Tes trucs pour penser positif.

File un coup de main à ceux qui vont pas bien. Quand on parle tout va mieux. Donne tes conseils, tes témoignages, par rapport à la vie, par rapport à la mort, ça peut aider ceux qui ont des idées noires. C'est ça la solidarité.

Retour au forum

Timidité grandissante..

Bonjour tout le monde !

J'ai un soucis assez délicat, surtout lorsque il faut parler à un garçon, j'ai souvent un peu de mal à leurs parler, je bloque complètement ! Surtout lorsque le garçon me plaît, j'ai toujours cette peur au fond de moi qui m'empêche de discuté, pourtant, je suis déjà sortie avec plusieurs garçons, tout se passait assez bien.. même si ils me disait de me détendre, mais c'est impossible, depuis que j'ai 16 ans, c'est timidité est toujours présente, mais prends plus en plus de place, et j'ai des doutes si un jour, je rencontre un garçon, qu'il me trouve ennuyante. j'ai pourtant essayé milles solutions, sans succès. Que faire? Merci à ceux qui m'aideront.

14/08/2014 à 17:11

Répondre à ce message

 
Répondre  Eokare   15/08/2014 à 05:13

Salut,

Franchement, faut pas t'en faire ! L'année dernière moi aussi j'étais timidgirl ^-^ Mais en effet déteeeeeends toi, c'est rien, surtout si c'est juste avec les garçons : un garçon c'est rien, ça va pas te tuer et tu ne seras pas ridicule si tu restes bien toi même. En plus si tu restes dans ta personnalité tu vas être mal a l'aise et tu seras pas détendue. Relaxe et dis toi qu'un garçon il est comme toi, il a peut être lui aussi peur d'être maladroit, il te jugera pas !

Sinon pour te sentir mieux tu peux rester dans un groupe avec garçons et filles et parler avec les garçons en compagnie de filles pour te sentir mieux et entourée !

Sinon je suis toujours dispo par MP ;)
Courage surtout !

 
Répondre  oceane56   23/08/2014 à 12:48

coucou :)

Je suis tout à fait d'accord avec Eokare !
Il ne faut pas que ta timidité te gache la vie, moi aussi je suis une grande timide mais depuis quelques temps j'apprends a parler librement sans peser chaque mot que je dis. La timidité nous bloque et nous empeche d'exprimder notre vrai caractere du coup un garcon prefera que tu fasses des gaffes mais en restant toi meme et puis les garcons aiment bien les filles timides! Alors ne te prends pas la tete et si un mecs te plaie fonce !!

 
Répondre  Magaloche94   26/08/2014 à 11:34

oceane56 Le problème, c'est un peu une première pour moi, pour dire, je sais pas vraiment quoi leurs parler aux mecs, si je fais quelque chose, ils me le feront remarqué, donc je galère vraiment ! :S Comme une fois, j'avais rencontré un mec qui me plaisait, mais j'étais embarrassée et pour me détendre en quelques sortes, je lui ai fait un câlin !Quand il me posait des questions à propos sur ce que je fais etc.. j'étais embrouillée ! Et avec les filles, ça passe pas vraiment (même si j'en ai jamais rencontré).

Pour plus d'infos, envoie un message privé.

 
Répondre  Zeve   28/08/2014 à 14:19

J'ai remarqué que les personnes avec qui on n'arrive VRAIMENT PAS à perler ce sont les personnes avec qui finalement on n'a rien à faire...
Avec les personnes qu'on essaye de séduire, je pense qu'on est tous un peu pareil : peur de mal/trop/pas assez en dire, ou en faire... C'est parce que ça nous tient à coeur et qu'on veut y arriver, c'est normal ! :)
Je suis timide aussi, j'ose pas aller vers les autres, ni proposer quoi que ce soit, je suis très peu entreprenante, et il faut que je sois vraiment à l'aise avec les gens pour me débloquer... Et en plus je suis une grande anxieuse, qui stresse très vite pour tout et rien ! Donc ce sont des situations qu ne me sont pas complètement étrangères...
Tu as pensé à faire du cirque, du théâtre, du sport, ou tout autre activité de groupe ? Au début c'est un peu difficile, il faut le temps de se faire à l'environnement, à l'activité, aux têtes... Mais petit à petit on se rapproche et on apprends à se faire confiance les uns les autres... Je te dis ça parce que, d'expérience, le théâtre m'a beaucoup aidée. Je vais commencer ma cinquième année, et ça m'a permis de prendre confiance en moi, d'arriver à m'ouvrir aux autres, à travailler ma répartie, mon expression... On penserait pas mais ça apporte énormément dans la vie de tout les jours ! On ne s'en rend pas particulièrement compte soi même mais mes proches me disent que ça m'a énormément changée, et je pense que dans ton cas ça pourrait être intéressant... :)

