imprimer l'article

Transpiration : les vraies solutions !

Si tu sues vraiment abondamment même quand il ne fait pas spécialement chaud, que t'es obligé(e) de t'éponger toutes les 30 s, que t'as tout le temps les mains moites, et que ni les déos anti-transpirants, ni les douches ne suffisent, il va falloir tenter les grands moyens !

Et si c’était pathologique ?
C’est très rare, mais il arrive qu’une transpiration excessive soit considérée comme une vraie maladie qu’on appelle l’hyperhidrose. Tu te mets à transpirer des aisselles, des pieds, mais aussi des mains, du dos et de la face… Bref, c’est la totale !

Les solutions douces
-L’ionophorèse : c’est spécialement dédié aux mains moites et aux pieds qui puent… Faut que tu plonges tes mains ou tes pieds dans une bassine d’eau dans laquelle passe un courant léger (électrolyse). Tu le fais pendant 20 minutes chaque semaine (1 à 3 fois) et apparemment ça marche. Renseigne-toi en pharmacie.
-La psychothérapie : souvent, la transpiration est liée au stress. C’est possible que tu sois quelqu’un de très angoissé(e) et c’est pour ça que tu transpires beaucoup. La psychothérapie peut t’apprendre à mieux gérer tes émotions et à limiter les crises de transpi excessives.
-Les médicaments : il n’existe pas de médicament spécialement dédié à la transpiration mais certains ont indirectement une action anti-transpirante.

La recette contre la sueur
Ca paraît étonnant, mais tu peux réduire ta transpiration en faisant attention à ton alimentation !
-Limite les boissons trop chaudes ou trop glacées car ton corps prend ça comme un changement de température et se met alors à libérer de l’eau pour modifier ta température corporelle.
-Pareil pour le café, la bière et les boissons alcoolisées.
-Evite tout les aliments forts ou épicés qui peuvent te donner un coup de chaud : poivre, moutarde, piments…
-Pas d’aliments à base de zinc et de cuivre car ça augmente la sudation : le foie, les sardines, les crustacés, les abats, le jaune d’oeuf par exemple.

Les solutions radicales
-La toxine botulique : On t’injecte sous la peau (attention piqûre !) une protéine (la toxine botulique) qui empêche l’activité des glandes responsables de la sécrétion de sueur. C’est efficace en quelques jours pour les aisselles et les pieds. Par contre, ce n’est pas recommandé à tous : dans certains cas, la toxine peut paralyser les mains…
-La chirurgie : elle est réservée aux cas vraiment graves… L’idée c’est carrément de sectionner les nerfs qui commandent la sudation à tes aisselles. Ca se fait en 2 opérations (un bras après l’autre) sous anesthésie générale. Comme dans beaucoup d’opérations, il y a des risques dont l’hypersudation dans une autre zone, autrement dit, ça peut être pire après !

En tout cas, si tu transpires trop, que ça te gène au quotidien et que t’es vraiment complexé(e), il faut que tu en parles avec un médecin pour qu’il te dise quelle est la solution la plus adaptée à ton cas.

--
Tu veux tout savoir sur la transpiration ? Mate le dossier complet !
--

tasanté.com le 15/06/2004

Envoie ton témoignage !

S'inscrire