui est ici, qu'est ce qu'il se passe ? Je me souviens que tu veux abandonner les thérapie, et maintenant que tu vas reprendre la thérapie c'est bien mieux pour toi et c'est une bonne chose que tu veuille bien faire quelque chose pour toi-même.
Du coup, là tu as ta thérapie, et tu veux "apprendre à ne pas participer" à la thérapie... ma cocotte si tu ne fournis aucun effort tu ne peux pas avoir de résultats.

L'importance c'est la participation dans les échanges autant dans la thérapie que dans les relations sociales.
Ton sentiment de regret c'est normal, le but de la thérapie c'est aussi pour apprendre à ne plus ressentir cela, qui n'a pas lieu d'être. Au fur et à mesure tu va moins ressentir ces choses négatives, mais il ne faut surtout pas abandonner la relation thérapeutique.
C'est pas agréable sur le coup mais c'est pour un mieux durable. Des fois on est obligé de passer par des choses désagréable pour sa santé ou se protéger, le but à long terme c'est ton bien être, mais c'est pas sans effort au début.

Pour la messagerie, rappelez moi le nom du poste en question, merci

 

S'inscrire