Tes trucs pour penser positif.

File un coup de main à ceux qui vont pas bien. Quand on parle tout va mieux. Donne tes conseils, tes témoignages, par rapport à la vie, par rapport à la mort, ça peut aider ceux qui ont des idées noires. C'est ça la solidarité.

Retour au forum

sous pression et je régresse

Coucou tous,

Vous allez bien?

Moi ça va pas fort: ça concerne mon parcours scolaire et mon projet professionnel.

J'ai fait la scolarité obligatoire. mais après je n'ai pas eu les notes pour aller à l'équivalent du lycée (suisse) donc je suis allée dans une école de culture générale. j'ai doublé la 1ere année et là de nouveau je ne passais pas(je séchais aussi pas mal)Du coup j'ai eu un gros tampon rouge sur mon bulletin avec Quitte l'école.

Après j'ai débuté une formation de bureau dans un internat.
Là voulant faire de mon mieux et réussir, l'année préparatoire, je l'ai passé les doigts dans le nez mais les rotules à terre: en effet j'avais des cours théoriques dans une école qui était à je ne sais combien de kilomètres car je devais une fois par semaine le jeudi à 5h00 du mat (lente à me préparer, faisais tout pour respecter le sommeil des autres donc je ne me douchais que le soir) pour qu'à 6h00 je descende prendre le bus. Après je prenais le rer environ une demi-heure ensuite je changeais de train pour une heure environ...

Même qu'une fois on a été libéré l'après-midi. Je me suis dit je vais pas me stresser à rentrer maintenant et prendre mon pique-nique mais je pique-nique après je demande un mot au secrétariat certifiant que je suis libérée.
Arrivée à l'internat, il me restait 15' avant la pause de l'après-midi je me suis dit que j'allais pas bosser pour un quart d'heure mais pour 1h30 après la pause oui.

Je me suis assoupie 30 minutes et suis retournée au travail. Le patron m'engueule, je lui donne le mot et le laisse me gueuler dessus n'ayant rien à me reprocher. Après il me dit de venir dans son bureau et s'excuse car il avait oublié que j'étais si loin alors que les autres ont une école plus proche...

sauf qu'à la fin de l'année je n'arrivais plus à lire, fallait plus me parler je tenais plus debout. surmenage total.

J'ai voulu recommencer les conneries de faire tout nickel l'année d'après sauf qu'à cause d'une prof j'ai séché et j'arrivais pas à dire que ce n'était plus possible pour moi...

Et l'internat pris en charge par l'équivalent de la cotorep. Ils m'ont dit au revoir.

grâce aux indemnités journalières de la cotorep que je n'avais pas touché je me suis payée une formation de secrétaire médicale par correspondance. J'ai raté l'examen intermédiaire de la formation et je ne pouvais pas le refaire, seulement le final si je le rate.

Donc là j'essaie de valider les 5 derniers livres de la formation mais après ils m'envoient un devoir récapitulatif donc je vais devoir tout revoir pour assurer au devoir recap et réviser tout à nouveau pour assurer l'exa final.

Ceci jusqu'à juillet de l'année prochaine.

Le problème c'est qu'une fois que j'aurai le diplôme, si je le réussis, c'est que je souhaite faire l'équivalent du bac pour adultes et après aller en fac de médecine pour faire médecin justement.

Et j'ai trop la pression (du moins je ne peux pas m'empêcher de me la mettre) et je suis ultra sensible quand je crois mon ancienne généraliste (j'étais attachée à elle) car je voudrais être à sa place et le pire, mon père habite juste en face d'un lycée dans lequel j'aurais pu aller si j'avais eu les notes, mon frère a été dans ce lycée et a obtenu son bac ainsi que ma cousine vient de l'obtenir cet été.

Et ma mère me balance tjs "je veux pas que tu sois déçue". Oui mais si je n'essaie pas je serai vraiment déçue de ne pas avoir essayé et ça j'ai l'impression qu'elle ne le comprend pas...

J'ai vraiment envie de faire médecine mais en ce moment je suis triste et stressée... Alors je mange n'importe quoi et je ne m'aime pas...

Que puis-je faire? me dire?

Merci et bravo pour ceux qui m'auront lu jusqu'au bout.

30/08/2014 à 11:06

Répondre à ce message

 
Répondre  Middays   31/08/2014 à 16:51

T'as essayé de voir quelqu'un vis à vis de ce stress ?

Car franchement, ce n'est pas sain et avec des angoisses pareilles, en médecine, tu tiendras pas 3 jours, je sais de quoi je parle...

Bref, essaie de te tourner vers un spécialiste... Un peu de stress, d'appréhension, c'est normal et ça peut même être bénéfique (un peu de stress, ça booste) mais un stress comme le tien est vraiment handicapant...

Middays, de retour de temps en temps :)

 
Répondre  Venx   18/09/2014 à 07:07

Coucou,
Tu fait tes études en Suisse si j'ai bien compris ou du moins compte les faire ?Je dis ça parce que pour le connaitre j'ai toujours trouvé que le système Suisse était bien dur envers les étudiants ..

Bref, je ne sais pas trop quoi te dire pour le stress je suis comme toi, et ça m'en rend malade..j'ai galéré pour l'équivalent du bac, et même à la fac, je ne suis pas en médecine mais en pharmacie et c'est assez proche sur plusieurs points (je connais pas mal de gens en médecine aussi), mais crois-moi qu'étudier une de ces branches ici c'est un stress permanent, et t'auras aussi pas mal de gens qui essayerons de te couler au sein de la fac, t'es jamais à l'abri d'une élimination pure et simple (et ce même en dernière année !)et cela sans aucune possibilité d'équivalence avant le diplôme.(c'est différent en France il me semble).
Tout cela pour te dire, réfléchis bien si tu veux vraiment te lancer là-dedans car je connais beaucoup de gens qui s'en rendent malade et regrettent justement parce qu'ils gèrent plus toute cette pression..
D'ailleurs perso, j'ai bien validé ma 1ère mais là je nage en plein "faut que j'arrête c'est plus possible" je m'en rends dingue. Je ne dis pas cela pour faire peur hein mais juste parce que perso j'aurai aimé qu'on me prévienne avant que je me lance là-dedans.

Courage en tout cas

 

S'inscrire