 
Répondre  Magaloche94   29/08/2014 à 01:34

Zeve : Le soucis, c'est que où je suis, il y a pas trop ce genre d'activité comme tu le précise, pourtant, ça m'arrive d'aller voir une conseillère, sauf ça m'aide pas vraiment, et les psychologues coûtent chers.. Donc, je sais pas vraiment trop quoi faire.. Pourtant, j'avait rencontré un homme, avec qui le courant passait bien, même si je parlait peu.. Sauf, il à disparu ! Plus de nouvelles, rien ! Et ça me désespère, car j'ai peur de ne jamais faire de belles rencontres. Donc que dois-je faire?

Pour plus d'infos, envoie un message privé.

 
Répondre  Zeve   29/08/2014 à 11:26

Et il n'y a pas une ville plus grande à proximité ?
Après si tu es vraiment mal, l'investissement dans un psy peut valoir le coup, mais c'est vrai que c'est pas donné... :/
Je vois pas trop quoi te conseiller mais... Essaye de moins prendre à coeur les rencontres que tu peux faire... Comme ça, tout te semblera moins important (pas PAS IMPORTANT, mais pas CAPITAL, plus informel... et tu aurais ce stress de réussite en moins) et petit à petit, tu devrais arriver à plus te lâcher, à être TOI plus vite, plus facilement.

Après, je tiens aussi à te rappeler que ce ne sont que des hypothèses : on n'est sûres de rien, ce ne sot que des conseils et des idées pour essayer d'arranger un peu a situation, parce que la logique voudrait que ça fonctionne, ou que notre expérience nous l'a prouvé... mais ces avis restent relativement personnels. On ne peut pas te dire de faire X ou Y chose, après Z ou W événement. Les réactions ça se fait à l'instinct ; peut être que tu as du mal à te fier à ton instinct ?
Les réponses à ce questions peuvent te venir en réfléchissant, en en parlant avec des inconnus (TaSanté par exemple ^^), des amis, des membres de ta famille, des spécialistes... ou en laissant le temps au temps, en continuant de mûrir. Le recul peut faire des miracles niveau analyse de situations ! ^^

Mon plus grand conseil en fait, serait que tu travailles à te détacher un peu. La timidité c'est UN PEU la peur du regard des autres, surtout en matière de séduction ! Et je pense que si tu arrives à te dire FRANCHEMENT (et à le croire, et à le sentir, et à ne pas avoir un petite voix intérieure discordante qui te dis le contraire ! ^^) que soit ça colle, il y a "rapprochement, et PEUT ÊTRE plus, un beau jour" tant mieux, soit ça colle pas, ou il y a une gêne ou quoi que ce soit de "moins" dans le tableau, et tant pis, on se prend pas la tête, il y en aura d'autres ! :)

Perso, c'est étrangement quand j'arrive à penser comme ça que quelque chose de "positif" arrive dans ma vie, sentimentale/relationnelle. Soit c'est parce que ça "attire le positif" va-t-on dire, soit c'est parce que cette démarche tranquillise l'esprit et on est plus apte à accepter toutes les petites choses que d'habitude on ne voit même pas parce qu'on ne veut qu'une "GROSSE chose" et qu'on se ferme au reste... :)

 
Répondre  Magaloche94   30/08/2014 à 22:10

Zeve : Merci de ta réponse ! Pour te répondre, je dirais que oui, mais j'ai un peu le mal du pays (si je peux dire ça comme ça) Et je me sent pas spécialement mal, quoi que, je pense que cela vient de mon passé, surtout à mon adolescence, au collège surtout, j'étais hyper mal dans ma peau, on ne m'appréciait pas, me trouvait moche.. ect Et cela m'arrive bloqué (d'où cette timidité) et avec les mecs de mon collège, c'était une torture, lorsque j'étais amoureuse d'un mec, je me prenais un vent juste que j'étais " moche " Je crois que ça vient de ça, j'ai peut-être peur de ne pas plaire ou pire que je subis la même chose, même si il y a des mecs biens, mais j'ai un peu de mal à être à l'aise avec un mec, et ce qui me ferait " exterioriser " c'est en parler à un psy, ou de me dire qu'il y a des hommes biens comme des mauvais, suffit de bien choisir et au fil de son instinct, voir si ça passe ou pas! Reste aussi à y réfléchir. Mais je sais ce qui me reste à faire, ne plus pensé au passé et me lâcher!

Pour plus d'infos, envoie un message privé.

 
Répondre  Zeve   31/08/2014 à 17:25

Essaye d'aller au devant de ce "mal du pays" ! ^^ Si tu ne sort pas, tu ne feras pas de rencontres, et tu n'avancera pas vraiment... Il faut se dire que c'est une démarche que tu fais pour toi, que personne ne le fera à ta place, et que passé le malaise des tout premiers temps, ce sera une nouvelle habitude, un autre chez toi, un"nouveau pays" pour pousser la métaphore ^^

Mon collège c'était pareil ! Je suis très très loin d'être de ces filles qui font l'unanimité, et je ne voudrais pas ! ^^ Tu as sûrement comme tout le monde des qualités et des défauts : tout ne plait pas à tout le monde, et ce que tu déteste peut justement être ce qui fait que tu plais ;)
Le collège je n'en garde pas de bons souvenirs, ou alors si peu ! Le collège, c'est la jungle, l'enfer, Hunger Games, ce que tu veux, mais c'est la loi du plus fort, du plus culotté, du plus con, du plus cancre... Donc quand on est tranquille et réservé, en général, on se fait bouffer... Tu es loin d'être la seule que ça a "mal marquée" va-t-on dire. (ça aussi ça fait du bien de penser qu'on n'est jamais tout seul, et qu'il y a toujours plus malheureux que nous ! ;D)

Il y a de tout comme mecs : du bien, du mauvais, du moyen (même si c'est un jugement très subjectif). Laisse faire le feeling, te prends pas la tête, et laisse les choses se faire (si ça doit pas coller entre vous, ça collera pas, c'est tout). Prends le temps d'avoir une réflexion CONSTRUCTIVE sur ton passé (perso j'essaye d'imagier tout les torts que j'ai eu / pu avoir : parfois il me faut du temps pour m'avouer que j'ai été une vraie garce, d'autres fois il me faut vraiment forcer sur l'imagination parce que manifestement, c'est pas moi qu'ai les torts pour le coup)(on appelle aussi ça de le remise en question ^^). Travailles à te détacher de ce passé, ce n'est qu'un tout petit bout de ta vie, ne commence pas à trainer ce genre de casseroles ;) Tu te sentiras plus libre, et tu auras tout le temps, toute la place pour te lâcher :)

 
Répondre  Magaloche94   02/09/2014 à 13:04

Zeve : Pour quoi faire? Il y a pas grand chose que je puisse faire en dehors de chez moi, puis les gens de chez moi (surtout les mecs et les filles) m'ignorent complètement, même si une fois j'avais essayé, mais bon sans plus. Beaucoup me le dise sans arrêt cette remarque, mais je n'arrive vraiment pas ! Je suis très timide et ose jamais aller vers les autres, bref.. c'est très compliqué! Puis, où je suis, je me sent pas vraiment à l'aise (surtout que je connais pratiquement tout le mecs et filles) Et ce n'est pas trop mon genre de faire la discussion.. Pour certains, c'est plus facile.


