imprimer l'article

Le musée de l'érotisme

A Pigalle, entre Kebabs et sex-shops, en 1999 Alain Plumey a ouvert le Musée de l'Erotisme. Pour les touristes qui s'y précipitent, la visite, sur sept étages, est moins laborieuse que celle du Louvre, parfois excitante, surprenante toujours et drôle parfois.

La collection
Si on ne parle que d'érotisme ici, pas de pornographie, bien que l'entrée soit interdite aux mineurs, en fait il ne s'agit que de cul.

Du cul sacré, bas reliefs de temples tibétains ou profane, comme tous les gadgets autour du sexe : cartes postales coquines, gravures de moines défroqués, bijoux sexuels, photos de maisons closes.

Il y a plus de 2000 objets incroyables dont d'ingénieuses chaises, machines à jouir, dont il suffit d'actionner un mécanisme pour que langues énormes ou pinceaux soyeux viennent caresser le posterieur (nu) de celui ou celle qui est assis(e).
Les expositions temporaires font la part belle aux photo, tendance bondage, SM ou fétichiste au choix.

Ni Musée, ni sex-shop, alors quel peut-être alors l'intérêt de ce lieu érotique ?
On rigole et on apprend deux-trois petites choses.
La promenade historique, elle, montre que ce qu'on a trouvé excitant à une période ne l'est plus forcément à une autre. Auparavant, les cheveux, les poils, bref tout ce qui rappelle un peu à nos ancêtres les singes, étaient fort recherchés. Aujourd'hui, même les mecs se servent de la tondeuse à gazon !
Cela force à relativiser et à réfléchir avant d'être victime de la mode.
Autre leçon : c'est que sauf à voyager en Asie où le sexe participe de la santé ; du bien-être et de la joie de vivre de tous les jours, partout ailleurs il est plutôt diabolisé.

Et l'érotisme dans tout cela, il paraît bien hypocrite de le détacher du porno, l'un et l'autre renvoient à le sensualité, mais porno est négatif, érotisme est positif.

Le porno c'est l'érotisme des autres déclare Wolinski. Il a sans doute raison.

Retour au début du dossier

Adresse
Musée de l'Erotisme
72 bd de Clichy
75018 Paris

Ouvert ts les jours de 10 h à 2h du matin.

Le site du musée new-yorkais de l'érotisme :

tasanté.com le 30/01/2004

Envoie ton témoignage !

S'inscrire