Au lit...

Des erreurs, tout le monde en a commises en plein câlin encore plus, puisqu'il n'y a pas de règles en matière de sexe !!! Sur le coup ça nous freine un peu, mais avec du recul, on s'en amuse !!! Alors fais nous part de tes expériences foireuses mais drôle

Retour au forum

Préliminaire... Dégoutée

Bonjour,
Je vous envoie un appel de détresse car je suis dégoutée... Je suis en couple depuis bientôt 2 mois de relation avec un garcon aussi de mon age (16 ans), j'ai deja été en couple mais rien de sérieux, pas même les prelis... De plus je suis vraiment tombée amoureuse. Et il y a quelques jours on a fait les prelis.... Alors ça ne m'a pas dérangée mais je n'étais pas prête et je n'ai pas oser dire non!!! Au début ça allait mais quand moi j'ai dut le sucer j'avais envie de dire non et de le repousser mais je n'ai pas oser! Maintenant je n'ose plus... Pourtant ce n'est pas un forceur et c'est quelqu'un de très doux mais je n'ai pas su dire non! Je me maudis... Comment faire pour la prochaine fois? Est-ce normal d'être aussi troublée et dégoutée? Tout ne m'a pas dégouté mais presque tout... Le pire c'est quand il m'a fait un cuni... Bref vous avez compris la situation.
De plus il y avait une tension bizarre... Pas stressante mais pas loin. Je n'imaginai pas ça comme ça...
Que puis-je faire la prochaine que l'on va se voir? Lui expliquer ou alors je vais forcément m'y habituer?
Aidez moi sans me juger car je ne sais pas vers qui me tourner !

11/07/2015 à 01:21

Répondre à ce message

 
Répondre  Zeve   11/07/2015 à 13:23

C'est vrai que c'est trop bête, trop dommage que tu n'aies pas osé dire non, ça te donne une mauvaise image de la sexualité (tu as dit toi même que tu n'imaginais pas ça comme ça)...
Que se soit bien ou pas, tu as conscience du problème, pour ma part je ne vois pas l'intérêt de te blâmer plus que ça...
Mais il faut avoir conscience que des prélis c'est une chose, mais du sexe oral c'est le niveau au dessus on va dire : ça nécessite protection ou tests parce qu'il y a des risques de transmission de MST.

Vous êtes ensemble, ça veut dire que vous avez l'espoir que ça dure, qu'il y ait une histoire entre vous, un bout de chemin partagé plus ou moins long, etc... La confiance et le respect sont donc (entre autres !) des choses très importantes. Tu ne dois pas t'habituer à des pratiques qui te mettent mal à l'aise, de donnent une mauvaise image de toi, de ta/la sexualité, et peut être même, par extension, de ton copain !
Je ne vois pas où est le mal de lui dire, la prochaine fois, qu'en fait ça t'as déstabilisée. Tu te sens vraiment trop nulle de pas avoir dit non parce que finalement tu ne te sentais pas prête, et que maintenant, tu ne veux pas tout arrêter, mais faire marche arrière en terme de "diversité de pratiques", et reprendre plus doucement, prendre votre temps...
Peut être commencer par des câlins et des bisous de plus en plus poussée, puis déshabillés... Mais mets toi bien en tête UNE chose : IL N'Y A PAS D'OBLIGATIONS. Ce que tu as envie de faire, que l'on te fasse, OK. Mais si tu n'as pas envie, si tu sens une réserve, ou n'importe quoi d'autre, du le dis. Se parler est très très TRES important, surtout dans ce genre de situations.

C'est normal de se sentir intimidée dans ces débuts, et justement, c'est une raison de plus pour ne pas griller d'étapes et prendre son temps.

Donc en somme, au moindre doute tu dis STOP, que ce soit pour en parler ou t'enfuir en courant (^^ !), et pensez à VOUS PROTÉGER (ou a passer des tests, c'est encore mieux) !

 
Répondre  Zephyros   11/07/2015 à 19:43

Salut,

Il faut savoir dire non, c'est important !

J'espère que les tests ont été fait si vous avez pratiqué le sexe oral sans protection. Car comme le dit Zeve, la transmission de MST est possible.

Il faut que tu sois à l'aise, en confiance et que tu es envie ! C'est très important, sinon oui tu vas le faire à contre coeur et tu ne pourras jamais accéder au plaisir. Si tu n'es pas prête, tu lui dis, point. Il n'y a pas de honte à avoir, il n'y a pas de mode d'emploi, donc chacun y va à son rythme.

