imprimer l'article

Je te veux et tu ne le sais pas...

Ca fait un petit moment que vous êtes ensemble et t'as envie de passer la vitesse supérieure mais tu sais pas comment lui dire...

Dire ou ne pas dire, attendre ou se jeter à l'eau quand on a envie de passer de bisous-bisous à quelque chose de plus torride, fait partie des grandes épreuves de la vie, comme le premier CD, le permis de conduire ou le baccalauréat.
T'es un mec et t'as peur qu'elle croit que t'es là uniquement pour la b... et que tu vas te barrer une fois que tu auras eu ce que tu veux. T'es une nana et tu flippes de passer pour une bitch. T'angoisses à l'idée de faire le premier pas ? Pour les deux le problème est le même : proposer à l'autre une relation sexuelle tout en montrant qu'il n'y a pas que ça dans votre relation.

Deux grandes techniques existent, la tchatche et l'assaut physique. Mais, le plus important après tout c'est d'être malin, de savoir profiter des situations et d'être suffisamment habile pour repérer où l'autre se situe par rapport au sexe.

1/ la tchatche
La franchise est toujours payante mais il faut une bonne dose de courage. Le tout est de prévoir une répartie en cas de refus, histoire de pas te retrouver tout(e) rouge à mater tes godasses.
Allez ! Tu te lances ! « C'est pas facile de te dire ça, j'ai jamais dit ça comme ça à quelqu'un et j'ai une petite boule dans le creux de la gorge là tellement je suis impressionné(e), mais je peux plus le garder pour moi, il faut que je te le dise. Quand tu me prends dans tes bras ça me fait des trucs partout dans le corps. Jules/Julie, j'ai envie vraiment de faire des câlins avec toi. » Si c'est la première fois tu peux même lui dire, « je veux que ce soit toi le/la premier(e) ».

S'il/elle te dit non...
Ok, je peux comprendre. J'attendrais que tu sois prêt(e). Pour éviter d'en arriver là, même si tu sauves les meubles et qu'au moins en ayant abordé le sujet, tu peux être sûr(e) que le sujet reviendra un jour ou l'autre sur le tapis, cette technique est à privilégier quand tu as bien observé l'autre et que tu t'es donné un minimum de 75 % de chance de réussite.

2/ l' assaut physique
L'art du sous-entendu et de la communication corporelle est souvent payant en amour. Il a l'avantage de ménager ta timidité et de ne pas brusquer l'autre.
Lors d'un baiser dans un coin tranquille, un après midi chez toi ou chez elle/lui par exemple, tu fais des caresses de plus en plus précises, en bref tu tâtes le terrain au propre comme au figuré. Si tu ne trouves pas de résistance, en gros s'il/elle n'enlève pas ta main, c'est qu'il y a des chances pour qu'il/elle soit d'accord. A ce moment là tu lui glisses dans l'oreille « j'en ai envie, et toi ? ». La technique peut être mise en œuvre entre tout de suite et très longtemps après la rencontre, cela dépend des partenaires, de leur âge et de leur expérience dans le domaine. Pour te donner une idée, une étude passionnante sur les 1èrs rapports sexuels dit que 30 % des mecs attendent un mois avant de connaître le grand frisson.
--
Tu veux témoigner ?
Et toi la première fois t'as fait comment ?
Comment l'aborder ? Une question difficile...
Prêt(e) ou non pour la première fois ?
--

tasante.com le 28/08/2003

Envoie ton témoignage !

S'inscrire