imprimer l'article

Pourquoi tu peux pas t'empêcher de dire du mal des autres ?

Allez avoue-le, les ragots t'aimes bien ça ! Et afficher une fille de la classe, dis pas que tu l'as jamais fait ;-) ? Culpabilise pas, tout le monde le fait. Mais au fait, pourquoi on peut pas s'empêcher de dire du mal ?

Tu te fais influencer ?
Imagine la situation : t'es en groupe, tu te retrouves au milieu d'une conversation sur une fille du bahut et tout le monde commence à la critiquer, genre « elle se fringue trop mal celle là et en plus, elle se la pète... ». En fait, même si t'as rien de spécial contre elle et que t'avais pas forcément remarqué tout ça, c'est plus fort que toi, tu peux pas t'empêcher d'être influencée et d'être un peu hypocrite. Tu te reconnais ? C'est que tu médis pour te faire bien voir des autres. Tu veux pas vraiment dire du mal mais en même temps tu veux contrarier personne, du coup t'es d'accord avec tout le monde pour le meilleur et pour le pire !

Tu veux te faire des potes ?
Dire du mal peut aussi être pour toi une occaz' pour montrer que t'es au courant des derniers ragots et que t'es hyper bien informé(e). Autrement dit, ça prouve à la meuf ou au mec à qui tu parles que tu connais trop de people et qu'on te dit plein de trucs à TOI. En plus de ça, en mettant une autre personne dans la confidence, c'est comme si tu créais un lien particulier avec elle... Genre « je te le dis à toi parce que je t'aime bien et que je te fais confiance, mais c'est un secret et peu de personnes sont au courant... » Bref, tu dis du mal pour te faire des amis, c'est quand même le comble !

T'aimes pas te la raconter ?
Parler de toi, de ta vie, de ce que tu aimes ou détestes, c'est pas ton truc. Tu penses que ça ne va pas intéresser les autres ou que c'est pas palpitant alors tu préfères parler des autres ? Et comme parler des autres, c'est pas évident, forcément y'a des fois où tu t'emballes et où t'en rajoutes un peu pour que ça mette un peu de piment à ton discours et qu'enfin on s'intéresse à toi ! Enfin indirectement...Tu manquerais pas un peu de confiance en toi ?

Tu envies les autres ?
Sans s'en rendre compte, ça arrive aussi qu'on critique une personne parce qu'elle représente ce qu'on est pas et que l'on voudrait bien être, juste par envie. Par exemple tu vas te mettre à critiquer particulièrement les filles ou les mecs qui se mettent en avant, genre « il/elle se la pète, il/elle veut tout le temps qu'on le/la remarque, il/elle se prend pour le centre du monde... ». Ou alors si tu rames en cours, tu vas balancer la 1ère de la classe : « comment elle fait trop son intello cette nana ! ». Chez toi, la médisance ressemble à de la jalousie. Descendre ce qu'on ne possède pas, c'est un vieux mécanisme pour se protéger des frustrations...

--
A lire aussi :
Test : es-tu influencable ?

Petits secrets entre ami(e)s et secrets lourds à porter...
--


tasanté.com le 02/03/2005

Envoie ton témoignage !

S'inscrire