Homo, lesbienne, bi...

T'es homo ou tu crois l'être bref, tu te poses des questions sur ta sexualité, t'as personne à qui en parler, tu sais pas comment aborder le sujet et tu te demandes si c'est normal. Ce forum est pour toi !

Retour au forum

comment faire, relation a distance, parents "homophobe"?

Bonjour,
Alors voilà, j'ai 16 ans, cela fait 1 ans que je suis en couple avec une fille mais en plus d'habiter a 400km de chez moi, mes parents n'en savent rien, du moins je ne veux pas le dire.
La

26/10/2014 à 10:21

Répondre à ce message

 
Répondre  sarah1410   26/10/2014 à 10:34

Merde.
je reprend, la premiere fois que ma copine est venu chez moi en tant "qu'amie" pour mes parents, deux jours apres j'ai voulu leur dire, je leur ai ecris une lettre parce que je n'avez pas le courage de leur dire. Et la reaction a été brutale. Mon pere s'est mit a pleurer, ma mere aussi, l'incomprehension totale, le "coeur brisé" ma mere me disait que c'etait juste une amitié forte rien de plus. Mon pere en tant normal je ne pense pas qu'il soit homophobe mais on va dire que si moi je le suis cela ne passera jamais. Donc du coup ils m'ont dit de ne plus jamais parler avec ma copine, j'ai du l'a quitter pur leur faire plaisir, mais bon cela n'a duré que 2jours. Maintenant je mens a mes parents pour partir 3 jours chez elle, mes amis sont au courant, ils m'aident defois. Je pense que ma mere s'en doute, elle ne cesse de me faire des sous entendue.
Les parents de ma copine donc le savent et l'accepte, et ma copine, elle majeure, est prete a partir avec moi ou a m'heberger chez ses parents.
Voila si vous avez quelques conseils cela me serait utile parce que je n'en peux plus de mentir sens cesse, d'avoir une double vie. Surtout que je suis fille unique, deja, et enfant gatée, donc mes parents hors mit cela, je les aiment, ils font tout pour moi cela me brise le coeur de devoir le mentir sans arret.
Merci pour vos possible reponse..

 
Répondre  little-louise   26/10/2014 à 13:56

Il faut que tu comprenne une chose : à l'époque de tes parents, c'était très mal vu. L'homosexualité a été dépénalisée en 1982 (mes parents avaient 25 ans), elle a été retirée de la liste des maladies mentales en 1991. Donc pour les gens de la génération de nos parents, être homo, c'est pas toujours vu comme étant très cool.

Ce n'est pas pour autant une excuse. Vous devez tous les trois faire des efforts : toi, pour admettre que ce n'est pas forcément facile à accepter pour eux. Les parents imaginent toujours que leur enfant va grandir, être aimé de tous, avoir un super job, faire un beau mariage et leur offrir plein de petits enfants. Aujourd'hui, même si tu as depuis un an le droit de te marier et d'adopter plein de petits enfants, il y a toujours des gens pour te menacer dans la rue. Donc pour être aimée de tous... Voila leur point de vue. Ils t'aiment, et ils sont inquiets pour toi. Ils ont peur que tu sois agressée, discriminée, rejetée.

De leur côté, ils doivent admettre que tu es faite comme ça, que ce n'est la faute de personne (quelle faute d'ailleurs ?) et que personne n'y peut rien. Que ce n'est pas de quitter ta copine qui va te rendre heureuse et que de toutes façons, ils n'ont pas vraiment le pouvoir de t'empêcher d'entretenir une relation avec cette fille ou une autre.

Voila en substance ce que tu peux leur dire. Tu comprends qu'ils soient inquiets et qu'ils ne comprennent pas ton monde. Mais ton monde fait partie du leur, et ils doivent l'accepter. Pour le bien de toute la famille, le leur (c'est dur, de ne pas accepter son enfant) et le tien, parce que vous vous aimez, et vous voulez juste vous rendre heureux les uns les autres.

 
Répondre  sarah1410   26/10/2014 à 19:15

Merci pour votre réponse en tous cas.. Mais j'ai tellement peur de leur dire, je ne supporterai pas qu'ils me voient autrement, de plus avoir aucune complicité avec eux etc.. Et je ne sais pas comment leur dire, ils comprendront jamais j'ai l'impression!

 
Répondre  little-louise   26/10/2014 à 19:27

Si tu ne leur parle pas, vous allez rester dans cette position : eux qui sont inquiets et toi qui leur en veux. Ils vont te voir autrement, comme leur fille qui grandit et assume ce qu'elle est. Tes parents t'aiment et ne te mettront pas dehors. Si tu leur parle, que tu leur prouves que tu comprends leur malaise, eux comprendront le tien vis à vis d'eux et tout ira mieux. Maintenant, je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire. Rassemble ton courage, ça en vaut la peine.

 
Répondre  sarah1410   26/10/2014 à 19:40

J'esseyerai, je ne sais pas quand mais je verrai le jour où je n'en pourrait vraiment plus.
Merci beaucoup de m'avoir répondue!

 

S'inscrire