Tes trucs pour penser positif.

File un coup de main à ceux qui vont pas bien. Quand on parle tout va mieux. Donne tes conseils, tes témoignages, par rapport à la vie, par rapport à la mort, ça peut aider ceux qui ont des idées noires. C'est ça la solidarité.

Retour au forum

Mal.

Bonjour a tous.
Voilà, il y a 3 ans ( j'avais 13 ans ) j'ai commencé a m'automutiler.
J'ai l'impression de tout faire de travers, de n'être importante pour personne, j'ai pas de famille ( je vis seule avec ma mère), j'ai pas d'amis a qui me confier, j'ai pas de copain, je me sens moche, énorme.
Toute la journée je fais semblant d'aller bien mais des que j'ai un moment seule je ne peux m'empêcher de sortir un ciseau, couteau, l'âme, pour me couper.
Je suis dépendante je n'arrive pas a m'en sortir s'il vous plait aidez moi..

13/01/2015 à 19:22

Répondre à ce message

 
Répondre  in-co-n-nu   13/01/2015 à 22:02

Si tu demande de l'aide déjà c'est très bien, ça veux dire que tu veux t'en sortir! C'est faux, tu comptes forcément pour quelqu'un, pour ta maman, quand tu dis que tu n'as pas de famille c'est parce-que tes parents sont séparés?

T'es en plein dans l'adolescence c'est pour ça que tout va mal c'est normal mais ça va passer. Pourquoi n'irais-tu pas consulter un psychologue et même un psychiatre? car à ce stade là c'est très grave!

Ce que tu fais, te faire du mal est très grave et dans ces cas on envoie les gens à l’hôpital pour les soigner...

Mais je ne comprends pas, ta mère ne voit pas que tu as des coupures?
S'il te plait parle-lui et essayer de trouver des solutions car seule tu ne pourras pas t'en sortir....

Tiens-nous au courant!

 
Répondre  Majosa   13/01/2015 à 22:24

Oui ils sont séparés et j'ai pas de nouvelles de mon père.
Non elle ne les voit pas car je les cache, et pour aller voir un psychologue je me sens pas prête a répondre a ses questions c'est a dire a "pq je le fais?" Pck moi même je ne sais pas..

Ne rêves pas ta vie, vis tes rêves.

 
Répondre  in-co-n-nu   20/01/2015 à 13:40

Je crois que la réponse à ta question pourquoi le fais-tu est évidente, tu manques d'un père, tu n'en n'a même pas de nouvelles, t'as pas d'amis ni de mec c'est sur que dans cette situation c'est déprimant....

C'est tout ça que tu pourras dire au psychologue, lui parler de tes problèmes te fera sans doute beaucoup de bien, te libérera.
Il t'aidera à t'en sortir et t'apportera les réponses aux questions que tu te poses!

Vraiment je t'encourages à en consulter rapidement et pour ta mère qui ne voit rien pour l'instant elle le verra forcément un jour ou l'autre, tu ne pourras pas les cacher à long terme...

 
Répondre  PetiteArlue   21/01/2015 à 00:52

Salut!

Je ne comprend pas, à peine 5 sujet plus bas, tu écris un message comme quoi tu t'en es sortie ; tu fais une rechute ?

 
Répondre  PetiteArlue   21/01/2015 à 01:07

Et tu fais complètement fausse route. Le psychologue te demanderas pas «pourquoi tu fais ça?», c'est pas ta chum de fille autour d'une bière. Ses questions sont beaucoup plus délicates et subtiles que ça. Le psy ne s'attend pas à ce que tu lui dises «pourquoi tu fais ça» parce que si tu le savais, tu ne consulterais pas parce que tu ne t'automatiserais pas, tout simplement. Après, ce que tu penses savoir n'est pas tout le temps la bonne réponse, de même que la vision qu'on pense être la réalité ne l'est pas toujours.

Tu as une vision extrêmement négative de la vie et dépréciative de ta personne. C'est nul parce que beaucoup d'ados de ton âge vivent des moment difficiles, et beaucoup passent au travers avec courage sans en venir à la mutilation. Preuve que tu peux très bien y arriver toi aussi. D'abord, tu as une famille : ta mère elle compte pas pour tu vent.
Ensuite, les amis s'intéresseraient à toi si tu avais un regard plus serein sur la vie, mais chaque chose en son temps.
Même affaire pour le copain. En faisant la connaissance de personnes, tu pourras rencontrer des petits amis potentiels. Mais ce n'est pas pour tout de suite.

D'abord j'aimerais tu ailles chez ton médecin passer des tests pour la glande thyroïde. Une hypothyroïdie peut causer des symptômes apparenté à la dépression. On ne sait pas ce qui va de travers, mais on se sent très mal, fatigué, notre apparence se dégrade aussi (peau sèche, cheveux sec, prise de poids etc....). Si ta glande thyroïde est normale, on pourrait aussi vérifier une mononucléose, juste au cas où.

Enfin, si tout est beau pour ça, on pourrait se tourner vers un traitement psychologique. Car oui, tu as besoin d'aide. Te couper ramènera pas ton père, ça te donnera pas des amis et ça ne fera pas tomber un gars amoureux de toi. En fait, ça ne t'amèneras aucune solution, que des problèmes. Si déjà tu trouves que ta vie est difficile et pénible, elle ne le sera que davantage si tu n'arrêtes pas de faire ça (les cicatrices restent.Tu t'en fous probablement maintenant, mais plus tard tu le regretteras amèrement).

Si c'est l'aide des autres que tu recherches en faisant ça, tu t'y prends mal. C'est le genre de chose qui effraie les gens ou les ennuient : dit toi qu'ils ont déjà de leur problèmes à régler pour en plus devoir supporter les tiens, qui sont assez lourds. Se confier sur des soucis, mais aussi sur les joies, c'est bien. Mais se plaindre sans arrêt de sa détresse, ce n'est pas le travail de tes amis....La psychologue en revanche, elle est là pour t'aider là-dedans. Elle, elle va t'écouter et te fournir des pistes efficaces pour sortir de cette roue infernale.

Au final tout dépend de toi, et de ce que tu décides de faire là-dedans. Tu es seule maître de ton destin!

 

S'inscrire