imprimer l'article

Acné et révisions : le duo qui tue !

Pourquoi t'as encore plus d'acné quand les exams approchent ? Pourquoi c'est quand t'es stressé et gavé par ton taffe, qu'il faut en plus que tu te tapes une tronche de boutonneux ?

Tu es en pleine révision pour tes exams, alors ne t'étonne pas si ta peau boutonne et que ton acné s'accroît. Le printemps n'est pour rien dans ce bourgeonnement là. En revanche ce que l'ont sait, c'est que les examens génèrent du stress. C'est ce stress qui peut causer certains désagréments au niveau de la peau par le biais d'une perturbation du système immunitaire dont le rôle est de défendre l'organisme contre toutes sortes d'agressions.

Ainsi, chez des étudiants en première année de médecine, on a mis en évidence au moment de la période des examens une diminution de l'activité des cellules immunitaires, en particulier des cellules tueuses naturelles ou NK pour natural killer (ces cellules immunitaires ont la propriété de reconnaître les cellules tumorales et les cellules infectées par un virus et de les détruire), une diminution de l'interféron et une augmentation des titres d'anticorps dirigés contre le virus de l'herpès. Pour faire simple, disons que l'échéance de l'examen constitue un stress qui affaiblirait les défenses de notre organisme.

Dans la même optique, une étude récente publiée dans les Archives de Dermatology montre que la période des examens scolaires est favorable à l'aggravation de l'acné. De façon plus précise, l'étude a porté sur un groupe de 22 étudiants (15 nanas, 7 mecs) présentant des degrés variables d'acné (acné vulgaris). La sévérité de l'acné a été apprécié à l'aide d'une échelle d'évaluation standardisée (sorte de pied à coulisse qui mesure la taille des boutons ou Leeds Acné Scale) et cela à deux reprises: avant et au moment de la période des examens. Dans le même temps, on propose à ces étudiants de répondre à un questionnaire concernant leur état psychologique (stress perçu).
Les résultats montrent clairement que l'aggravation de l'acné correspond précisément à la période des examens. L'analyse du questionnaire corrobore ces résultats et montre que cette période constitue effectivement un stress pour les étudiants.

En conclusion, cette étude montre qu'il peut y avoir une composante psychologique dans la cause et surtout l'évolution de l'acné. Cette affirmation est d'ailleurs renforcée, nous disent les auteurs de l'étude, par le fait que des traitements comme la relaxation ou l'imagerie mentale peuvent agir efficacement contre ce désagrément.

--
Teste-toi :
Test : Quel est ton type de peau ?
Teste ton anxiété !

Va voir aussi :
Acné : Que faire ?
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !

Follow Tasante sur Twitter !

 

Bruno Michaud, Docteur en neurobiologie le 11/05/2004

Envoie ton témoignage !

S'inscrire