Les histoires d'amour ont une fin...

Arrête de te cacher derrière ton écran, un jour tu t'es fait largué(e)ou tu as largué. Voire il y en a même qui se font larguer avant de commencer quoi que ce soit. Raconte tes vents, tes ruptures, heureuses ou malheureuses, il y a toujours quelque chose

Retour au forum

Besoin d'avis et de conseils (attention c'est assez long )

Bonjour,je vais vous raconter à tous globalement l'histoire d'amour que j'ai eu dont j'ai beaucoup de mal à m'en défaire car selon moi il y a beaucoup trop d'incohérences et j'essaie de les comprendre et j'aimerais voir si selon vous qu'auriez-vous fait et ce que vous en pensez de tout cela. Je vais vraiment tout détaillé au maximum en espérant que j'aurais un maximum avis des plus sincère sur sa décision si elle est bonne ou pas. Je précise des le début que je suis un black et que la fille en question est maghrébine. C'est important que vous puissiez vous en souvenir ça va vous permettre d'omettre plusieurs hypothèses plus facilement et de donner mieux votre avis. ^^
Merci d'avance à tous pour la lecture de mon roman. :)

Notre rencontre
Alors ça c'est passé de manière pas original comme elle dirait,ça a été par Internet. J'étais à le gars qui aime bien conseiller sur un forum et un jour elle posait une question que j'ai répondu elle est venue en privé m'en parler. J'ai répondu à sa question et on a commencé à faire connaissance. On s'écrivait énormément malgré nos fuseaux horaires. Elle habite au Canada et moi en Belgique. On se parlait sans arrêt de nos vies fin notre quotidien et tout. Je la conseillais avec les garçons et elle me souhaitait de trouver une copine. Je me sentais vraiment bien avec elle et elle me trouvait génial. On parlait un jour de sexualité et de première fois. Je lui ai raconté la mienne et elle était très gênée car elle voulait que ça soit avec une personne qu'elle aime. Je lui ai dit spontanément que si je pouvais être son premier je l'aurais été volontiers. Elle m'a dit qu'elle aurait beaucoup aimé. J'ai commencé à ressentir quelque chose par rapport à une fille que je considérais plus comme une petite s½ur jusqu'à qu'elle me propose de l'ajouter sur Facebook et la je tombe sur une fille vraiment très mignonne et qui a le visage tout doux. Je suis tombé amoureux d'elle.

La distance et mon refus de voir la réalité

J'ai toujours été quelqu'un de très timide et là où je vis je n'ai jamais vraiment eu de relations sérieuses ou été en couple pour de vrai. Je suis le genre de garçon que l'on trouve trop gentil,qui est assez naïf et qui n'aime pas se méfier des gens car il trouve que passer son temps à se méfier en permanence c'est bien désagréable. Avec l'arrivée de Facebook,on a commencé à un peu moins se parler. Je me sentais mal à l'aise parce que je voulais d'elle mais en même temps je ne voulais pas lui infliger de relation longue distance vous voyez ? Donc j'ai essayé de l'oublier autre part tout en restant amis avec elle et elle prenait souvent de mes nouvelles plus elle que moi malgré tout comme si elle avait besoin de mon aide mais je n'ai pas su l'aider comme il faut et elle s'est retrouvée à faire pas mal de conneries. Elle est tombée sur le pire genre de garçons sur lequel on peut tomber le pervers narcissique.

C'est l'heure du changement.

Elle a rencontré un garçon à son école dont elle a craqué pour lui directement. Je n'étais pas très au courant vu que j'étais de mon côté à essayer de ne pas tomber amoureux plus d'elle pour ne pas lui infliger de relations à longue distance. J'ai grandi et évolué de mon côté et elle a trouvé un mec. Au début,il était vraiment gentil avec elle et il se comportait bien avec elle. Puis il a commencé à vraiment mal se comporter avec elle,la faire souffrir,lui faire du chantage affectif (notamment pour coucher avec elle alors que les deux avaient jamais rien fait à l'époque. ),pour avoir ce qu'il voulait d'elle,la faire pleurer sans cesse,toujours lui trouver un problème,un défaut ou n'importe quoi pour la complexer et il courrait après son ex pendant le temps où il jouait avec la fille qui l'aime. C'est un garçon qui est égoïste,radin qui ne lui avait jamais offert le moindre cadeau,qui avait honte de l'embrasser en public ou même d'être vue avec elle. Il aimait bien toujours la tripoter mais jouait toujours avec sa tête et la complexait grave. Il est à moitié canadien (québécois ) et égyptien. Il reniait sans cesse ce côté égyptien le trouvant dégoûtant. Il la complexait en disant qu'être maghrébin c'est moche et que les occidentales étaient mieux.
Elle essayait toujours de me faire sentir qu'elle avait besoin de moi mais elle avait peur de se confier à moi sur cela et moi j'étais en train d'essayer de gérer tout le boxon dans ma tête avec des personnes qui m'ont fait perdre beaucoup d'années dans ma vie. Avec le temps,elle essayait à chaque fois d'essayer de l'oublier et de passer à autre chose avec un autre mais c'était à ce moment qu'il choisissait toujours de revenir se pointer comme une fleur et lui piquer des crises de jalousie pour qu'au final les mecs vers qui elle allait se jeter elle les abandonnait pour retourner à lui car pour elle ce garçon est son premier amour. Elle vit selon l'adage que le premier amour est toujours le dernier et que ça ne peut pas être autrement. J'ai compris sans savoir tout cela qu'il était temps que j'arrête de refouler mes sentiments et que j'arrête de me dire le Canada c'est loin. Je ne supportais plus la vie en Belgique et je me suis dit qu'il était tant que cela change pour toujours. A l'obtention de mon CESS ( BAC ),on a recommencé à se reparler mais tout le temps et à se raconter nos vies mais je la sentais différente. Elle me cachait beaucoup de choses qui sont celles que je vous ai citées au-dessus avec l'histoire de ce mec qu'elle considère comme son premier amour. Elle a toujours esquive le sujet couple et compagnie mais ça m'importait peu. Je faisais mes démarches pour venir au Canada et je voulais lui prouver mon amour en direct. J'ai continué l'amitié avec elle tout en cachant mes intentions et elle me montrait ouvertement certaines choses et en cachait d'autres. Je voulais d'elle comme copine et je l'ai envoyé une dernière fois vers un mec qui au final ne voulait que du cul. On a commencé à s'attirer mutuellement et quand on se parlait il y avait une attraction de gars qui voulait la prendre dans les bras et elle qui voulait un baiser tendre et moelleux. J'ai commencé à être jaloux de plus à chaque fois qu'elle me disait je vais aller chez son premier amour et je pétais des câbles tout seul dans mon coin. Puis un jour,je l'ai appelé en FaceTime et j'ai décidé que je voulais être avec elle. Je lui ai demandé d'être la copine et ait pris mon courage à deux mains en me promettant qu'elle aura pas de relations longues distances et que je serais la sur Montréal le plus vite possible.

Les 13 mois

1 mois: Elle y croyait pas qu'elle était avec moi. La personne qu'elle correspondait avec depuis si longtemps. On se parlait tous les jours,on se lâchait pas parce qu'on aimait pas trop la notion de loin des yeux loin du coeur donc on profitait à fond du temps passé ensemble. J'allais en cours,elle aussi et j'étais déjà adapté au fuseau horaire canadien je vous dit pas la fatigue que j'avais à certains moments mais je m'en fichais je l'aime.

2-3 mois: Nos premiers problèmes ont vraiment commencé à survenir à ce moment. Alors voilà ses parents sont gentils mais ils n'aiment aucune religion donc ils voient comme ennemi potentiel à eux tout ce qui leurs valeurs. En plus,selon eux,les noirs doivent rester entre eux pareil pour les blancs qui doivent se mélanger qu'entre blancs mais un type de blancs ne peut pas de se mélanger à un certain type de blancs donc les européens pas avec les asiatiques ni avec les maghrébins fin bref la fermeture quoi. Quand ils ont commencé à la voir beaucoup au téléphone avec moi,elle leur avait pas encore dit que l'on sortait ensemble. Quand elle a essayé d'introduire une fois dans la conversation la possibilité de fréquenter un noir,son père lui a formellement dit tu sors ou fréquentes un noir ou un religieux je ne suis plus ton père. Ils ont une haine sur toutes les religions en particulier l'Islam qui est dans leur pays natal. C'est à ce moment que les choses ont commencé à si je puis dire un peu barder. Ils lui ont fait un discours de lavage de cerveau qu'elle pouvait trouver mieux qu'un "noir". Ça a été le premier moment où j'ai cru la perdre elle était déboussolée et ne savait pas comment se comporter ça l'avait tellement mis en choc que je l'ai regardé et dit que je ferais tout pour prouver que je ne suis pas ce qu'ils disent. J'ai toujours eu mes croyances et n'ai jamais étalé celle-ci aux yeux de tous. Quand on me pose la question,je réponds bien sûr mais je suis pas en train de faire des campagnes pour que tout le monde soit comme moi. Je n'appréciais pas du tout le fait que moi qui en ce moment allait à l'université,bossait en plus de côté et passait beaucoup de temps à lui parler ses parents puissent me juger alors que je leur ai rien fait. J'ai donc réussi à la raisonner,à lui démontrer mes affirmations et on a continué à parler mais elle se méfiait des propos de ses parents qu'elle trouvait pas très normaux quand même.

4 mois : Elle m'a avoué quelque chose qui m'a marqué et je m'en souviens car c'était durant la période de Noël. Elle m'a avoué qu'elle est tombée amoureuse de moi. Elle pensait qu'au début je serais comme tous ces garçons de passage qui ne resterait que quelques semaines ou 1-2 mois maximum mais elle est tombée amoureuse de moi parce que selon elle je l'ai envoûté et su dire ce qu'il fallait pour la faire tomber amoureuse. On se disputait comme 2-3 fois par mois à tout casser mais j'étais aussi fautif qu'elle sauf que la plupart du temps je l'admettais plus rapidement qu'elle. J'étais parti à Londres récolter de l'argent pour partir plus rapidement et cela s'est soldé par un échec du à certaines choses avec mes parents. Je suis revenu et à cette période c'était le chaos chez elle donc j'ai passé Noël et Nouvel An avec elle sur Skype à lui apporter mon soutien. J'ai réussi à récolter l'argent qu'il fallait. À ce moment j'ai pris mon billet et je lui ai annoncé,je suis prêt fin du mois je serais la.

5 au 6 mois: Le mois de Janvier était le mois de mes examens mais aussi fin du mois ce qui m'attendait et plus dur que n'importe quel examen : LA PREMIÈRE RENCONTRE AVEC LA PERSONNE QUE VOUS AIMEZ. Je dois dire que j'avais vraiment le trac. Elle m'a avoué qu'elle s'était habitué à ce que l'on se parle que par FaceTime et compagnie et que ça lui faisait peur de passer le cap. Je l'ai rassurée en lui disant que je ne ferais rien qui puissent la mettre mal à l'aise. J'ai passé mes examens universitaires puis j'ai directement foncé prendre mon avion mon aventure commençait. Je suis arrivé à Montréal et elle m'avait dit de lui envoyer un message des que j'arrivais. Elle avait le coeur noué et était toute heureuse. Je suis arrivé dans l'appartement que j'ai loué et elle a dit qu'elle passerait directement après l'école. Je m'étais même pas encore installé et je découvrais les lieux comme il faut puis mademoiselle arriva. Je l'ai vu par la fenêtre et la première réaction était "Oh c'est toi ? " avec un grand sourire ( je sais c'est ridicule comme première phrase ) Je lui ai ouvert la porte et j'ai vu une fille toute mignonne arriver. Elle avait des petites bottes pour le froid et un gros manteau bleu foncé toute gênée. Je l'ai aidée à se débarrasser puis je l'ai serré très fort contre moi (rien que quand je vous écrit j'en ai les larmes aux yeux à y penser ). J'ai tenté de l'embrasser mais elle était tellement gênée et avait peur. Je l'ai regardé et je lui ai dit que je ne lui forcerais jamais à rien et que j'attendrais quoi qu'il arrive. Elle m'a pris et m'a embrassé si fort. C'était vraiment intense et on a commencé à s'embrasser pendant bien une vingtaine de minutes dans toute la maison. On était allongé tous les deux l'un près de l'autre et elle était à côté de moi. On se regardait et elle en revenait toujours pas de m'avoir embrassé suivi de tout le reste qui s'est produit entre nous après tout ce que l'on a vécu. Je lui ai offert une bague de promesse et fait la promesse que par cette bague je la fiancerais et par la suite l'épouserait. J'avais le trac,elle a accepté cette promesse et voulait respecter cette promesse.
Elle avait écrit dans le calendrier qu'elle viendrait me voir donc sa mère lui a fait une scène comme moi quoi il fallait pas me faire confiance car je suis un garçon rencontré par Internet et qu'en plus je suis noir et musulman ( je l'étais pas avant mais je vais pas étaler ici mes choix spirituels ce n'est pas le sujet. ) et que j'essayerais de la soumettre en la forçant à mettre le voile et compagnie fin toute les conneries que l'on entend actuellement quoi.
Elle lui a montré une photo de nous qui a été notre première photo en mentionnant que l'on était heureux tous les deux et qu'elle devrait l'être pour nous. Pendant ce temps,le serpent ( alias le mec dont elle était amoureuse qui a joué avec elle mais n'est jamais sorti avec alors que nous avons tous les deux le même âge moi et lui ) tentait toujours des approches pour lui parler et à chaque fois l'envoyer bouler avec froideur. Il aimait bien toujours se cacher sous le couvert de l'amitié à dire qu'ils sont des bons amis et il venait des fois critiquer sa petite s½ur ou balancer des petites piques pour attirer l'attention. Je lui avais gentiment conseillé de le bloquer puis elle l'a débloqué disant qu'elle est indifférente à lui et qu'elle doit pas faire attention à lui. Je passais mes journées à découvrir les endroits à Montréal,à être avec elle chez moi et faire les démarches pour l'université de Montreal. Elle s'est disputée avec ses parents donc c'était chez moi qu'elle s'est réfugié on mangeait ensemble,prenait nos douches et on regardait des films. On a eu quelques petits incidents mais rien de bien folichon qui se réglait le soir. Elle ne savait pas dormir avec moi,elle me prenait souvent la couette,disait des choses durant le sommeil et mettait des fois des coups c'était marrant dans un sens mais pas l'autre. Un jour,elle voulait que je rencontre sa mère qui disait vouloir faire un effort pour sa fille.
Honnêtement,je me sentais vraiment mal à l'aise parce que je savais que l'on m'aimait pas pour ma couleur et ma religion donc que d'office je serais l'outsider puisque le serpent lui était aimé par les parents justement par son argent,le fait qu'il reniait une part de ses origines,qu'il venait de "bonne famille",qu'il est athée pur jus et sa couleur de peau. J'ai rencontré sa mère et la première pensée que j'ai eu en tête fut celle de me dire "Je vois de qui elle tient cette beauté hein ! " C'est une belle femme élégante qui a 45 ans qui arrivait,j'étais vachement gênée et je lui ai fait la bise. L'interrogatoire commença. Elle m'a demandé mon âge,ce que je fais dans la vie,comment j'ai rencontré sa fille,si mes parents trouvaient normal que je parte voir une fille connue sur Internet et sans oublier le meilleur pour la fin quel est ta religion et j'ai répondu l'islam. Mes parents sont assez spéciaux mais je voulais aller la voir et ils ne m'ont jamais dit tu vas foutre tout en l'air ils m'ont au contraire soutenu car ils étaient content que ce soit sérieux.
Elle a commencé à me dire qu'elle a des problèmes énormes avec cette religion qu'elle connaît trop bien comme elle le disait,qu'elle avait peur que je force sa fille à se convertir,qu'elle n'allait pas bien car en restant chez moi sa fille c'est attiré des problèmes avec le père et c'est l'anarchie dans la maison. Tout juste après cela,la mère est rentrée chez eux et j'ai passé un peu de temps avec sa fille avant de la ramener chez elle. Je suis reparti et mon séjour commençait à toucher à sa fin. Au fil des jours,elle devenait désagréable,maussade et très froide je comprenais pas pourquoi. J'ai pleuré dans ses bras en me disant que je voulais pas partir et que j'étais vraiment trop bien ici avec elle. Elle ressentait la même chose voilà pourquoi elle se comportait ainsi. L'heure fatidique arriva et je dis rentrer en Belgique. Dans l'avion,j'avais tellement mal au c½ur et en rentrant je l'ai appelé et elle pleurait longuement je m'y suis mis aussi. Sa mère ne comprenait pas comment je pouvais pleurer parce que je suis parti elle ne comprenait pas que dans toute ma vie ces jours que sa fille m'avait offert était vraiment les plus précieux que j'ai pu avoir et que je voulais pas du tout que cela s'arrête. Elle disait que ça sert à rien de pleurer que c'est pas ça qui allait me faire revenir et que l'on avait pas le droit d'être triste. Elle ne sait absolument pas ce que c'est de vivre loin de celle que l'on aime et de retourner dans un endroit où on déteste le 3/4 des choses. Je me suis reboosté à fond pour tout faire pour revenir le plus vite possible. Elle me disait que je lui manquais trop,on parlait énormément de notre avenir,on s'imaginait à quoi ressemblerait nos enfants,elle se passait tout les jours en boucle tout ce qui s'est passé lors de mon premier séjour et que le serpent a encore tenté de la recontacter et qu'elle a peur de retomber dans le piège pour la 5eme fois et j'ai fait ce que j'avais à faire pour revenir le plus vite possible. Je lui avais offert des cadeaux quand je suis venu la première fois et j'en ai repris. J'ai toujours aimé offrir des cadeaux à tout le monde et sans aucune raison particulière sauf durant les fêtés commerciales je préfère faire plaisir toute l'année sauf durant les fêtés commerciales. J'ai contracté une dette pour venir mais il a été compréhensif car il est passé par la et sait ce que c'est. Fin mars,j'étais de nouveau sur la route et je me devais de finaliser mon admission pour rester là-bas et ne plus partir.

7 au 9 mois : Je suis arrivé à Montreal avec beaucoup de difficultés cette fois-ci. J'ai été extorqué du 3/4 de mon argent par Air Canada sous prétexte que je suis arrivé deux heures avant le vol et pas trois heures donc j'ai dormi dans l'aéroport. Elle était dans un état de panique et avait trop peur. Elle voulait que je rentre en Belgique et que je sois en sécurité mais j'ai pas fait machine arrière je refusais je me devais de venir. Je suis venu en ce mois d'avril et j'ai du dealer avec beaucoup de problèmes avec elle. Ça n'allait pas des masses car elle avait des soucis chez elle,ça se répercutait sur notre couple et en plus de cela le serpent fouteur de merde était dans nos pattes à vouloir s'immiscer dans notre vie. Elle ne savait même pas comment gérer ses problèmes donc j'ai essayé d'aider comme je pouvais tout en devant gérer mes problèmes mais c'était pas du tout évident à régler. Au fur et à mesure de mon séjour là-bas,elle me disait qu'elle voulait vraiment passer sa vie avec moi et que cela aurait été stupide de retourner auprès du serpent malgré tout la souffrance qu'elle a vécu avec lui,qu'elle veut réussir dans sa vie et le retrouver plus tard pour ensuite lui montrer à quel point elle a réussi et que lui est nulle part. Je trouvais ça ridicule de parler d'un gars pareil. Elle disait que c'est son premier amour mais ce type qui la connaît depuis moins longtemps que moi a tout fait pour ne pas être avec elle pendant 3 ans et demi et sentant qu'il est en train de la perdre il revient sans cesse prendre de ses nouvelles à la fille. Elle avait ses problèmes à gérer et elle avait pas besoin d'une autre merde sur le dos. Je m'occupais d'elle quand elle faisait des cauchemars,je lui faisais des berceuses,on mangeait au restaurant,on a fait beaucoup de promenades et j'ai été admis à l'université. C'était la joie totale j'étais vraiment heureux puis je devais partir en Belgique et c'était pas vraiment la joie. Elle m'a toujours fait mal,moi aussi et on a eu des petites disputes mais je venais toujours m'excuser directement pour éviter que ça traine et se transforme en rancune car c'est une personne qui est très rancunière,orgueilleuse et fière donc elle aurait gardé cela de côté et aurait attaqué plus tard. J'ai préparé mes affaires pour mon autre départ en Juillet ou je devais faire un simple examen. À ce moment,je voulais juste tout réussir le plus vite possible pour la rejoindre et à cette période,pas mal de choses ont commencé à changer. Elle devenait très vite susceptible et ce parce que les examens arrivaient. Ça la stressait grave et ça la frustrait puis de savoir que j'allais venir aussi la faisait trépigner d'impatience. J'ai fait tout ce que j'avais à faire pour être là et même malgré quelques disputes et erreurs de ma part. J'y suis allé encore une fois et ce pour passer mon examen d'admission.

10 au 11 mois : Je suis resté 9 jours là-bas et je dois dire que c'était vraiment étrange. C'était la période de mon anniversaire. Vu que je n'aime pas fêter les anniversaires,elle m'avait fait la surprise en me faisant un. Elle avait décoré la maison avec pleins de ballons et des banderoles puis elle avait fait avec sa maman un gâteau à la pomme et organiser une petite fête rien que pour moi. Ça m'avait vraiment ému et j'ai trouvé ça merveilleux d'autant plus que je n'aime pas les anniversaire mais le geste de m'offrir quelque chose que j'ai pas l'habitude d'avoir m'a fait chaud au coeur. J'ai passé pas mal de temps à être assez heureux mais les choses ont très vite changées. Elle a commencé à se comporter réellement comme une autre personne. Elle me faisait mal sans raison,elle avait des caprices assez désagréables,me manquait de respect,de la méchanceté et j'en passe. Ne sachant pas toujours comment réagir dans ce genre de situations,j'ai essayé le plus longtemps d'être pacifique mais avec elle être pacifiste n'est pas la meilleure des solutions elle en profite pour encore plus vous écraser donc j'ai répliqué et ça a mal tourné. Selon sa mère,c'est le stress,le fait qu'elle retourne dans son pays natal après 6 ans plus mon autre départ pour aller chercher mes affaires en Belgique qui la frustrait et la faisait se comporter avec moi de cette façon. Puis les choses ont commencé à être vraiment pire quand je faisais une crise de panique et elle est resté impassible sans rien faire pour m'aider. Le jour de mon départ,elle m'a complètement laisse tomber et est partie chez elle sans même me dire au revoir de façon malpolie. J'ai été naïf et ait pardonné je n'aime pas les problèmes. Quand elle est retournée dans son pays natal,les choses avaient changées là-bas et elle y allait pour voir pour la dernière fois sa famille. Je savais qu'elle allait pas souvent être disponible donc quand elle était la ne serait-ce que 10-15 minutes j'en profitais chaque seconde. On avait le même fuseau horaire donc je me disais ouais c'est super génial. Elle est partie à l'aventure et la découverte de plusieurs choses. Moi,je faisais mes préparatifs pour partir au Canada mais j'ai eu des soucis qui ont fait que j'ai dû reporter les choses. Pendant son séjour dans son pays,je lui ai ouvert les yeux sur tellement de mal qu'elle m'a fait. Tout ces mois ou à chaque fois que je lui exposais une de ces erreurs,elle jouait à l'autruche,ne voulait rien n'assumer,faisait genre "C'est normal ce que j'ai fait,c'est toi qui devrait t'excuser",ne pas chercher à comprendre,me traiter directement de fou et croire que je ne fais que délirer ou la manipuler comme elle dit toujours maintenant. J'avais ferme beaucoup les yeux mais il y avait des limites. Elle me faisait pleins de choses mais quand je venais pour lui faire pareil en moins pire c'était le début de la guerre mondiale.
Elle a pris des résolutions et avait promis de s'y tenir le plus possible. Elle s'y est tenue pendant 2-3 jours puis quand elle jugeait que soit disant je la critiquais trop parce qu'elle ne supporte pas qu'on lui dise les choses mais aime bien toujours critiquer même quand c'est pas constructif et que c'est juste pour le plaisir de démonter. Elle faisait ses caprices et quand elle est repartie de son pays natal j'espérais qu'elle aurait changé un peu mais comme elle me disait sans cesse "Tu m'aimes comme je suis et si t'es pas content casse toi." sauf que selon moi j'estime que dans un couple faut savoir faire des compromis si moi j'en fais tu en fais aussi donc ce genre de phrases n'a pas sa place dans une relation surtout quand tu prétends dire de cette personne que tu veux vivre avec elle pour toujours. Et le pire restait à venir..

12 mois : C'était le mois de son anniversaire et de nos 1 an. Je suis admis à l'université mais des problèmes financiers ont fait que je n'ai pas pu être la donc du coup pour compenser j'ai préparé des cadeaux qui avaient tous une signification bien précise et les ai emballés puis envoyées. Malgré le fait que l'on se disputait au moins une fois par semaine,je continuais de me dire que c'est qu'une mauvaise passe et qu'on surmontera cela. Pendant ce temps,sa mère a commencé à me détester. Elle me considérait comme un garçon qui ne souhaitait que profiter de sa fille pour avoir les papiers canadiens et que je ne la rendrais jamais heureuse. Elle a donc commencé à lui mettre en tête le serpent. Elle a donc commencé à y repenser et chaque mauvais coup c'était les mêmes qu'elle lui faisait et s'en rendait même pas compte (au fond je suis sur que si mais qu'elle faisait semblant. ). Je lui ai demandé d'arrêter de me faire ce qu'elle a subi et de suivre ses propres résolutions chose qui n'a pas été fait. Elle continua à me faire les mêmes coups quand ça n'allait pas puis un jour elle s'est mise à me parler du serpent et de sa haine envers lui. Je lui ai expliqué que pour tourner la page le mieux était d'être indifférente. Ni le détester,ni l'aimer car une personne qu'on déteste peut facilement devenir une personne que l'on aime et vice versa tout dépend de ce que tu diras pour convaincre l'autre. Malgré mes efforts pour la rendre heureuse,elle continuait à penser à ce serpent.

13 mois alias l'incompréhension totale: On se disputait tout les semaines pour des bêtises et je savais qu'à chaque dispute elle en profitait pour repenser au serpent. Les disputes étaient de plus en plus fréquentes mais c'est plus tard quand elle est venue m'annoncer qu'elle devait aller chez lui car il l'a invitée chez elle pour parler que mes soupçons étaient clairs. Je me disais mais comment ça se fait que ce dernier mois elle a commencé à penser à lui et mes déductions furent exactes. Elle parlait avec lui de temps à autre pendant quelques semaines sans rien me dire et il lui a demandé d'aller la voir pour clore le chapitre et à ce moment il en a profité pour faire la totale. Il lui a offert un cadeau d'anniversaire chose qu'il n'a jamais fait alors que ça fait presque 5 ans qu'il la connaissait il n'a jamais fait le geste de lui offrir quoi que ce soit à part une carte postale et encore. Elle est rentrée et j'ai râlé en lui demandant comment cela se fait qu'elle était chez lui et que je recevais quasiment pas de nouvelles,que j'ai eu des vus sans réponses et qu'elle était restée 5 heures au lieu de 2 chez quelqu'un dont elle disait ne pas avoir envie de venir chez lui. Elle a voulu esquiver le sujet disant qu'il y avait des problèmes plus importants à régler d'abord
J'ai été jeté comme cela du jour au lendemain je n'ai rien compris. Elle est revenue de chez ce serpent vicieux et c'était comme si elle avait tout oublié sous prétexte qu'ils ont bien parlé comme elle dit. Le serpent et elle se sont rendus compte que soit disant comme elle disait ce sont les mauvais amis qui les ont influencés et se jouaient d'eux. Je me suis vraiment demandé si c'était un gag ou si c'est réel tout cela. Avoir été zappé en une nuit comme cela,c'est de la folie. Elle a commencé à pleurer comme jamais et à dire qu'elle voulait qu'on restes amis. De toute ma vie,je m'étais jamais senti autant insulté qu'à ce moment. Tout ce que j'avais bâti avec elle parti en fumée en une nuit,je n'y croyais pas. Elle essayait de se justifier mais tout ce que je voulais c'était partir loin et me laisser mourir tellement j'étais dégoûté. Ça c'est produit dimanche 23 octobre tout cela. Je me suis énervé contre elle comme jamais et elle a fait une crise de panique. J'ai appelé sa s½ur,qui impuissante,a appelé sa mère. Sa s½ur de 15 ans (qu'elle a eu ce vendredi ) a commencé à me faire un joli discours sur lequel moi j'ai jamais eu de copains mais j'ai eu une relation similaire avec une amie je pouvais mourir pour elle et tout le tralala qu'en gros je ne devais que rester un simple ami. J'étais tellement en colère que je lui ai dit qu'elle devait faire un choix entre être avec moi ou que je disparaisse.
Je ne pouvais pas rester un simple ami après tout ce que l'on a vécu et tout ce que je sais d'elle même si le 3/4 du temps elle a rarement accepté mes conseils car orgueilleuse comme elle est tu ne peux rien lui dire sinon elle dira que je ne fais que la critiquer et ça a été la raison de toutes les disputes des remarques des fois sur une chose pas bien faites pour l'aider à s'améliorer ou son comportement ben je n'avais pas mon mot à dire selon elle. Elle a pris cette décision de me quitter et ne m'a même pas laisse mon mot à dire. Et le jour d'après,elle était déjà avec lui et parlait avec moi comme si j'étais un inconnu et que j'avais montré mon vrai visage de manipulateur comme elle m'a dit.

Son impression

D'abord,elle estime absolument avoir raison d'avoir cassé avec moi. Elle m'a clairement dit que le plan A était le serpent et que moi ben j'étais le garçon qu'elle aimait le moins des deux. Je l'ai manipulée et j'ai essayé d'étouffer ses sentiments vis à vis de ce type pendant tout ce temps. Selon elle,ça a confirmé ce que sa mère disait sur moi qu'elle ne serait pas heureuse avec moi et qu'avec le serpent ça serait beaucoup mieux. Elle préfère m'avoir comme ami et elle m'a rendu un énorme service en se mettant avec lui deux jours après m'avoir jeté. Si j'étais quelqu'un qui l'aime,je devrais être content pour elle et lui souhaiter tout le bonheur du monde. J'ai profite des erreurs du serpent pour passer pour le mec exemplaire alors qu'au fond je n'arrive pas à la cheville du serpent. Elle m'a clairement dit qu'elle et moi c'est fini et que jamais elle reviendrait avec moi parce que je ne suis pas son premier amour et que le premier amour reste le dernier. Elle a aussi dit à une amie à moi que ça a toujours été parfait avec lui depuis qu'elle le connaît mais n'a pas su répondre à la question de pourquoi sortir avec moi si tout était parfait ?

Mon impression

Moi,je vais pas me leurrer. C'est actuellement une des plus grandes déceptions que j'ai eu de toute ma vie. Je ne comprends absolument pas comment on peut me traiter de manipulateur alors que j'ai toujours fait ce que j'ai fait dans l'espoir d'avoir un avenir avec elle. Elle m'a promis tellement de choses que finalement elle n'a pas tenu et ne tiendra jamais. J'ai toujours fait des efforts et de longue durée quand elle en faisait quand ça l'arrangeait. Ça fait mal quand tu connais si bien une personne et qu'elle arrive à vous laisser tomber aussi facilement. En plus,c'est moi qu'elle considère comme étant coupable de cela. La raison pour laquelle,j'appelle ce type le serpent est car pour moi ce type n'a tout à fait aucun honneur et aucun respect. Il a fait tellement de mal et à chaque fois qu'il sentait qu'il allait la perdre il revenait faire son cinéma. Pour moi,c'est un pervers narcissique qui sait qu'au fond de lui c'est une merde et qui savait qu'il allait la perdre. Comme vous avez pu le constater,elle est facilement influençable et tout le monde sauf moi en a profité. J'ai estimé que profiter des faiblesses de la personne que l'on aime est juste quelque chose de vicieux. Ce type était seul et n'avait rien sous la main donc il est revenu la voir et sachant très bien dans quels endroits appuyer. Parce que vous m'excuserez mais dire que c'est les mauvaises influences qui vous ont poussés à mal agir c'est fort. On a pourtant tous les deux dans la vingtaine et c'est quand même assez lâche de ne pas assumer ses fautes et les mettre sur le dos des autres pour "alléger". Il n'a aucun honneur et aucun respect. Tu oses venir dire que tu ne veux pas briser un couple mais tu le brises sans aucun scrupule mais je lui en veux pas elle est naïve elle ne connaît absolument pas les hommes. J'ai eu beau lui expliquer et lui montrer des exemples de mon vécu voire pire elle a vu des cas dans sa propre vie à quel point ce genre d'hommes peuvent être dangereux mais c'est moi qu'elle traite de manipulateur et de personne qui cherchait à étouffer ses sentiments. J'estimais qu'il avait eu sa chance et faire tourner en bourrique une personne pendant 3 ans et demi ça suffit maintenant que tu as plus ton jouet tu es prêt à tout détruire pour le reprendre. C'est un être vraiment répugnant donc je n'ai que du dégoût pour lui j'espère sincèrement ne jamais le rencontrer et jamais je penserais du bien d'une personne pareille même si a elle je lui souhaite tout le bonheur du monde. J'ai tout donné et j'ai été jeté comme ça.

Voilà merci d'avoir tout lu et j'attends vos avis avec impatience. ^^
Bonne journée

03/11/2016 à 02:25

Répondre à ce message

 

S'inscrire