imprimer l'article

Natty dread

Tu kiffes la culture rasta, le reggae, la Jamaïque mais t'aimerais t'afficher un peu plus, être en osmose avec ton style et mettre des locks sous ton bonnet vert jaune rouge. TaSanté te dit tout ce que tu dois savoir avant de te lancer.

Tu t’en doutes, se faire des dreadlocks c’est pas aussi anodin que changer de couleur de cheveux ou les couper de 15cm… Il faut que tu sois bien sûr(e) de ta décision, un peu comme pour un piercing ou un tatouage…

Avant
Si tes cheveux ne mesurent pas au moins 10 cm, pas la peine de lire ce qui suit ! Les cheveux de type afro sont bien sûr les plus adaptés. Si tu as les cheveux de type européen ou pire ;-) de type asiatique, il va falloir les préparer un peu avant. Plus tu auras les cheveux secs, mieux c’est. Pour les dessécher tu peux les laver au savon de marseille. Ensuite si tes cheveux sont vraiment raides, frise-les. Tu peux tout simplement les tresser mouillés et dormir avec ou opter pour une permanente chez un coiffeur.

Comment t’y prendre ?
Selon notre enquête très poussée il y aurait 2 méthodes.
La première consiste à emmêler une mèche de cheveux de la taille souhaitée en la roulant dans tes mains. Tu sépares le haut de la mèche en deux et tu tires pour faire remonter les nœuds vers la racine des cheveux. Et ainsi de suite jusqu’à ce que la longueur soit entièrement emmêlée. Ca peut prendre du temps ;-)

La seconde méthode est plus courte mais nécessite un peu de matos : de la pâte à la cire d’abeille que tu trouveras chez les coiffeurs afro et les épiceries black et indiennes. Tu prends ta mèche, tu la roules sur elle-même, puis tu la crêpes avec un peigne ou une brosse selon la taille de ta lock. Tu recommences l’opération en ajoutant de la cire d'abeille petit à petit jusqu’à obtenir l’effet souhaité.

Après
Pour garder tes locks en état, il faut faire uniquement des shampoings secs et les confier 1 fois par mois à un coiffeur afro pour un lavage à l’eau… Attends-toi aussi à devoir les retoucher et crêper et/ou ajouter de la cire.

Après après quand t’en as marre
Les laver, les démêler, faut pas rêver. A moins que tu n’aies tes locks que depuis 1 ou 2 semaines. Et encore… Le seul moyen de t’en débarrasser c’est de les couper !

Question d’hygiène… C’est parfois pas terrible ;-) Le cuir chevelu ne respire pas. Le shampoing sec ne peut pas pénétrer jusqu’au cœur des locks d’où l’odeur parfois assez forte qui s’en dégage.

Tu kiffes ? Tu kiffes pas ? Donne ton avis !

tasante.com le 01/04/2004

Envoie ton témoignage !

S'inscrire