Homo, lesbienne, bi...

T'es homo ou tu crois l'être bref, tu te poses des questions sur ta sexualité, t'as personne à qui en parler, tu sais pas comment aborder le sujet et tu te demandes si c'est normal. Ce forum est pour toi !

Retour au forum

Perdue...

Coucou tout le monde, je me présente, Valentine, 16 ans.
Je vais vous explquer "l'histoire" pour passer à la question
En 4eme, je n'avais jamais eux de sentiment pour un garçon, uniquement pour des filles. À la fin de cette période, je suis sortie avec un garçon. Au départ, je l'aimais bien sure, mais pendant les vacances d'été... J'ai eux ma première fois. C'était avec une fille nommée Jade. J'avais 14 ans, elle en avait 16.
J'ai quitté ce garçon, car j'avais eux des sentiments pour d'autres filles et envers lui, il n'y en avait plus. J'avais quelques relations amoureuses et non sexuelles avec des filles jusqu'au jour où je suis sortie avec un garçon qui avait 17 ans et moi 15, et j'ai fais ma 1ère fois "hétéro" avec lui. Ensuite je suis sortie avec une fille et là je sors d'une relation avec un garçon. Le problème est, que depuis la 3eme je me considère comme bisexuelle à tendance lesbienne. Ce dernier garçon m'a fais tellement de mal (moral pas physique hein) que je crois que je me suis totalement détachée des garçons. Ils me répugnent. Je suis actuellement amoureuse d'une fille nommée Clara (on s'en fou du nom mais bon)
Mais je ne sais pas si je suis devenue totalement lesbienne ou juste bi totalement paumée.
Les gens disent de moi que je suis une "lesbienne refoulée". Je m'habille en garçon, je parle comme un garçon, je n'aime pas les robes, je veux les cheveux courts (j'ai un carré là mais une coupe un peu à la Eva Simons mais en moins long haha), et parfois je me dis "ils ont peut-être raison, peut-être que je suis lesbienne." Mais mon père m'a toujours répété "tu ne seras jamais lesbienne" et je suis totalement perdue... Depuis ma rupture, je suis exclusivement """excitée""" par des filles. Je ne vais pas me masturber en pensant à des filles car je trouve cet acte bizarre car il est solitaire.
D'après un proche, je me découvre des sentiments envers des filles car elles sont "comme moi", je veux dire c'est des filles, et d'après lui, vu que je suis mal dans ma peau, c'est lié. Mais ce proche ne sait pas qu'en 4eme j'étais attirée par les filles (du moins le premier semestre et début du second).
Vous allez sûrement dire "mais t'es précoce, tu te découvres une homosexualité à 13 ans et tu fais ta première fois avec une fille à 14 et avec un garçon à 15." J'ai pas envie d'entrée dans les détails, mais meme si d'extérieur je ne suis pas mature (par exemple rigole tout le temps et je trouve beaucoup de choses cute) mais mentalement et seule ce n'est pas la même chose... Bref voilà
Aidez moi s'il vous plaît sur le fait que je sois perdu dans mon orientation sexuelle... Est-ce normal apres une déception amoureuse et ce n'est que passager? Ou alors je suis lesbienne ? Je sais vraiment pas...
Bonne nuit vu l'heure où j'écris ce post, et pour ceux qui le verront, bonne journée ou bonne soirée, ça dépend de l'heure.
Amicalement, Valentine

21/09/2015 à 01:13

Répondre à ce message

 
Répondre  little-louise   21/09/2015 à 12:53

Déjà, pour mettre les choses au point : c'est ok d'être homo, d'être bi, pan, hétéro, asexuel-le... Toutes les orientations sont valables. Il n'y en a pas une mieux que les autres.

Ensuite, ce ne sont pas les cheveux courts qui font la lesbienne. J'ai les cheveux courts, une veste en cuir, des Docs rouges, un bracelet de force... Et je n'ai jamais eu envie d'une fille.

Je ne me permettrais pas de dire si tu es lesbienne ou hétéro ou bi ou pan ou quoi. Mais c'est normal d'être attirée par des gens, sans mention de leur sexe ou de leur genre. Ce n'est pas parce que tu es attirée par une fille que tu as moins de valeur en tant que personne ou Dieu-sait-quoi.

 

S'inscrire