Homo, lesbienne, bi...

T'es homo ou tu crois l'être bref, tu te poses des questions sur ta sexualité, t'as personne à qui en parler, tu sais pas comment aborder le sujet et tu te demandes si c'est normal. Ce forum est pour toi !

Retour au forum

Fille gay... C'est possible ?

Bonjour !

Ça fait un moment que j'ai envie d'en parler à quelqu'un et je pense que ce site sera parfait pour ça.
Voilà, je suis une fille mais je me sens... plus garçon qu'autre chose. Plus complexe encore : je me sens garçon homosexuel. Je ne suis pas attirée par la pénétration vaginale (excusez mes termes un peu crus), le sexe féminin me dégoûte. Déjà petite, lorsque je m'inventais des jeux, je faisais le garçon. Plus tard, mes fantasmes ont surtout été composés de scènes garçon/garçon (même si l m'arrivait parfois d'avoir des scène hétérosexuelle). Mais maintenant, je ne suis plus excitée par les situations érotiques hétéro. Pire, ça m'éc½ure. Je ne conçois pas qu'on puisse ressentir du plaisir à le faire entre un homme et une femme.
J'aimerai savoir si c'est déjà arrivé à l'un de vous. Pensez-vous que ce ne soit qu'une passe ?
Merci pour vos réponse.

Bonne journée/soirée

09/12/2015 à 07:03

Répondre à ce message

 
Répondre  little-louise   09/12/2015 à 16:17

C'est peut-être "une passe" comme tu dis, peut-être pas. Tu es peut-être trans*, c'est à dire que le genre auquel on t'a assignée à la naissance (fille donc, basé sur tes organes génitaux), ne correspond pas à celui que tu ressens. En Nouvelle-Calédonie, on appelle cela "rae eae", mais je crois que ça s'applique plus aux femmes trans* (qui ont été assignées garçon à la naissance). En tout cas, de base dans la culture mélanésienne, ce n'est pas mal vu.
Tu peux aussi trouver une asso pour aller en discuter, tu n'es pas seul-e dans ce cas :)

 
Répondre  WeaselandPrawn   10/12/2015 à 07:55

Bonjour little-louise

Merci pour ta réponse.
Malheureusement, je suis française, et même si je vis en Nouvelle-Calédonie, il est probable que nous finissions par retourner en métropole d'ici quelques ans. De plus, je ne me suis pas bien intégrée à la société calédonienne : je reste distante...

Merci pour l'idée de l'association, je vais essayer de faire quelques recherches discrètes.

J'ai un autre problème : j'ai lancé quelques perches à ma mère de ce côté là (pour lancer le sujet) mais j'ai l'impression qu'elle prend ça pour une simple lubie de ma part, ou alors qu'elle essaie d'éviter le sujet. Moi-même, n'étant pas sûre de mon orientation sexuelle, j'ai peur d'aborder ça de face. Aurais-tu des conseils à me donner ? J'aimerai bien me confier à quelqu'un de mon entourage (pas forcément ma mère) mais je crains vraiment qu'on ne me prenne pas au sérieux.

 
Répondre  little-louise   10/12/2015 à 15:12

Je ne sais pas quelles sont les relations que tu entretiens avec ta famille, ni quel est leur ouverture sur les questions de genre. Il y a des familles dans lesquelles il vaut mieux préparer un plan de retraite solide avant d'aborder la question d'un coming out, et d'autres dans lesquelles ça ne pose pas de problème.
Il y a des familles qui mettent leur enfant trans* à la porte, et d'autres qui, 16 ans après la naissance de leur enfant, renvoient des faire-part en mode "Il y a seize ans, on vous a annoncé la naissance de notre fille (insère ici un prénom de fille). On s'est gourrés, c'était un garçon, on vous présente (insère ici un prénom de garçon)". Il y a de tout et je ne sais pas de quel bord est ta famille.

Si tu penses que parler améliorera ton cas et ne te mettra pas dans une situation délicate, alors c'est mieux de le faire. Tu peux faire ça de plusieurs façons, aborder la question alors que vous êtes en train de faire autre chose, convoquer tes parents dans le salon "J'ai quelque chose à vous dire" ou simplement leur écrire une lettre ou un email.

 
Répondre  Aymcay   10/12/2015 à 19:14

l'oritentation sexuelle, cela n'a rien a voir avec le genre.

Etre une femme, ce n'est pas aimer les hommes, et inversement. Tu peux te sentir homme et aimer les hommes quand meme (les hommes homo cis genre sont des hommes meme s'il aiment les hommes)

Donc ici, il a deux "choses" a voir, la question de ton genre, mais egalement la question de ton orientation sexuelle, qui sont deux "problématiques' (je veux pas dire probleme parce que ca n'en est pas frocement ) totalement différents et pas forcement liés

je n'ai pas enormément de conseils a donner la dessus, a part dissocier les deux, et sinon l'excellent site madmoizelle.com qui a beaucoup d'article sur la transidentité, l'homosexualité, ect =)


Que ce soit une passe ou non, courage ,tu n'es pas fou ou malade, tu es juste toi <3

 
Répondre  WeaselandPrawn   10/12/2015 à 21:23

Merci beaucoup pour vos réponses.

J'ai un peu réfléchi et je pense que je vais laisser ma famille en dehors de tout ça pour le moment. Non pas qu'ils soient étroits d'esprit, mais par peur de ne pas être prise au sérieux.
De plus, je n'ai que 15 ans, et donc aucune possibilité de vivre seule, je vais attendre d'avoir mon indépendance pour mettre les choses à plat avec tout le monde.

Encore une fois, merci. C'est la première fois que j'en parle à quelqu'un et ça fait du bien.

Bonne journée

 
Répondre  little-louise   11/12/2015 à 09:05

N'hésite pas si tu as encore besoin :)

 
Répondre  WeaselandPrawn   12/12/2015 à 07:27

Merci beaucoup pour ta solicitude little-louise :)

 

S'inscrire