Homo, lesbienne, bi...

T'es homo ou tu crois l'être bref, tu te poses des questions sur ta sexualité, t'as personne à qui en parler, tu sais pas comment aborder le sujet et tu te demandes si c'est normal. Ce forum est pour toi !

Retour au forum

Vos avis svp

Bonsoir à tous,
J'avoue avoir eu du mal à me décider à faire un sujet, car j'essaie d'aider un maximum les gens ici et je me dis que si on voit que moi aussi ça va pas forcément, je serai moins crédible, mais bon je me suis décidé, alors j'assume.

Je préviens maintenant, je suis assez franc dans mes propos alors surtout ne me crachez pas dessus si mes mots vous choques. Il y a deux points sur lesquels j'aimerai qu'on me donne son avis svp.


Le premier est le suivant. Je suis un mec bisexuel (j'aime vraiment pas les étiquettes), enfin disons plutôt que je suis un mec attiré par les mecs et amoureux d'une fille (bon je m'étend pas sur cette partie là ça servirait à rien dans l'histoire).
J'ai réalisé que j'aimais les mecs (ça a pas été évident, j'ai fait une dépression et tout, et même encore maintenant c'est pas tjr facile alors que ça fait un an déjà), j'ai eu des aventures avec des mecs (pas des filles par contre). Mais pour autant, je n'arrives pas à m'accepter comme je suis. Je veux dire que je pourrais donner tout ce que j'ai pour devenir un pur hétéro (les filles ne me font pas d'effet, hormis celle cité plus haut). Je suis le seul mec dans cette situation ? Et, soyez pas choquer, est-ce qu'il y aurait un moyen pour contredire ce que je suis et devenir ce mec hétéro, une combine (j'ai pas de meilleur terme excusez moi) ou un truc du genre ?
Bon à coté je ne me met pas de barrière ou d’½illère, je n'ai pas une idée fixe sur mon futur, je pourrais finir ma vie avec un homme comme une femme (même si je préfèrerai que se soit une femme).



Deuxième point, c'est plus question théologie. Je suis croyant (bon je suis pas une grenouille de bénitier toujours fourré à la messe). Mais dites moi, je sais que dans la Bible il est dit que l'homosexualité est un péché (comme dans les autres livres religieux je suppose) qui voue à la damnation etc...
Je suis perplexe là dessus, d'un coté je me dis que si Dieu était vraiment ce qu'on dit qu'il est, il pardonnerait et comprendrait, mais de l'autre côté je me demande si ce ne serait pas vrai, si se serait possible. Je sais que la Bible a été écrite par des hommes, et je vais pas jouer au fanatique, mais j'aimerai, s'il est possible, avoir vos avis svp de préférence ceux que gay/lesbiennes croyants (mais bon tous les avis sont bons à prendre).


Merci d'avance.

Bonne soirée

25/10/2014 à 22:05

Répondre à ce message

 
Répondre  Fopasenfer   26/10/2014 à 03:25

Il est aussi écrit que tu ne jugeras pas. Ne juge pas Ce sont des gens comme toi qui cherchent a faire ce qui les rends bien Et ce n'est pas facile Ils n'ont pas besoin qu'en plus qu'on les juge

 
Répondre  MeMarC   26/10/2014 à 10:52

Oula attend je juge personne, chacun sa vie je vois pas ou tu me dis que je juge les gens.
Si c'est sur le deuxième paragraphe tu vas pas me dire que c'est juger les gens parce que je m'interroge d'un point de vue théologique quand même ? Ok je reconnais j'ai peut etre mal présenté le truc, mais bon l'idée est là, je suis un gay croyant et j'aimerai savoir ce que d'autres pensent de ce point de vue là, si je t'ai offensé j'en suis désolé ce n'étais pas dans l'idée

Dans la vie, il y a toujours un prix à payer

 
Répondre  little-louise   26/10/2014 à 13:48

Pour ta première question : non, tu ne peux pas changer d'orientation sexuelle sans te rendre malheureux. On ne peut aller contre soi comme ça comme on lutterait contre une envie de gourmandise dans le rayon chocolat du supermarché. Il n'y a rien à faire contre, si ce n'est de t'accepter comme tu es. Ce n'est pas une tare ou un défaut, juste un trait de ce que tu es. Ca ne te rend pas moins bon, ou moins utile à la société qu'un autre.

Pour la seconde, je vais te répondre avec ce que je crois. Je crois que Dieu nous aime tous pourvu que nous fassions le bien autour de nous. Dieu t'a fait tel que tu es, il t'aime tel que tu es. Alors oui, des passages de la Bible interdisent les relations sexuelles qui ne mènent pas à la procréation. A l'époque de la contraception libre, tu crois vraiment que cette règle s'applique encore ? Nombre de femmes croyantes ont une contraception. Et à l'époque de l'égalité, ça veut dire que tu as le droit de coucher avec un homme. Cette histoire de celui qui couche avec un homme comme on couche avec une femme, c'est rattaché au mythe d'Onan qui gâche sa semence, et c'est ce qui pose un problème. Pas le fait d'être homosexuel.

Je ne suis pas vraiment croyante. J'ai eu une éducation catholique (caté en primaire, puis lycée chez les s½urs), mais je ne crois pas vraiment en une entité supérieure et transcendante. Mais voila comme je lirais cette interdiction de la fornication en 2014 : la relation sexuelle est un acte d'amour, au sein du couple, marié ou non. Voila, si j'étais pratiquante, je garderais le sexe dans mon couple et célibataire, je n'irai pas avec quelqu'un juste pour une nuit.

 
Répondre  MeMarC   26/10/2014 à 14:15

Merci de ta réponse Little-Louise.

Je sais que se n'est pas un défaut ou une tare, c'est juste que comme c'est quelque chose que je n'ai pas choisi, s'il n'existait pas un moyen de faire ce que je voulais.

Je ne suis pas pratiquant, je ne vais pas à l'église ni rien, disons que c'était surtout avoir des avis sur une question que je me posais. Je vois qu'on partage le même avis toi et moi ^^

Merci de ton avis :)

Dans la vie, il y a toujours un prix à payer

 

S'inscrire