imprimer l'article

Le cerveau a t-il un sexe ?

Pas besoin de grand discours pour te rappeler que dans l'espèce humaine il existe deux sexes bien différenciés sur le plan anatomique. Ces différences sautent aux yeux (pilosité, taille, musculature, organes sexuels ...). De telles différences existent aussi au niveau du cerveau.

On a montré en 1997 que le cerveau de la femme était en moyenne 10 à 15 % plus petit que celui de l'homme et également plus léger. Des neurologues danois ont, eux, à partir de mesures effectuées chez des cadavres, estimé que le cortex cérébral féminin contient environ 3,5 milliards de cellules nerveuses de moins que celui de l'homme.

Alors, les mecs sont-ils plus intelligents que les filles ?
Ce n'est pas si simple :
- Les fameux tests de Quotient Intellectuel (ou QI) ne sont que très faiblement liés à la taille du cerveau. On sait en effet que ce qui est important ce n'est pas le nombre de neurones mais la manière dont ils sont connectés entre eux. De plus, certaines personnes avec un cerveau très petit ont une intelligence normale. La taille du cerveau ne fait donc pas tout.
- De plus, le QI évalue le quotient intellectuel et non le "Quotient d'Intelligence". Il ne mesure pas certaines capacités intellectuelles importantes comme par exemple l'intelligence sociale, émotionnelle ou pratique.
Comme il n'existe aucune définition précise de l'Intelligence, il serait plus juste de parler des intelligences. C'est-à-dire que chacun (fille ou garçon) est plus ou moins intelligent dans un domaine ou un autre. On sait, par exemple que, les femmes excellent dans les taches motrices de précision, dans la reconnaissance des sonorités, dans les tests linguistiques. Les hommes sont supérieurs quand il s'agit de reconnaître des figures géométriques, dans des tests de représentation spatiale, dans des exercices moteurs (lancer de fléchettes sur une cible par exemple).

Pourquoi le cerveau a t-il un sexe?
Avoir une verge et des testicules ne suffit pas à définir un homme. Avoir un vagin et des seins ne fait pas forcément la femme. Pour être pleinement homme ou femme, il faut avoir en plus un cerveau correspondant parfaitement à son sexe. Pour que tu puisses "faire le mâle" à l'adolescence et plus tard, il faut que ton cerveau soit soumis, avant ta naissance à l'action de la testostérone. Si ce n'est pas le cas, tu seras incapable à l'age adulte de te comporter en mâle avec une femelle. Cette testostérone libérée par les testicules du fœtus dès la 6eme semaine va agir sur le cerveau au niveau de l'hypothalamus. C'est une région de toute première importance dans la mise en place du comportement sexuel et dans la reproduction. En cas de dysfonctionnement hormonal, le cerveau s'oriente alors vers le type femelle !
- Ainsi, les hommes nés avec des concentrations très basses de testostérone ont plus de difficultés que les autres dans la reconnaissance de figures géométriques.
- Inversement, que se passe-t-il si un cerveau féminin est mis en présence d'une grande quantité de testostérone ?
Elles présentent des organes sexuels masculinisés qui font qu'on hésite bien souvent sur le choix du sexe légal. Lorsqu'on les soumet à des tests, on s'aperçoit qu'elles ont des capacités à reconnaître des figures géométriques bien supérieures à la moyenne des filles. Bien plus, on a découvert que ces petites filles préfèrent les jouets de garçons et délaissent les poupées et les dînettes. L'excès d'hormone mâle semble donc laisser des traces sur le comportement de ces fillettes.

La sexualisation cérébrale par le biais de l'hormone mâle est donc un phénomène décisif dans la sexualité humaine. Le sexe du cerveau une fois déterminé devient irréversible.

--
En savoir plus sur le cerveau : à quoi il sert ?
--

Bruno Michaud - Docteur en Neurobiologie le 24/11/2004

Envoie ton témoignage !

S'inscrire