Les préliminaires, ce n'est pas seulement une fellation ou un cunnilingus, c'est aussi les caresses, les baisers plus accentués etc.. Vous avez commencé par quelque chose de très intimes là, c'est peut-être pour ça que tu n'étais peut-être pas des plus sereine. Prenez votre temps pour vous découvrir, avec vos mains déjà par exemple.

Et oui, on n'oublie pas de se protéger, c'est important.

@++

Le préservatif, c'est pas un élément décoratif...

 
Répondre  eric6c   12/07/2015 à 11:28

J'ai déjà eu cette discussion ici avec certains...non la fellation n'est pas un vrai préliminaire, c'est le porno qui le présente comme ça mais c'est un acte de pénétration et commencer par ça directement à 16 ans me laisse un peu pantois. je ne dis pas ça que pour toi mais pour ton copain.
Les prélis...c'est une notion qui existent quand il y a un acte sexuel sinon caressez vous câlinez vous apprenez à être à l'aise ensemble et faites monter l'envie et le désir, il ne faut pas être dans l'"optique prélis" avec le truc qu'il faut obligatoirement faire.
C'est seulement que tu seras plus à l'aise que tu pourras faire des trucs plus osés progressivement.
Et dis non c'est quand on se force à faire des choses qu'on se sent idiot et qu'on se dégoûte. affirme toi.

 
Répondre  Middays   12/07/2015 à 20:41

Tout part d'une vision erronée des préliminaires... Avec le porno, tout le monde pense "ok, faire les prélis, c'est sucer" alors que pas du touuuuut ! Les prélis, SURTOUT POUR LA PREMIERE FOIS, ça commence par des baisers de plus en plus langoureux, des petites mains qui s'aventurent doucement sous le t-shirt, des caresses timides par dessus les vêtements... Et ça peut durer comme ça longtemps ! Avec mon copain, au tout début, j'étais très intimidée donc on a fait des prélis en sous vêtements jusqu'à ce que je me sente à l'aise avec le corps de l'autre et surtout le mien... Le sexe oral PEUT être un préliminaire dans le sens ou ça lubrifie/fait bander mais comme ça a été dit, c'est le "cran au dessus" et commencer directement par ça, quand on n'a jamais rien fait de sa vie, oui, c'est traumatisant... Le porno a présenté ça comme une norme, une banalité mais le sexe oral est une pénétration, ce n'est pas rien

Le GROS problème, c'est que tu n'étais absolument pas prête à ça donc si tu ne veux pas être dégoutée de la sexualité en général, aie une grosse discussion avec ton copain c'est PRIMORDIAL si tu veux un jour prendre du plaisir. Ce que tu as fait peut être des pratiques très très plaisantes et agréables seulement si elles sont faites dans le respect et le consentement mutuel...

Bref, parle avec ton copain, dis lui que vous avez brulé des étapes, que ça t'a choqué plus que plu, que vous avez foncé tête baissée dans quelquechose que tu ne maitrisais pas et s'il le faut, revenez y dans 6 mois-1 an voir plus

Mais sérieusement, si tu ne veux pas de problèmes avec le sexe, écoute toi. Une seule appréhension et hop, réflexe, il faut le dire. Je ne te dis pas de rester fermée à tout, évidemment que la nouveauté fait peur mais il faut savoir se respecter, prendre son temps et suivre ce que l'on pense. En sexe, c'est très dangereux de penser "Sers les dents, tu t'y habitueras" car ça ne marche pas du tout comme ça !

Le sexe, c'est merveilleux mais il faut vraiment faire ça "correctement" sinon, ça peut vite virer traumatisant voir dégoutant et personnellement, je trouve ça dommage...

PS : Ne te bile pas pour ton copain, une fellation ou un cunni réalisé sans une envie à 200% est forcément pas terrible donc vaut mieux s'abstenir que vivre des moments gênants :)

Middays, de retour de temps en temps :)

 
Répondre  PetiteArlue   12/07/2015 à 23:22

Salut!

Je crois que le problème ici c'est surtout le raté sur la communication. C'est juste ça, et en même temps c'est tout ça.

La communication est essentielle dans le couple, sinon ça donne ce genre de situation. Tu dois communiquer ce que tu as envie, et ce que tu n'as pas envie de faire. Absolument!
Et même dans la vie en générale, savoir dire "non" c'est vital. Sinon, tu te feras abuser par tout le monde ; te patrons, tes amis, tes collègues...
Si ton copain est avec toi, c'est parce qu'il t'aime. Et si il t'aime, il veut ton bonheur. Tu crois que ça lui ferait plaisir de savoir que tu t'es rendue malheureuse en faisant cela? Ce n'est pas ça la sexualité de couple!

