imprimer l'article

Faut-il jouir en même temps ?

L'orgasme simultané, c'est un rêve que tout le monde n'a pas la chance d'avoir expérimenté. Certains parlent d'un moment exaltant où l'on a l'impression de ne faire qu'un avec l'autre, un espace où l'on oublie qu'on est deux...

Pourtant, contrairement à ce que l'on croit, ce n'est pas forcément le top. En effet, souvent, on profite moins du plaisir de l'autre si l'on est soi-même en pleine montée orgasmique ! De plus, on peut avoir du mal à se laisser aller quand on est en train de s'occuper de donner du plaisir à son (ou sa) partenaire.
Au total, l'essentiel, c'est de ne pas en faire un challenge, et encore moins une obligation. Sinon, au lieu de rester un jeu, l'amour devient un devoir ! Et c'est l'horreur ! Alors, si ça vient, tant mieux et sinon, tant pis. On peut quand même éprouver à deux un très grand plaisir... en décalé !

Quelques conseils pour approcher le septième ciel en phase :
L'idéal, c'est de connaître la méthode qui donne un orgasme à son partenaire. Pour une fille, ça peut être des caresses clitoridiennes, pour un garçon, le va et vient du pénis.
Mais chacun a ses petits trucs. Par exemple : elle peut jouir seulement si les caresses sur son clitoris sont très très lentes, et lui si, pendant l'acte sexuel, son amie gémit un peu. Car tout le monde ne jouit pas de la même manière. Nous avons chacun notre mode d'emploi !
- Une position préférée qui facilite l'accès à l'orgasme : sur le dos, le ventre, le côté...
- Une manière de procéder : caresses très lentes, ou rapides, mouvements accélérés, très doux ou un peu brutaux quand l'excitation monte. À chacun sa technique !
- Un chemin mental : certaines idées, certaines rêveries, certains fantasmes sont aussi importants pour déclencher l'orgasme que les gestes concrets.
Donc pour découvrir l'orgasme simultané en le recherchant, il faut se connaître soi-même, et connaître l'autre. Cela demande un peu de temps de découverte qui va de quelques heures à quelques années ! Mais, même si pour vous c'est quelques années, sachez profiter des années d'expérimentation et d'exploration érotiques ! Finalement, le vrai plaisir est peut-être surtout là : quand on apprend à aller l'un vers l'autre.

Et puis, vous faites peut-être partie des veinards qui vont, un beau jour, par hasard, monter au septième ciel ensemble, comme des fusées, sans avoir compris pourquoi ou comment ! Là, ça s'appelle un cadeau du ciel !

Catherine Solano, médecin sexologue le 04/03/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire