Au bloc

Tu vas subir une opération, t'envisages de le faire ou ton médecin te le suggère ? Dans tous les cas, tu flippes à l'idée d'entrer dans un bloc opératoire. Discute avec des personnes qui sont passées sur le billard et apprivoise ta peur !

Retour au forum

operation du poumon

Bonsoir, je mappel clara j ai 13 ans. Depuis un moment je fait des crise respiratoire a tout moment, jai beaucoup de mal a respirer pendant plusieur minute. Jai fait des examens et le medecin a dit qui falai m operer. J ai jamais ete operer je crois, je sais pas cque ca fait, commen ca se passe... en plus je serai toute seule et ca me fait vraimen peur. Je sais quon dort mais si je suis pas fatigue ou si jme reveil pendant ?? Si quelqun peut mexpliquer, me rassurer ce serai super gentil. Je dort pratiquement plus, jai pa faim. Je pense que a loperation jour et nuit, jveu plus sortir ni rien

Aidez moi silvouplait

22/10/2015 à 23:03

Répondre à ce message

 
Répondre  little-louise   24/10/2015 à 20:32

Ca se passe bien :D

Selon la lourdeur de ton opération, des éventuels examens à faire avant... tu rentreras à l'hôpital la veille, voire quelque jours avant. Ou alors, si c'est un geste simple et court, le matin même. Tu n'en dis pas assez pour que je sois plus précise.

Avant tout, tu as une consultation pré-anesthésique : tu rencontres le médecin-anesthésite qui va t'endormir et ille va t'examiner pour vérifier que rien n'interdit de t'anesthésier et choisir quelle technique sera la plus efficace dans ton cas.

Dans les 24h qui précèderont l'anesthésie, tu devras rester à jeun : ton estomac doit être vide, pour que tu ne risques pas de vomir pendant l'opération, ce qui pourrait être dangereux. On te fixera au poignet un petit bracelet d'identification avec ton nom ton âge... pour être sûr de qui tu es, même si tu dors, et de ce qu'on doit te faire.

Le matin ou la veille de ton opération, on te fera te doucher avec un produit désinfectant, pour que tu ramènes le moins possible de germes dans le bloc opératoire. Tu recevras également un comprimé pour t'aider à te détendre. On te donnera pour le faire passer un fond de verre d'eau que tu n'auras même pas le droit de boire en entier :D

On te posera également un cathéter, si c'est pas déjà fait, qui permettront de t'administrer des médicaments par voie intraveineuse sans avoir à te piquer plusieurs fois. Un petit tube est piqué dans ta veine et y reste tout le temps nécessaire. Ca peut être un peu désagréable, mais à part la seconde de la piqûre, ce n'est absolument pas douloureux. Si ça te fait mal, dis-le, c'est le devoir des soignants de te soulager. Pour administrer le médicament, on branche simplement la seringue sur le cathéter. Tu ne sens rien.

Pour l'opération proprement dite, tu porteras une superbe chemise d'hôpital, une blouse en papier-tissu ouverte dans le dos. Super classe. Avec, tu auras droit à une charlotte. Un brancardier t'amènera au bloc. Peut-être que tu resteras seule un moment sur ton brancard. Ce n'est pas très rigolo, c'est vrai. Si tu as froid, ou mal, ou peur, ou quoi que ce soit, n'hésite pas à demander de l'aide à quelqu'un.

Quand ce sera ton tour, on t'emmènera, toujours en brancard, au bloc. Il y fait assez frais, mais c'est fait exprès. Il paraît que ça tient chaud, d'ouvrir les gens. Ne t'en fais pas, tout est très surveillé et les gens qui t'opèrent feront très attention à ce que tu ne souffres pas du froid. Tu seras transférée du brancard à la table. Selon les équipes, ça peut être toi qui crapahutes de l'un à l'autre, ou alors c'est eux qui le feront. Dans ce cas, reste tranquillement couchée, ils vont te soulever dans ton drap (un peu comme un hamac), te poser sur la table et reprendre le drap.

En principe, on devrait te couvrir à ce moment-là, parce qu'il fait vraiment frisquet, là-dedans (peut-être qu'à ce moment-là, on t'aura fait enlever ta chemise). On va te poser une plaque métallique sur la cuisse : c'est la prise de terre, qui va faire évacuer l'électricité du bistouri électrique. Si on ne t'en pose pas, c'est qu'il n'y a pas besoin, alors pas de panique. Je te raconte juste ce qu'on m'a fait, alors peut-être que certaines choses peuvent changer.

Revoilà l'anesthésiste. Ille va peut-être te donner un masque pour respirer dedans (ça ne fait pas mal du tout) et brancher une perfusion sur ton cathéter. Le volume peut être impressionnant, mais encore une fois, pas de panique. Tout est calibré et les risques sont réduits au maximum. L'anesthésiste va pousser sa seringue et tu vas très vite dormir.

On dit "dormir", mais ce n'est pas vraiment un sommeil. Ce n'est pas comme quand tu dors la nuit. Tu ne risques pas de te réveiller au milieu, tu seras surveillée et même si tu métabolisais le produit plus vite que prévu, tu ne te réveillerais pas : on t'en remettrait un shoot avant. On utilise trois grandes familles de médicaments ensemble : un pour que tu ne sois plus consciente, un pour supprimer la douleur et un autre pour relâcher tous tes muscles.
A cause de ça, il faudra t'intuber pour que tu puisses continuer à respirer : une fois anesthésiée, on fera glisser un tube à travers ta gorge qui ira jusqu'à tes poumons et on te fera parvenir l'air dont tu as besoin par ce tube. Ce n'est pas douloureux et c'est un geste pratiqué des milliers de fois chaque jour à travers le pays.

A la fin de l'opération, on te conduira à la salle de réveil. C'est une grande salle où l'on regroupe les gens qui viennent d'être opérés, sont encore anesthésiés mais vont se réveiller. Il y a du personnel pour surveiller tout ça et s'assurer que tout le monde va bien. Tu es encore intubée à ce moment-là, et c'est probablement la première chose que tu vas sentir : le tube dans ta gorge. Ne panique pas, c'est normal. Tout s'est bien passé et maintenant que tu es consciente, on va te retirer ce tube tout de suite.
Peut-être que tu seras attachée dans le lit en te réveillant. Il arrive que les enfants et les ados paniquent violemment en se réveillant. On les attache avant pour éviter qu'ils ne se blessent.

Ensuite, une fois totalement réveillée, on te ramènera à ta chambre pour que tu te reposes. Tu vas vaser pendant un bon moment, d'autant qu'on va te donner de puissants médicaments contre la douleur.

Donc voila, tout va bien se passer. Si tu as mal, froid, peur, n'hésite pas à le dire. Et en attendant, fais-toi tout expliquer par ton médecin, ça te rassureras :)

Bon courage !

 
Répondre  ado92   25/10/2015 à 07:25

merci beaucoup pour ta longue reponse detaillé, ca me rassure de savoir comment ca va se passer et cqon va me faire meme si ya des chose que je vais pas aimer...

tu es rester longtemp a lhopital apres l'operation ? tu a pu refaire du sport quand ? jaime pas rester a ne rien faire

 
Répondre  little-louise   25/10/2015 à 10:26

J'ai été opérée en ambulatoire : je suis entrée à l'hôpital le matin, et à 17h j'étais de nouveau chez moi, la forme et tout :)

Je ne sais pas combien de temps tu vas rester hospitalisée, il faut demander à ton médecin. Pareil pour le sport.

 
Répondre  ado92   25/10/2015 à 13:34

daccord, je demanderai merci beaucoup

 

S'inscrire