Après, sans surprise, je ne suis pas tout à fait d'accord avec Eric. Les préliminaires sont ce que les partenaires décident d'en faire. C'est quelque chose de très subjectif qui appartient à chaque couple : alors oser affirmer que telle ou telle chose n'est pas un préliminaire, ça revient sensiblement à l'époque où le curé cognait aux portes des gens pour leur dire comment gérer leurs ébats sous la couette. (Petite puce en passant: des doigts dans un vagin, c'est aussi une pénétration. Pourtant, il est plus que convenu qu'il s'agit d'un préliminaire). Donc vraiment, tout dépend de comment on voit les choses. Il est pédant (et à la limite du jugemenr de valeur) d'affirmer ce qui est convenable ou non de faire en préliminaire/au lit en général. Je suis contre ce principe d'éducation où l'on diabolise certaines pratiques sexuelles : ce n'est bon qu'à faire se sentir les jeunes coupables d'experimenter. Si les deux en ont envie, si les deux sont curieux ; ça ne change rien qu'ils aient 16 ans : ils sont majeurs sexuellement, ce quils font sous la couette ça les regarde. (ps. Se raser l'entre-jambe aussi est un vestige du porno. Or qui oserait franchement affirmer ici qu'on "a pas le droit de le faire car c'est indécent"?). Bref!

Ex: pour certains les prélis, ça peut être un bon massage, des mots doux. Pour d'autres, c'est ennuyeux, il fait quelque chose de pous excitant.

Dans l'imaginaire collectif, on associe souvent les préliminaires aux choses basique : masturbation, sexe oral, calin tout nu. Mais pourtant, les prélis offrent un évantail infinit de palettes qu'il est possible d'essayer au gré des envies. Faut user d'imagination!

L'important, c'est de toujours respecter la petite voix en dedans de toi. Cette petite voix, c'est elle qui te dit où se situe ta limite actuelle. Si tu ne l'écoute pas, il y a tout a parier que tu vivras un malaise (comme actuellement). Mais ce n'est pas définitif.

Le sexe, c'est aussi la sensualité. Ce n'est pas juste "la sensation physique". Il y a toute la dimension psychologique aussi! Si ton cerveau n'a pas de plaisir, ton corps n'en aura pas.

Je t'invite fortement à discuter de tout ce que tu viens de nous dire avec ton copain. Ce sera le début de votre communication en couple. Dit lui les calin qui t'ont mis mal à l'aise, mais parle lui aussi des calins que tu as aimé (pour ne pas trop le dépiter). Discute de tes peurs aussi avec lui.

Et surtout, reste détendue et ouverte d'esprit. Tu as vécu une expérience plutôt désagréable, mais je te promet que dans la vie, ça ne se passe pas comme ça. Quand on prend le temps de parler de ses envies, de ce que l'on n'aime pas et de ce qui nous rend curieux, les préliminaires (et la sexualité en général) avec son petit ami, c'est un super moment en amoureux :').

Courage et n'hésite surtout pas si tu as d'autres questions!!

 
Répondre  theaux   26/07/2015 à 11:15

Salut!

Premièrement, Tua aurais dû, dès le début, en parler calmement avec ton copain! Votre couple est tout frais, vous avez peut être brusqué les choses! Du moins, de ton côté ça avait l'air d'être le cas!
Si vous en reparlez, sautes sur l'occasion!parle lui en à c½ur ouvert, dis lui que tu n'étais pas prête, et que depuis tu te sens mal à l'aise! Il comprendra forcément! Prenez votre temps, ça ne sert à rien de précipiter les choses! Au contraire: Tu en es l'exemple parfait! Maintenant tu ressens une sorte de gêne et de dégoût PARCE QUE TU T'ES FORCÉE! Et c'est vraiment la dernière chose à faire [se forcer]! Il est donc clair que, pour un premier aperçu, ça n'a pas été top de ton côté! Lance la conversation avec lui! demande lui comment il s'est senti, ose lui en parler! ça te fera le plus grand bien! De plus, lui aussi sera au courant de tes peurs, tes faiblesses, il sera sûrement plus protecteur dès lors! Je pense que vous devriez vraiment partager vos avis, et donc en tirer quelque chose de largement positif et surtout constructif!
Voilaà! Bonne chance! Bisous

 
Répondre  lisa3400   02/01/2016 à 00:48

je te comprends, mais ma belle, la prochaine fois ose dire non et explique lui. Si il t'aime il comprendra ne t'inquiète pas. Le mieux s'est dans parler

 

S'inscrire