Les parents terribles !

T'as envie de prendre la pilule et tu sais pas comment en parler ? Ils ont trouvé une boulette marron dans ta chambre et demandent des explications ??? Si ça coince avec tes renps... Y'a forcément une solution : les parents, ça s'éduque !

Retour au forum

Enceinte/contraception ? : comment en parler

Hey, je voudrais vos conseils parce que j'ai (je pense) quelques problèmes..

Je n'ai "que" 16 ans et pourtant j'ai fait l'amour (et ma 1ere fois) avec mon copain plusieurs fois. Sauf que je suis en retard et même si on s'est protégé je suis en retard et morte de trouille...

Je sais qu'aller voir le gynéco un jour, et prendre une contraception minimiserais les risques, mais cela signifie en parler à mes parents et j'en suis incapable pour des raisons que moi même j'ignore.

Ils sont devant moi et je suis incapable de dire ce que j'ai sur le coeur. Ils sont également persuadés que je n'ai jamais eu de relations sexuelles.

Bref, je sais vraiment pas quoi faire, aidez moi svp

06/07/2015 à 23:46

Répondre à ce message

 
Répondre  Zeve   11/07/2015 à 13:43

Il me semble que pour le retard tu as été aiguillée dans une autre rubrique. Cependant, concernant la pilule, sache que tu n'es pas obligée d'aller chez un gynéco : un médecin généraliste peut t'en prescrire sans soucis. A 16 ans tu dois avoir une carte vitale, et tu n'es pas obligée d'allez chez le médecin avec tes parents, tout comme le médecin est soumis au secret médical.

Après, d'un point de vue purement personnel, je ne te conseillerai pas de cacher la prise d'un médicament de tes parents... (bon, ok Doliprane ou Spasfon ^^, mais dans l'idée, tout médicament pas "habituel") Il y a peu j'ai fait une très mauvaise réaction au oestrogènes, ça a été assez choquand de me retrouver à l'hopital, alors je n'ose pas imaginer leur réaction si mes parents n'avaient pas su AVANT ce que je prenais... Bref, pour la petite explication ^^'
Tu peux tenter de parler à ta mère de règles irrégulières, te symptômes menstruels gênants (maux de ventre, déprime, acné, cheveux gras, fatigue, douleurs chroniques, je ne sais quoi d'autre !), d'acné gênant, etc... Toutes sortes de raisons AUTRES que la sexualité qui justifieraient la prise d'une pilule. En glissant éventuellement, que ça peut être une précaution PEUT ÊTRE HYPOTHÉTIQUEMENT DANS L'ÉVENTUALITÉ DE DANS LOOOOOOONGTEEEEMPS ! ^^

C'est normal de ne pas avoir envie, ou ne pas oser leur en parler : imagine la situation inverse : "Ma chérie on doit te dire avec ton père qu'on choisit une contraception vois tu, la pilule machin patin couffin...", c'est quelque chose d'intime et c'est simplement de la pudeur que de ne pas leur en parler. Je ne sais pas la relation que tu as avec ta mère (je dis ça parce que c'est souvent plus simple de parler de choses de filles avec une fille en général), mais tu peux, à un moment, lui parler de cette inquiétude, d'un simple point de vue de ta santé, par exemple... :)

 
Répondre  Balekdupseudo   18/07/2015 à 11:17

C'est une super idée ! Merci :)

 
Répondre  berenice69150   27/03/2016 à 10:17

Bonjour Je te conseil d aller voir un planing familial tu peu y aller toute seule dans des parent et tu peu demander au médecin du planing qui te donne la pillule et tu n'est pas obligé d en parler à ta mere .... bon courage

 
Répondre  berenice69150   27/03/2016 à 10:18

Bonjour Je te conseil d aller voir un planing familial tu peu y aller toute seule dans des parent et tu peu demander au médecin du planing qui te donne la pillule et tu n'est pas obligé d en parler à ta mere .... bon courage

 

S'inscrire