imprimer l'article

Choisir une activité sportive

Un peu stressé, un peu grassouillet....ou tout simplement motivé pour te bouger, tu veux faire du sport, mais tu ne sais pas trop lequel choisir. Entre sport collectif et sport individuel, sport en salle et sport en plein air, que choisir ?

Le premier critère du choix doit être le désir de pratiquer tel ou tel sport et le plaisir qu'on en attend, en sachant que le sport ne se résume pas à une activité physique, mais demande aussi de l'intelligence, un certain sens tactique et des qualités morales.

Sport et médecine
Les sports provoquant une musculation importante ne sont pas autorisés lorsque la croissance osseuse n'est pas achevée : pas d'haltérophilie pour les jeunes... Cela va sans dire, les sports dangereux sont interdits aux jeunes, qui ne peuvent pas nécessairement apprécier les dangers à leur juste mesure. Un certain nombre de maladies – en particulier cardiaques - contre-indiquent la pratique d'un sport, qui provoquent tous une augmentation du travail cardiaque. Pour le reste, un jeune diabétique peut très bien pratiquer un sport à condition de savoir adapter sa dose d'insuline : les conseils et le suivi du médecin sont indispensables. Pour le reste, c'est affaire de bon sens : si on est allergique, et qu'on pratique un sport de plein air, on sera particulièrement vigilant au printemps, lorsque les pollens sont abondants. Le conseil qu'il faut finalement retenir est le suivant : passer une visite médicale, de préférence chez un médecin du sport, avant de commencer à pratiquer une activité sportive quelconque.

Sport collectif ou individuel ?
Un sport individuel permet de mettre en valeur un don physique particulier : celui qui est particulièrement endurant choisira le cyclisme ou les courses de fond, et non pas le 100 mètres, plutôt conseillé à celui qui possède détente et rapidité. Un sportif moyennement doué au plan physique mais possédant certaines qualités relationnelles choisira plutôt un sport d'équipe. En effet, la valeur d'une équipe ne se résume pas à la valeur physique de chacun de ses membres. Il y a ce quelque chose en plus qui permet à une équipe physiquement moyenne de battre parfois une équipe physiquement plus douée. La détermination, même lorsque l'équipe est dominée, la capacité de garder le moral en toutes circonstances et de redonner la "pêche" à ses équipiers, etc... sont des qualités toujours appréciées dans une équipe. Enfin, le sport d'équipe est idéal pour "s'extravertir"...

Sports terrestres ou aquatiques ?
Le milieu aquatique est préférable : il développe la souplesse, il n'est pas traumatisant pour les articulations et les ligaments, et la température est constante. Ceci dit, les sports aquatiques sont en nombre relativement limités, et le seul sport aquatique collectif est le water polo, un sport exigeant une excellente forme physique.

Philippe Truze - Médecin généraliste le 12/10/2000

Envoie ton témoignage !

S'inscrire