imprimer l'article

Ces parfums qui empoisonnent

Fini le temps ou tu pouvais masquer les odeurs de pets (pétard ou gaz) dans ta chambre sans te faire griller... Dorénavant tes parents vont te l'interdire pour ta bonne santé !

Partant de la simple idée de tester en toute indépendance des produits que tu consommes tous les jours, l'association de consommateurs "UFC-Que choisir" donne tous les mois des bonnes et mauvaises notes aux divers industriels et fabricants. Et là elle vient de lâcher une véritable petite bombe avec son dernier test publié… Sur 35 parfums d'ambiance de tout poils, seulement dix sont considérés comme "moyens", les 25 autres étant "dangereux" après étude dans des labos !

Parfum cancer ou ambiance allergie ?
Tout y passe : des produits que tu brûles (encens, papier d'Arménie, lampe Berger, bougies…) à ceux que tu poses simplement au milieu d'une pièce, que tu branches sur une prise ou que tu vaporises... Tu t'exposes au mieux à une allergie et au pire à un cancer ! En cause notamment deux substances bien connues des toxicologues : le benzène et le formaldéhyde. Résultat tu peux rendre ta chambre 10 fois plus polluée que la rue dans laquelle tu vis. Et le truc de fou c'est qu'en plus t'as la fausse impression d'avoir assaini l'air…

Comment faire ?
L'assoc' conclut que la meilleure solution pour dégazer ta chambre ou l'assainir, c'est encore de la ventiler. Au pire tu peux balancer un coup de vaporisateur (parmi les 10 produits "moyens"), mais n'oublie pas d'ouvrir ta fenêtre si tu veux t'en griller une derrière. Ben ouais sinon tu risques de faire sauter ta chambre, rappelle-toi. Mais y'a pas à dire, ça va devenir galère de masquer les odeurs sans prendre un risque ! D'ailleurs certaines grandes surfaces ont déjà retiré des produits cités de leurs rayons. Pour sa part L'UFC-Que choisir réclame une réglementation claire et nette pour que des produits nocifs ne puissent pas être mis en vente. Pour l'instant aucun ministère ne l'a écoutée… mais ils pourront pas dire qu'on les a pas prévenus !

tasante.com le 23/11/2004

Envoie ton témoignage !

S'inscrire