Tes trucs pour penser positif.

File un coup de main à ceux qui vont pas bien. Quand on parle tout va mieux. Donne tes conseils, tes témoignages, par rapport à la vie, par rapport à la mort, ça peut aider ceux qui ont des idées noires. C'est ça la solidarité.

Retour au forum

je m'invente des histoires et j'y crois

Bonjour, Je m'appelle Clara, j'ai 15 ans et ça fait deux ans que je m'invente des histoires. L'histoire que je me suis inventée c'est que j'avais un copain, on etait en couple depuis deux ans et il aurait une sœur jumelle qui serait ma meilleure amie et ils seraient morts. Au début, cette histoire c'était juste pour faire mon intéressante devant mes "amis" mais depuis 9 mois j'ai commencé à croire que c'était vrai. J'etais super triste tout le temps, j'avais envie de mourir pour les rejpindre etc... Et du coup mes nouveaux amis (j'ai changé de lycée) m'ont demandé ce qui se passait et du coup je leur ai raconté cette histoire. Mais maintenant je regrette parce que j'aimerai redevenir la personne normale que j'etais avant et pas "la-fille-qui-a-vu-son-copain-mourir-dev ant-ses-yeux-parce-que-sa-meilleure-amie -s'était-faite-violer-par-son-copain" (oui ça part très loin mon histoire et j'arrive plus a le controler c'est ça le probleme, c'est que a la base quand j'ai commencé a inventer cette histoire je savais pas du tout que Eva (c'est le nom de ma "meilleure amie qui est morte mais qui a jamais existé) etait morte parce que son copain l'avait violée, ça m'est venue comme ça, a un moment j'ai juste su que c'était pour ça qu'elle était morte et je me suis sentie trop mal, j'avais plus envie de manger et tout...)
J'aimerai juste savoir si ce que j'ai a un nom et si je peux le soigner parce que j'aimerai vraiment me débarasser de cette histoire. Et aussi j'aiv15 ans et mes parents ne sont pas au courant (et c'est préférable qu'ils ne le sachent pas) donc ne me dites pas d'aller voir un psy parce que j'aimerai bien mais c'est pas possible du coup...
Merci d'avance.

18/02/2015 à 00:18

Répondre à ce message

 
Répondre  marie446   18/02/2015 à 21:41

Je fais pareil que toi, pas dans de telles proportions mais je m'invente aussi des trucs et je finis par y croire. Je ne suis pas spécialiste ni rien ( j'ai le même âge que toi).

Mais je pense qu'à notre âge c'est un peu "normal" de faire ce genre de trucs. On cherche encore qui on est et on aimerais parfois une vie plus excitante ou autre.

Si ça t'inquiète vraiment tu devrais consulter, ne va pas voir un psychologue parce que clairement ça ne sert à rien, j'ai testé plusieurs fois et ça ne m'a pas aidé. Par contre un psychiatre pourrait t'aider à voir plus clair.

Pour ce qui est de tes parents tu n'es pas obligée de leurs dire tout. Dis leur juste que tu ne te sent pas en forme et que tu voudrais en parler à une personne extérieure parce que tu n'arrives pas à le leur dire à eux.

En espérant t'avoir aidé :)

 
Répondre  ClaraaGrt   19/02/2015 à 00:36

Merci beaucoup :)

 
Répondre  Middays   19/02/2015 à 20:42

En fait, la vraie question c'est plutôt : "Pourquoi fais tu cela, qu'est ce que ça t'apporte qui te manque" ?
Je veux dire, c'est normal à 15 ans de s'inventer des petites histoires pour rêver mais de là à ce que ça parte aussi loin non !

Après, marie, fais gaffe à ce que tu dis, c'est pas parceque tu n'as pas été aidée par un psychologue qu'ils sont nuls, t'es dangereuse là... C'est comme si je disais que j'aime pas les oréos et je conseillais à personne d'en acheter car c'est dégoutant... Tu peux parler de ton expérience mais certainement pas dire que ça ne sert à rien -_-'

Après, pour la posteuse, réfléchis aux questions que j'ai énoncé, change ce qui est changeable genre "je fais ça car j'ai pas de vrais amis" ---> trouve toi en (tu vois le truc)
Tu as pas une amie intime ou quelqu'un à qui en parler ?
Essaie de te raisonner après parceque passer pour une affabulatrice, c'est très violent comme réputation...

Middays, de retour de temps en temps :)

 
Répondre  PetiteArlue   25/02/2015 à 16:58

Salut Clara!

Alors d'abord, concernant ton histoire ça pourrait ressembler à ce qu'on appelle de la Mythomanie. C'est le fait de dire des mensonges de façon compulsive, sans remords tout en finissant par y croire soi-même. C'est différent de la simulation. Tu n'es probablement pas une mythomane pure et dure (ce qui est assez dangereux et souffrant pour l'entourage) mais tu sembles être sur cette voie.

Donc comme Middays dit, ce serait important de découvrir pourquoi tu fais ça, qu'est-ce que tu essaies de combler ?

Le problème avec ces mensonges, c'est qu'ils finissent par peser lourds. On est les seuls à connaître la vérité, et il s'en faut de peu pour finir par se tromper dans nos histoires et que tout éclate au grand jour. De plus, les mythomanes ne sont pas vraiment aimé.

C'est sentiments lourds que tu ressens, je pense qu'ils sont plus dus à la culpabilité que tu ressens de dire ses mensonges, ou alors le fait que tu sois la seule à supporter le poids de la vérité. Je ne pense pas qu'ils aient quelque chose à voir avec l'histoire que tu as crée en tant que telle. Donc en résumé, quand tu sera débarrassées de ces mensonges, tu devrais te sentir mieux.

Maintenant, pour te débarrasser de ça, y'a pas 36 solutions. Marie t'envoie sur la mauvaise piste. Voici un article clair au sujet des différences Psychiatre Vs Psychologues Vs Psychothérapeutes.
http://provirtuel.com/doc/4psy.html

Ainsi, si on se fit à la description de la Mythomanie sur wikipedia :
«La psychothérapie semblerait être la seule méthode efficace pour remédier au mensonge pathologique. Aucune recherche n'a été menée concernant un éventuel traitement pharmaceutique2. Actuellement, il n'existe aucune étude sérieuse concernant un traitement efficace contre la mythomanie2.»

Donc tu a bien plus avantage à aller chercher l'aide d'un psychothérapeute. Enfin, pour en finir une bonne fois pour toute avec ces préjugés de «ça n'a pas marché ça sert à rien!» : On parle de maladie MENTALE, pas d'un vulgaire RHUME. Ça prend un peu plus que 2-3 séances et un pot de pilules pour aller mieux!! De plus, les techniques en psychothérapies sont multiples : c'est pour ça qu'il est important de s'informer avant de choisir un psychothérapeute, pour voir si sa spécialité est en accord avec nos besoins.

Voila!

 
Répondre  Fopasenfer   07/03/2015 à 12:04

Tu ne serais pas un peu ce qu'on appelle ''menteur compulsif''
Dis toi que si ils découvrent la vérité tes mal barrée
Aprés sinon arrete cela Cherche toi un hobbie Occupe toi l'esprit. Tu as trop de temps libre

 

S'inscrire