imprimer l'article

2 bonnes raisons pour pas planter ta contraception

Un bébé qui naît sans que tu le vois arriver... des ovules qui débarquent plusieurs fois dans le mois... non ce n'est pas le 1e avril ! Ouh là... Il est temps de revoir nos bases sur la contraception !!!

Vous êtes nombreux (boys comme girls) à croire que faire l'amour sans protection en début ou fin de cycle (ou pendant les règles) ou en calculant la date d'ovulation vous "protège" d'un bébé. Déjà niveau protection c'est mal parti car vous laissez passer toutes les IST, dont le Sida. Mais pour vous le bon prétexte, c'est ces fameux couples hyper-motivés qui essaient d'avoir un enfant en calculant la date d'ovulation avec la température et tout pendant un an sans y arriver. Et vous vous dites que c'est pas à vous que ça va arriver juste une fois en passant à 10 jours de l'ovulation ! Chaque jour nous avons des contre-exemples...

Le déni de grossesse
Ce n'est pas un film mais bel et bien des histoires réelles. Une fille de 22 ans a mal au bide, elle va aux toilettes pensant se soulager et se retrouve avec un bébé dans la cuvette... Ou encore cette autre demoiselle qui pense avoir la gastro et qui accouche dans son bain. Entre tragique et comique, on opte plutôt pour le tragique car cette même fille est passée devant des médecins sans qu'ils se rendent compte de la grossesse... Ca s'appelle le déni de grossesse : des femmes qui ne sont pas débiles et qui ne voient –ou plutôt ne veulent pas voir— qu'elles sont enceintes et zappent intégralement les 9 mois de transformation physique. C'est tellement spectaculaire que chaque histoire paraît incroyable. Le plus bizarre étant que même les proches ne s'en aperçoivent pas. 1 sur 2 découvre quand même le poteau rose 2 ou 3 mois avant l'accouchement... mais les autres ont la surprise de leur vie ! La médecine, et surtout la psychiatrie, n'ont pas encore expliqué le pourquoi du comment de telles aberrations.

Ton cycle révolutionné ?
Une étude canadienne a annoncé en août 2003 que tous les bouquins de médecin liés à la reproduction et aux femmes devaient être jetés à la poubelle... La raison ? Ils ont découvert que l'ovulation peut avoir lieu 2 à 3 fois dans un cycle menstruel... Finis les sacro-saints 14 jours ??? En projetant leurs résultats et à partir de 63 femmes ayant un cycle normal, nos amis canadiens estiment que 40% des femmes doivent donc se méfier des méthodes naturelles de contraception (notamment calculer le jour de l'ovulation) comme de la peste ... Ca veut dire que 40% d'entre elles ont connu 2 voire 3 phases d'ovulation dans un cycle régulier. Alors si t'as un cycle irrégulier, c'est la fête du slip pour les statistiques !

Morale de ces histoires : plus que jamais il faut pas te croire à l'abri d'un bad trip parce que tu penses que les risques sont faibles... Car les probabilités les plus minces font d'autant plus mal quand elles se réalisent !

tasante.com le 10/07/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire