imprimer l'article

Simuler, pourquoi faire ?

Tu te demandes si ça lui est déjà arrivé de simuler ? Et pourquoi faire ? Pour tromper son partenaire ou pour lui faire plaisir ? Que de questions sur la simulation. Peut-être que ça contribue à la jouissance de son partenaire ? Ou à la sienne ?

Viens, voir les comédiens...
Je, tu, il...  elle simule le plaisir ! L'orgasme ! Hé oui, ça peut arriver à tout le monde, à elle, comme à lui ! Tu te demandes comment toutes ces personnes jouent la comédie ? C'est simple : quelques cris, quelques contractions musculaires, un air satisfait et béat, et ça passe comme une lettre à la poste. Tu n'y crois pas ? Hé bien, tu as tort ! Quand on est hétérosexuel, ce n'est pas si simple de reconnaître à 100 % l'orgasme chez son partenaire.

Mais pourquoi simuler ? Après tout, faire l'amour, c'est assez agréable pour qu'il n'y ait pas besoin de jouer la comédie ! Il y a plein de raisons :

Simuler pour soi :
- pour s'auto-exciter : si l'ambiance est un peu trop calme, quelques cris bien placés, ça booste la libido. Alors, pourquoi s'en priver ?
- pour cacher qu'on se sent anormal. Quand une fille n'atteint pas l'orgasme, quand un garçon sent que cette fois il n'arrivera pas au bout de son plaisir, ils peuvent avoir peur de passer pour un mauvais coup ! Pourtant, une panne de plaisir, ça arrive à tout le monde. On n'est pas des robots !
- pour avoir l'air à la hauteur. Certaines filles imaginent que si elles ne grimpent pas au rideau, il jugera : « celle-ci n'est pas bonne (au lit !) ». Faire croire qu'on prend son pied, c'est dommage, parce que l'autre va juger la partie finie... alors qu'elle aurait pu continuer longtemps et parvenir au véritable orgasme.
- par peur d'être abandonné(e). Si elle (ou lui) se doute que je ne jouis pas à chaque fois (ou presque jamais), il (ou elle) me quittera. C'est une idée fausse et répandue. Qui peut croire qu'on juge l'autre simplement sur les décibels, ou la décharge musculaire de l'orgasme ?

Simuler pour l'autre :
- par peur de faire de la peine : ce serait si triste s'il apprenait qu'il ne me mène pas au 7ème ciel. Pas génial ! Sauf qu'il serait peut-être encore plus triste de savoir qu'on ne lui fait pas assez confiance pour être soi-même...
- pour faire croire à l'autre qu'il est une super affaire ! Petit problème, si ce n'est pas le cas, il vaut mieux le guider pour qu'il devienne l'amant de tes rêves. S'il s'y croit déjà, jamais il ne progressera !
- pour l'exciter. C'est une très bonne raison de simuler ! En rajouter un peu... ou beaucoup... ça peut faire monter la mayonnaise très haut. C'est une sorte de jeu qui peut être très excitant !
- pour le protéger. Parce qu'on pense que l'autre est incapable de supporter la vérité. Je ne jouis pas, donc il en fera une maladie. Et si on le jugeait mal ? Et s'il était tout à fait capable de comprendre, et même mieux, de participer à la recherche du plaisir ! Après tout, si on l'a choisi, ce n'est pas parce qu'il est idiot !
- pour lui donner confiance en lui. Il est débutant, pas encore tout à fait au point. Penser qu'il donne beaucoup de plaisir va l'encourager. Pourquoi pas ? C'est sympa, mais ne pas oublier de le guider pour faire encore mieux !
=> Finalement, rares sont les personnes qui simulent pour mentir ou tromper l'autre. C'est plutôt dans un élan de gentillesse ou par peur de mal faire ! L'idéal, en amour comme ailleurs, c'est quand même toujours d'oser être soi-même.

Et sachez qu'il est plus facile d'aimer quelqu'un qui ose montrer ses limites que quelqu'un qui les dissimule ! Quand l'autre est vrai, il en est d'autant plus émouvant.

Franchement, entre nous, t'as déjà simulé ???

<< Retour au dossier 100% Plaisir

--
Fais le TEST :
Absolutely orgasmik !

Va voir aussi :
Les 10 kiffs au lit
Faut-il jouir en même temps ?
Je ne ressens rien quand je fais l'amour... Suis-je normale ?

Discutes-en :
Donne ton point de vue, balance ton témoignage ou trace sur le forum !
--

Catherine Solano, Tasante.com le 27/05/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire