imprimer l'article

"L'amour, c'est pô propre..."

De longues caresses, une peau douce comme de la soie, une toison douce comme un petit lapin, des mots d'amour, des battements de cil...

... C'est un peu cliché mais c'est la plupart du temps comme ça qu'on imagine le sexe avant la fameuse première fois. Mais dans la vraie vie, c'est pas tout à fait comme ça, y'a des fluides, des bruits et des odeurs...

Le goût et l'odeur
Ce n'est pas une question d'hygiène, même si elle doit être irréprochable pour des raisons évidentes de santé et de respect de l'autre. Chaque peau, chaque sexe a son odeur et sa saveur, plus ou moins forte, plus ou moins sucrée ou salée... Elles peuvent aussi varier d'un jour à l'autre selon la température, le cycle pour les filles...
Mais si l'on est vraiment amoureux cette odeur devient une sorte de drogue, un appel à l'amour. Elle stimule le désir. C'est ce qu'on appelle les phéromones ... Elles sont produites par les glandes situées sous les aisselles, autour des mamelons et dans l'aine. Elles forment une sorte de carte d'identité olfactive personnelle et unique.

Les fluides
Faire l'amour est une sorte d'échange des fluides amoureux. Tu peux les sentir sur le bout de tes doigts ou de la langue lors des caresses préliminaires. Les jeux érotiques et autres masturbations mutuelles avec la langue ou les doigts sont même entièrement voués à préparer le corps à l'amour, à le mettre en état d'excitation et donc à produire ces différents fluides. Ils font donc totalement partie du mécanisme amoureux et peuvent même servir vos jeux érotiques...

La salive
Baisers, cunnilingus, fellation... C'est le premier fluide que tu échanges avec l'élu(e) de ton cœur.

Le lubrifiant vaginal
Ce liquide transparent n'est produit qu'au moment du désir pour humidifier le vagin et faciliter la pénétration. C'est ce qu'on appelle plus couramment "mouiller". Il est produit en quantité variable selon les filles et le degré d'excitation. Sans odeur particulière, il peut avoir un petit goût très discret.

Le smegma
Cette substance blanche et crémeuse se trouve entre le gland et le prépuce. Elle est très odorante donc assez désagréable pour l'autre. Si tu n'es pas circoncis, il faut bien décalotter quand tu te douches, pour nettoyer cette zone.

Le liquide du désir masculin
"Ma copine a voulu me sucer mais y'avait comme un liquide bizarre qui est sorti de mon pénis et je suis sûr que c'était pas du sperme !!! C'était quoi j'ai trop eu la honte !!!"
Sécrété par les glandes de Cowper, il apparaît au bout du gland, est transparent et forme parfois des sortes de fils. Son rôle : nettoyeur. En effet l'urètre sert aussi bien à uriner qu'à éjaculer. Ce liquide nettoie donc ce canal afin que l'urine, très acide, n'endommage pas les spermatozoïdes. Vraiment la nature a tout prévu !!!
Cette sécrétion est incontrôlable, ce n'est pas comme l'éjaculation. Alors si tu n'es pas Ok pour faire une fellation à ton mec jusqu'à l'éjaculation, sache que ce liquide là existe et que ce n'est pas la peine de lui hurler dessus si tu en as un peu sur le bout de langue : il n'y peut rien le pauvre !!!
Il est très transparent et produit en toute petite quantité, il est donc impossible de le confondre avec le sperme.
Certaines filles utilisent cette sécrétion pendant les préliminaires pour caresser le gland de leur partenaire. Avec cette substance, le bout des doigts est encore plus doux et les caresses plus voluptueuses. Mais attention il fait des bébés !!! C'est pour ça que la technique du retrait avant l'éjaculation est un truc à 2 balles...

Tu veux la suite ???

tasante.com le 28/03/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire