Homo, lesbienne, bi...

T'es homo ou tu crois l'être bref, tu te poses des questions sur ta sexualité, t'as personne à qui en parler, tu sais pas comment aborder le sujet et tu te demandes si c'est normal. Ce forum est pour toi !

Retour au forum

Pour ou contre le mariage homosexuel ?

arguments/contre-arguments

1. Qu'est ce que ça nous change, pour nous, si quelque part là il y a deux hommes ou deux femmes qui se marient ?
c/1. ça nous change qu'après ils ont le droits à l'adoption voir même à la procréation médicalement assistée (pour les femmes) et est ce que c'est bien des parents homos pour l'équilibre d'un enfant ?
2. Mais j'ai entendu à la radio par les hommes politique que aucun pays ayant accepté le mariage homo n'a accepté en même temps l'adoption !
c/2. Et pourquoi les gens hétéro ont le droits et pas les homos ? On parle de discrimination racial mais là c'est pas de la discrimination peut-être ?


POUR

Agathe : Alors tout d'abord, je précise que je ne suis pas contre l'homosexualité (à part quelques extrémistes et esprits singulièrement fermés personne ne la remettra en cause d'autant plus que ça ne date pas d'aujourd'hui). Au contraire, le mariage homosexuel, j'ai beaucoup de mal à l'accepter. Parce que je me représente le mariage comme un acte civil, et religieux, symbolique et traditionnel qui selon moi devrait être réservé aux couples hétérosexuels. Au-delà de l'aspect purement symbolique (qui est discutable, je l'admets), le mariage entraîne le droit à l'adoption. Et selon moi cette histoire d'adoption pose un certain nombre de problèmes puisqu'il remet complètement en question le droit de la famille (qui s'est construit au fil des sièclesà. Et puis même pour l'enfant lui-même, est-ce vivable? Alors certes certains vont bien le vivre d'autres peut-être pas (les personnalités sont variées et évoluent différemment). Il a également un risque de rupture de ce côté et in fine un problèmes d'intégration (ou autres) pour l'enfant (Il n'y a rien de plus cruel au monde que les cours de récréations. Alors imaginez les railleries autour d'un enfant qui a deux mamans et deux papas). Cependant, rien n'empêche d'élargir les compétences du PACS afin de donner plus de droits aux homosexuels voire pourquoi pas, au final, envisager le mariage (mais sans l'adoption).

A : Tu ne penses pas qu'accorder le droit du mariage aux couples hétérosexuels d'un côté et l'interdire aux couples homosexuels de l'autre est contre le principe de l'égalité des droits pour tous ?
On donne un "ersatz de mariage" aux homosexuels (le PACS) comme si c'était des sous-citoyens. Leur orientation sexuelle ne change pas le fait qu'ils sont des êtres humains et que la loi doit garantir l'égalité pour tous les êtres humains.
Pour l'enfant, je ne pense pas qu'il puisse le vivre mal. Chacun parle en fonction de sa propre expérience. La plupart des gens ont grandi avec un père et une mère, ils pensent donc que grandir avec un père et une mère est quelque chose de normal. Mais la conception de la normalité est relative. Un enfant qui a grandi avec deux pères ou deux mères n'a jamais connu que cela, c'est donc normal pour lui. La seule cause de souffrance qu'il puisse ressentir, ce sont les brimades de ses camarades, comme tu l'as dit. Et si le mariage homosexuel était autorisé par la loi, les gens finiraient par l'accepter et donc par ne plus se moquer, ce qui permettrait de résoudre le problème.

Gui.M : De mon avis, le mariage homosexuel ne fait aucun doute. Nous vivons dans un pays qui devrait déjà être mieux avancé dans ce domaine, étant donné que la liberté et l'égalité figurent dans notre devise: on peut donc normalement aimer une personne du sexe que l'on souhaite et être égal avec tous les citoyens, dans ce cas-là pouvoir se marier comme tout le monde.
De plus je ne comprends pas la réticence de l'opinion publique au sujet de l'adoption. En quoi ces gens sont-ils différents d'un couple hétérosexuel lambda? Bien sûr certains bas-esprits s'imaginent déjà le pauvre enfant vivant dans une maison où le sexe et les parties-fines foisonnent... Quel manque de jugement! En ce qui concerne les moqueries à l'école, je pense que de toute façon l'école est un lieu social où les caractères se confrontent et ne font pas toujours bon ménage, enfant d'homosexuels ou d'hétérosexuels sans distinction. De plus, si l'adoption se généralise, cela sera assimilé par les société et non-plus perçue comme dérangeante et contraire aux bonnes moeurs.
De tous temps, il a fallu changer les mentalités.

Corentin : Le fils d'un parent homosexuel sera tout de même plus exposé aux critiques. Pour définitivement mettre fin à toute forme d'homophobie (ou du moins la juguler), il faudrait éduquer et sensibiliser au respect de l'homosexualité. Ce que fait plus ou moins l'Éducation Nationale. Notamment en cours du SVT (le programme de première de cette année s'y prêtait bien). Ça n'empêche de constater certaines réflexions parmi les élèves qui y sont résolument hostiles (mais ils sont une minorité). Pour que ce soit vraiment efficace, il faudrait sensibiliser dès la primaire (et non plus en 4e et en 1ère). Et là je doute que les parents d'élèves seraient très enthousiastes à l'idée de parler d'homosexualité dès la primaire (Des parents de lycéens ont signé des pétitions pour moins que cela et j'ai des anecdotes assez surprenantes là-dessus).
Mais globalement, et selon les derniers sondages, l'opinion publique est plutôt favorable au mariage et à l'adoption.

G : Je suis entièrement de ton avis, malgré cela, de telles mesures mettront du temps à se mettre en place (si elles sont créées un jour!) dû à la réticence visible de certains partis politiques présent au Parlement et du reste de l'opinion publique à aborder le sujet.
Mais la popularité croissante d’événements comme la Marche des Fiertés montre la prise de position des Français et augure un meilleure avenir pour une catégorie de la population victime d'une sorte de ségrégation injustifiée.

C : L’assemblée Nationale étant aujourd'hui majoritairement à gauche, certains députés de droite n'étant pas contre le mariage et l'adoption homosexuelle, il devrait y avoir une large majorité à ce projet de lois. L'opinion publique suivra sans doute.
Je trouve par contre la Marche des Fiertés (ou Gay Pride) un peu dé crédibilisant pour les homosexuels. Notamment pour ceux qui luttent "dans l'ombre" ou qui veulent avoir une vie normale et faire accepter leur orientation aux plus grands nombres. C'est d'ailleurs un des angles d'attaque des personnes hostiles à l'homosexualité en montrant du doigt le comportement des participants qui défilent.


Conclusion : est ce que ça nous ferait, à tous, un grand changement de leurs donner ces droits, qui sont aussi les notre ?

CONTRE

CONTRE, on me pose la question, je réponds. Déclare une première personne
Tout à fait , c'est clair, c'est net ! Répond une autre
J'aimerai surtout savoir pourquoi vous êtes contre. Demande 'Cubes'
contre : je dis non : Un Homme une Femme et un Enfant c'est naturel: et non deux personnes du même sexe avec un enfant acheté pour s'en amuser et en Fabriquer d'autres Gay et Lesbiennes. Déclare très clairement une autre personne
On ne fabrique pas des gay , ils naissent comme ça . Je connais des femmes gays qui ont des enfants, elles sont aujourd'hui grand mère .C'est la raison que personne ne détiens la science infuse.
Répond donc 'veuvenoire'
Merci pour cet avis qui montre en fait que ceux qui sont contre n'y connaissent rien ! Les homo, pour info, ont quasiment tous été élevés par un homme et une femme et n'ont pas choisis de l'être, homo. L'exemple des parents n'y change rien. Ceux qui cherchent à adopter un enfant ont un vrai désir d'enfant, contrarié. Ce n'est pas pour s'amuser. Prétendre ça, c'est mépriser et se méprendre sur les sentiments humains ! Répond ensuite 'Cubes'.

Ainsi, les différents personnages vont s'affronter à coup de 'POUR POUR POUR' ou de 'CONTRE CONTRE CONTRE'.
Ivan09 va simplement affirmer qu'il est pour et qu'il 'continue à lire des énormités sur ce forum... '

CONCLUSION : chacun est libre de faire, penser et vivre comme il l'entend. Seulement, il ne faut pas oublier que la liberté de l'un se termine là où commence celle de l'autre.
L'article 4 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 en est d'ailleurs une excellente référence : La liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui. Ainsi l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que ce qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces même droits. Ces bornes ne peuvent être déterminer que par la loi.

18/12/2012 à 20:04

Répondre à ce message

 
Répondre  little-louise   18/12/2012 à 20:12

So what ?

 
Répondre  Fopasenfer   18/12/2012 à 21:50

Un enfant vivant dans un foyer sans amour est peut-etre mieux ainsi?

 
Répondre  Middays   21/12/2012 à 20:29

Pourquoi nous avoir fait toute ce commentaire digne d'une mini disserte ? C'est un avis que tu demandes à la question ou un avis sur ton écrit, ton raisonnement ?

Middays, de retour de temps en temps :)

 
Répondre  thecurieusegirl   22/12/2012 à 11:59

un avis sur la question, cette 'mini disserte' n'était pas sensée l'être :) c'est plutôt "de quoi expliquer le sujet" après, chacun l’interprétera comme il veut...
Tu peux nous donner ton avis sur la question ?

 
Répondre  Middays   22/12/2012 à 22:29

Sur ce genre de questions, j'évite de donner mon avis tranché, genre "totalement pour" ou "totalement contre"
Déjà parcequ'il existe des pour et des contre des deux côtés, de deux parceque c'est ce genre de débats qui divisent les gens, qui font faire les engueulades... ça m'intéresse mais donner mon avis clair net et précis, j'évite ^^

Middays, de retour de temps en temps :)

 
Répondre  thecurieusegirl   23/12/2012 à 15:58

pas de soucis ^^ je suis d'accord avec toi,
après on peut aussi donner des arguments pour les deux côtés sans pour autant prendre partie :)

 
Répondre  man-go   28/12/2012 à 12:24

Personnellement, je ne comprends pas pourquoi les hétéros se sentent concernés par cette question. Les seules personnes concernées sont les homosexuels, ça devrait être à eux de décider.
Pour ma part je suis pour, parce que si je termine ma vie avec une femme, je voudrais avoir le choix de me marier avec elle ou non, comme n'importe quel couple hétéro. Après ce n'est que mon avis.

 
Répondre  Milix2an   24/01/2013 à 21:34

Je suis moi même lesbienne et je ne comprends pas les gens qui sont contre celà. Il ne faut pas oublier qu'après tout , nous sommes tous des êtres humains avec une tête, deux bras & deux jambes. Nous sommes tous citoyens & avons tous le droit aux même droits & libertés que vous. Peut être que sa vous choc, mais la société finira par l'accepter. Si sa ne se fais pas maintenant celà ce fera tôt ou tard donc pourquoi continuer a lutter contre cette loi. L'adoption c'est un autre problème. Pourquoi tout couple homosexuel n'aurait pas le droit d'adopté & de fondé une famille ? Un enfant qui sera élevé avec deux pères ou bien deux mères sera habitué a vivre comme sa & il n'aura aucun mal sauf avec la société qui est si "immature" de ne pas accepté celà. Au fil du temps beaucoup de chose ont évolué et ça évolue encore, nous sommes en 2013 et non pas en 1900 ... Donc réfléchissez-y , nous avons tous le droit a bonheur , y compris nous les couples homosexuels. Inversez les rôles, les homosexuels sont accepté dans la société etc'est totalement normal, mais les couples hétéro ne sont pas accepté parce que c'est dégueulasse comme certaines personne disent. Sa serait la même chose je pense. Bref Soyez mature et pensé un peu aux autres au lieu de pensé qu'a votre propre interêt.

 

S'inscrire