Tes trucs pour penser positif.

File un coup de main à ceux qui vont pas bien. Quand on parle tout va mieux. Donne tes conseils, tes témoignages, par rapport à la vie, par rapport à la mort, ça peut aider ceux qui ont des idées noires. C'est ça la solidarité.

Retour au forum

Avis

Bonjour,

Je ne veux PAS que l'on me traite selon mon âge, merci. Je suis plus mature que certaines jeunes de 17ans...

J'ai vécu une séparation qui m'a fait mal, je me mutilais mais j'ai arrêté car ma mère s'en ai rendu compte au bout d'un mois.

Depuis ça, je fais des cauchemars ou je tue, je frappe, j'hurle. Je me griffe et m'arrache les cheveux. J'ai parfois des troubles de l'orientation (je ne me rappelle plus quel jour on est) des troubles de l'alimentation (je ne mange plus pendant 1semaine puis je deviens quasiment boulimique) et des troubles du sommeil.

J'ai une vraie amie sur qui compter. Je ne veux pas inquiéter ma mère, ni aller voir un psy. Je demande juste des avis...

Merci beaucoup.

20/07/2013 à 20:38

Répondre à ce message

 
Répondre  kassixx   22/07/2013 à 23:16

Coucou!

Merci de ta confiance de poster ton message ici. Je ne te juge pas sur ton âge, il y a pas d'âge pour tomber amoureuse et pour souffrir d'une séparation, qu'on ait 15 ans ou 90 ans!
Je pense que ta mutilation t'aidait à faire ressortir ta frustration, ton mal être, ce qui n'allait pas quoi. Maintenant que tu n'as plus ce moyen, ces "pulsions négatives" (normales vu ce que tu as vécu) ne peuvent plus sortir. Leur seul moyen de sortir c'est les rêves. Ils montrent simplement que tu vis quelque chose de difficile et que tu en souffres. La question c'est est-ce que tu te vois faire dans la réalité ce que tu fais dans tes rêves? Tu décris des troubles alimentaires, ta mère ou tes amies ne voient pas quand tu ne manges pas toute une semaine? Je suis contente de savoir que tu as une vraie amie très fiable. C'est un soutien super important. Quel est son avis? Je pense, d'après ce que tu nous dis, que tu as besoin de l'aide des autres. De ton amie par exemple, c'est un excellent début. Tu ne veux pas en parler à ta mère, ni voir de psy, je respecte ton choix. Peut-'etre tu pourrais faire des choses "soft", comme des massages, des fleurs de bach, de la médecine alternative pour redonner de l'énergie / équilibrer tes énergies. Tu en penses quoi? Tu verrais faire quoi toi? Je discute volontiers de tout ça avec toi par message privé, n'hésite pas à m'écrire. Courage pour la suite.

 
Répondre  Valentineuh   23/07/2013 à 14:23

C'est rare les personnes comprehensible, ça me soulage!

Non, je ne me vois pas le faire dans la réalité, en effet. Je n'ai plus mangé - ou très peu pour éviter d'attirer les soupçons - la première semaine. Puis, on m'y a forcé, je mangeais mais moins que d'habitude. Alors que par exemple, en ce moment, je ne peux pas m'en empêcher.

Mon amie, c'est une personne rencontrée sur internet qui est un véritable soutien au quotidien. Elle m'a vraiment aidé à avancer. Elle me confronte à la réalité des choses, ce qui n'est pas plus mal. Mais elle me divertit aussi, ce don j'ai besoin.

J'en pense quoi? Que c'est de ma faute. Notre séparation, mais aussi le fait que je m'attache bien trop vitr au gens... Un defaut qui m'horripile.

Merci de ton soutien... <3

 
Répondre  Kristenlikecola   24/07/2013 à 18:03

Tu peux en parler à ton amie ou à un spécial (psychologue ect...)

 
Répondre  Jen9   17/08/2013 à 22:29

Moi je te donne mon avis... Parler avec ton amie ne suffira peut-être pas...
Je ne voulais voir personne ni inquiéter personne moi non plus, mais pour mes proches, savoir que je suis suivie les soulages !
Alors, cours voir un psy :)

 
Répondre  Valentineuh   22/09/2013 à 14:42

Petite réponse pour tenir au courant, je suis sortie de cette spirale infernale unquement grâce à cette personne ;) Bonne Journée!

 

S'inscrire