imprimer l'article

Bien choisir ton pierceur

Le piercing se doit de respecter certaines règles d'hygiène et de bon sens pour ne pas avoir à la regretter. Bruno, artiste pierceur au Chat Percé, te livre ses conseils de pro.

Comme il n’existe ni école ni réglementation officielle, t’es bien obligé de te fier à ton feeling et à ton bon sens. Le premier truc à faire, c’est regarder autour de toi en entrant dans le studio : ça a l’air clean ou pas ? Y’a pas d’animaux, personne ne fume, les bijoux dans les vitrines ne sont destinés qu’à l’exposition, c’est à dire que lorsque tu en auras choisi un, c’est pas celui de la vitrine qu’on va te poser ! Tout le matériel doit être stérile. Attention, stériliser ne veut pas dire qu’on va passer un coton d’alcool sur le bijou devant toi ! Si c’est ça, casse-toi en courant ! Les bijoux, pinces et aiguilles à usage unique doivent être sous emballage stérile. Tu peux demander à voir la date et le témoin de stérilisation inscrit sur l’emballage. Renseigne-toi ensuite sur la stérilisation du matériel. Il doit être nettoyé avec un désinfectant, passé dans un bac à ultra sons, séché, emballé puis passé dans un autoclave où il sera stérilisé à la vapeur. Dernier conseil, si le studio a plusieurs activités, elles doivent être pratiquées dans des salles séparées. Par exemple une pour le tatouage et l’autre pour le piercing. Une partie de la salle doit être dédiée à la stérilisation, l’autre à l’acte en lui-même. Si tout ça est respecté, t’as peu de chance de te choper une hépatite

tasante.com le 27/06/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire