Les parents terribles !

T'as envie de prendre la pilule et tu sais pas comment en parler ? Ils ont trouvé une boulette marron dans ta chambre et demandent des explications ??? Si ça coince avec tes renps... Y'a forcément une solution : les parents, ça s'éduque !

Retour au forum

Famille rangé du côté de ma cousine..

Salut,

Je ne sais pas si c'est le bon endroit ou poster.. mais je tente, depuis des années (surtout depuis peu..) j'ai l'impression que mes parents ni même ma famille ne sont jamais à m'encourager, à mes côtés, même lorsque je rencontre un garçon, ils s'en foutent, mais lorsque c'est ma cousine (qui à 18 ans depuis Avril) qui à un copain à présent, toute ma famille est de son côté et disent que du bien d'elle, disent qu'elle est belle, la félicite et à présent, j'en souffre, car déjà mes parents trouvent que des critiques à faire lorsque je rencontre un garçon, qu'il est trop " gamin " ou trop timide etc.. je ne sais plus comment vivre dans cette situation, s'il vous plait j'ai besoin d'aide!!

13/05/2015 à 15:02

Répondre à ce message

 
Répondre  HonirA   13/05/2015 à 22:38

Bonjour,

Quand il s'agit de quelqu'un d'extérieur à la famille proche, on a tendance à considérer les choses différemment de manière général. Ils considèrent probablement que c'est comme ça pour ta cousine et qu'ils n'ont rien à dire, ce n'est pas leurs affaires donc ne sont même pas "ouvert" à la critique.
Quand il s'agit de sa propre famille, les parents sont souvent leur visions bien à eux et peinent à voir grandir leur enfant. Au final, c'est à l'adolescent où l'on fout une claque monumentale à ses parents en leur imposant nos choix et en disant : voilà, c'est mon choix, c'est tout.

Je ne connais pas ta situation exacte et je fais avec les détails que tu as donné. Il est possible qu'en leur faisant comprendre que tu es sûr de tes choix, ils comprennent et lâchent leur responsabilité (devenu obsolète) de parents qui est de te protéger des "autres" et donc lâche leur vision "critique".
Après, tous le monde est différent, ainsi sont les parents aussi.

Généralement, ce genre d'attitude n'est pas "contre l'enfant" mais "pour sa protection" mais comme toujours, quand on veut en faire trop, on a tendance à être un peu à côté de la plaque.
Le but au final c'est de se mettre au clair entre les personnes concernées.

Faut accepter aussi de ton côté d'avoir des gouts différents de ceux de tes parents et que par conséquents ils ne soient pas toujours en accord avec tes gouts. Ce n'est pas pour autant qu'ils t'aimeront moins.

N'hésitez pas à me contacter en MP pour toute question [Back to Stolen]

 
Répondre  Enerdy43   14/05/2015 à 11:23

Bonjour,

Merci d'avoir répondu à mon post en tout cas ! :)

Sinon, je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dit HonirA, mais le gros problème, c'est que cela dure depuis des années, parfois je me rends même compte que mes parents préfèrent ma cousine que leur propre fille et même ça, ça me blesse, parce que je me retrouve forcément dans le côté "mauvais" surtout que avec ma cousine, on se dispute souvent assez violemment, parce que je vois que depuis des années, j'ai plus ma place, plus mon mot à dire si je puis dire, même quand j'avais rencontré mes ex, mes parents en profitaient pour les critiqués derrière leurs dos et ça m'a fait vraiment mal, j'ai comme une impression qu'on ne veut pas me voir "heureuse" parce que même quand je dis quelque chose, ils restent sur leurs positions, sans même pensé à moi. J'ai 20 ans et j'ai envie qu'au moins, on m'encourage, surtout en amour, sauf que depuis ma dernière rupture, j'ai plus cette motivation pour rencontré un garçon, si c'est pour subir les jugements de mes parents, car en général, ils trouvent souvent le moyen pour que je romps avec mes copains, si disant qu'ils pas à leurs "normes".

Alors que avec ma cousine, c'est tout le contraire, car toute ma famille lui souhaite du bonheur (surtout que dimanche dernier, mes parents ainsi que ma soeur et son mari, on à rencontré son copain chez elle..) Donc, j'en suis jalouse, parce que de mon côté, ça ne se fait jamais ce genre de "chose"

J'aimerais bien aussi que mes parents, ma famille rencontre mon copain, sauf que comme d'habitude, c'est "non!" à présent, je ne sais plus trop quoi faire, car je constate que ni ma famille, ni mes parents ne pensent à mon bonheur. Même ne serais-ce rencontré mon futur copain, ils sont rétissant.

Devrais-je envisager de resté célibataire toute ma vie? Cela est déjà bien possible..

 
Répondre  HonirA   15/05/2015 à 13:08

Tu lie l'opinion de ta famille à ta vie sentimentale. Face à leurs critiques tu réagis par un questionnement "devrais-je envisager de rester célibataire toute ma vie ?"
C'est assez fort comme questionnement et le lien que tu fais avec l'avis extérieur à toi-même. Qu'est-ce qu'un couple selon toi ? Et ce qui m'intéresse dans notre discussion... quelle place accordes-tu à ta famille dans ton choix de relation ?

A ce que je semble lire (supposition), que tu vis chez tes parents. Je peux me tromper, mais si c'est la cas, je pense qu'il y a de cet "étouffement" là. Prendre tes distance en tant que femme adulte et non plus "fille de.." cela pourrait t'aider à te sentir un peu plus indépendante face à eux.
T'es-tu renseigné sur ta possibilité de logement ?

Au vu du profil que tu décris de ta famille, le "feeling" passe plus avec ta cousine qu'avec toi... Malheureusement on ne choisis pas sa famille et chacune ont leur histoire. De ce que j'entends ici, c'est que la question c'est "qu'est-ce qui ne leur correspond pas chez toi ?" mais plutôt "qu'est ce qui ne TE correspond pas dans ta famille ?" (désolée mon français laisse un peu à désiré)
Au final, qui est garant de ton "bonheur" ?

Il est intéressant de catégoriser les choses et de se dire "quelle place attribuer à quoi? " J'ai l'impression que l'émotion est tellement forte pour toi que lorsque tu mentionnes ces années de "non-reconnaissance" (je met ce mot là, mais tu peux me corriger si tu pense qu'il n'est pas correcte ;-) ), tu t'emmêles dans "l'analyse de la situation" : ça reste un flou, un mal-aise latent, sans forcément réussir à saisir quelque chose de palpable. Par exemple, tu sais que tu jalouse ta cousine car elle est accepté par la famille et pas toi, puis tu pars sur ta vie sentimentale et le questionnement sur tes échecs et tes doutes sur tes réussite à venir... Tu ressens quelque chose de fort, mais il semblerait tu as encore du mal à faire le lien entre les choses et comprendre tout le cheminement qui te fais penser ça. Au début je te demandais : quelle place accordes-tu à ta famille dans ton choix de relation ?
Maintenant la question à se poser, c'est quelle place t'accordes tu as toi dans ta famille ? Quelle place t'accordes-tu dans ton choix de relation et le maintien de celle-ci ?

Qui pourrait t'apporter cette reconnaissance que tu cherches ?
Quand tu parles de ton besoin de soutien en amour, n'y aurait-il pas d'autres personnes pouvant potentiellement te soutenir ?

N'hésitez pas à me contacter en MP pour toute question [Back to Stolen]

 

S'inscrire