Je suis tout à fait d'accord, faudrait me laisser du temps, afin de " tirer " un trait sur mon passé, même si ça me permettra pas d'avancer plus quoi! C'est que parfois, j'apprécie pas vraiment à ce qu'on me pousse, puis je me prends la tête, car par jalousie, simplement que je me sent pas prête à une aventure comme celle ci. Même si j'ai eu tort plusieurs fois, c'est difficile à admettre que j'ai tort, même si je pense de moins en moins à mon passé, il ne reste qu'à aller vers les gens, sauf que je me trouve pas spécialement intéressante pour quelqu'un, mais je n'ai aucune envie de me faire marcher sur les pieds, même si il reste cette solitude pesante et que personne ose aller vers moi.

Mais ce que je n'arrive pas à percé, c'est le fait que je n'arrive pas à plaire aux gens, ils ne cessent de regarder mon physique avant toute chose, alors que je suis pas si différente des autres. Je voudrais pour me sentir libre, qu'on me critique plus de " machin " ou " chose " j'ai un physique différent, mais ça ne change pas que je suis loin d'être " moche " non plus. Ce qui est déjà bien, je n'ai plus cette timidité d'avant, cela m'arrive de discuté un peu avec des inconnus, donc c'est déjà un grand pas. Même une personne de mon entourage était surpris que j'engage la conversation. Mais reste à me remettre en question sur le fait de pensé toujours négatif, alors que je m'aperçois qu'il n'y pas vraiment de gens mauvais, c'est seulement les mecs de mon âge qui s'amusent à critiqué et juger. Alors qu'ils feraient mieux de se regarder. :)


Je me suis déjà dis de ne plus me prendre la tête, mais je recommence quand même, mais je sais sur quoi ce que je dois faire. Laisser du temps et ne pas me dire le pire des mondes, j'ai même appris ce qui est fait pour moi ou pas. En gros, d'après ton point de vue, je ne dois pas être trop pressée? Dans ce cas, je dois éviter ça et de ne plus me soucier du " si ça colle ou pas ". Et ne plus me dire qu'il y a que des mauvais, car j'arriverais pas à avancer. Mais merci quand même de me faire prendre conscience de cela. C'est ce qui fait que je n'intéresse personne. ;) En tout cas, j'ai au moins appris mes erreurs et les prendrais avec précautions. Mais je n'aurais sans doutes pas du porter ce jugement là, cela ne me sert à rien, la vie est belle et seul le temps m'apprendra qu'il y a des mecs biens et qu'il suffit de bien choisir.

Pour plus d'infos, envoie un message privé.

 
Répondre  Zeve   03/09/2014 à 22:16

"Pourquoi faire ?" --> Tu plaisantes là ? Tu parles d'une "timidité", qui plus est "grandissante", tu demandes "que faire", et quand on essaye de t'apporter des réponses, des idées ou des pistes de réflexion, tu demandes POURQUOI FAIRE ? Bref...

Tu veux rencontrer d'autres gens ? Vas à d'autres endroits.

Ton physique soit tu l'acceptes, soit tu complexes. Si tu complexes, tu y travailles, et tu fais en sorte d'arriver à t'accepter. Ou alors, bah... Tu te caches dans une grotte ? Mais là, c'est sûr que tu feras pas rencontres... :')

Pas tirer un trait mais apprendre à te détacher des choses qui te font du mal, et n'en garder que les "leçons de vie", que les choses qui peuvent te servir à ne pas reproduire tes erreurs passées. Si tu vis dans le passé, avec tous tes fantômes, tu ne PEUX PAS avancer. Je ne peux pas mieux te dire, c'est comme ça, c'est logique, c'est normal, et tu ne veux pas, eh bah tant pis, mais faut arrêter de se poser des questions. Dans le passé on avance pas, on recule.
Notre bonheur ne dépend que de nous. Si on VEUT être heureux, on finit par l'être. Si on ATTEND DES AUTRES pour être heureux, eh bah on peut toujours attendre ! Faut se prendre en mains, quand on est passif on n'a rien. Selon moi c'est une des multiples subtilités de la vie : prendre sa vie en main tout en la laissant nous guider. Là aussi, médite, je peux pas t'en dire plus, c'est à toi de le comprendre, de le sentir, et si tu le décides, de mettre en application. Un jour, une amie m'as dit "Take the best and fuck the rest !" : je fais attention à TOUT, mais parfois, repenser à cette phrase m'aide à me recadrer et à garder mes objectifs en vue.

 

S'inscrire