imprimer l'article

Sécheresse vaginale, quoi faire ?

Si les mecs peuvent avoir des pannes au lit, ils ne sont pas les seuls, les filles aussi ! Leur vagin reste tout sec, et empêche ainsi la pénétration. On parle de sécheresse vaginale. Qu'est-ce que c'est exactement ? Quoi faire si ça t'arrive ??

Quand on fait l'amour, l'acte central est l'entrée du pénis dans le vagin. Or, au repos, nos organes sexuels ne peuvent pas le réaliser ! Le pénis est mou et le vagin sec et resserré. Ils ont tous deux besoin d'une excitation qui, chez le garçon, se manifeste par une érection et chez la fille par une lubrification vaginale.

Comment fonctionne cette lubrification ?
Le vagin est entouré de corps érectiles, exactement comme il en existe dans le pénis. Mais ces corps érectiles ne se voient pas ! Sous l'effet du désir sexuel, ils gonflent en se remplissant de sang. Là s'arrête la ressemblance avec les corps érectiles masculins, car la grande différence, c'est que chez une fille ces corps érectiles ne sont pas étanches ! Ils sont perméables et laissent traverser une partie du liquide qu'ils contiennent. À l'intérieur du vagin, leur paroi est comme une sorte de filtre. Et un liquide passe, celui de la lubrification que l'on qualifie aussi de transsudation vaginale. On lui donne ce nom car ce phénomène ressemble beaucoup à celui de la transpiration qui sort par les pores de la peau. Dans le vagin, se trouvent des pores un peu similaires qui laissent passer la lubrification. La lubrification liée au désir vient donc du sang filtré par les pores du vagin !
Il est donc facile de comprendre pourquoi, quand une fille n'éprouve aucun désir, l'acte sexuel devient difficile : ses corps érectiles ne gonflant pas, ils ne produisent pas de liquide lubrifiant. Du coup, la pénétration à sec fait mal, ce qui entraîne par réflexe une contraction des muscles du vagin. Car il n'a pas du tout envie d'avoir mal, et, se sentant agressé, il tente d'empêcher l'agresseur d'entrer ! Si la lubrification est insuffisante, c'est donc parce que la plupart du temps l'excitation n'est pas assez forte.

La solution ? Faire beaucoup de câlins, caresses, baisers, préliminaires, dire des mots d'amour... tout ce qui peut faire monter le désir ! C'est bien pour cela qu'on explique toujours que les femmes ont besoin de beaucoup de préliminaires : elles démarrent souvent moins vite que les hommes !
Cela dit il existe d'autres raisons qui peuvent expliquer une lubrification insuffisante :
Certains médicaments comme le Roaccutane (anti-acné) ont tendance à assécher les muqueuses. Si tu lis sur la notice d'un médicament quel qu'il soit « sécheresse buccale », il est possible qu'il provoque aussi une sécheresse vaginale... mais ça, c'est rarement écrit ! C'est le cas, par exemple de certains médicaments comme les antidépresseurs ou pour des substances comme le cannabis (mais là, tu n'auras pas de notice !)
Une infection vaginale ou le traitement d'une infection peuvent aussi agresser la muqueuse qui ne réagit plus tout à fait normalement. Il faut la patience d'attendre que tout soit guéri.
Une hygiène exagérée peut aussi abîmer la paroi du vagin. Rappelons qu'il ne faut jamais laver l'intérieur du vagin !

Alors, si tu te sens gênée par une sécheresse intime, 3 questions principales à te poser :
- Est-ce que j'éprouve vraiment du désir ? Car si tu fais l'amour par gentillesse, par curiosité, par peur de dire non... c'est normal que ton corps ne réagisse pas !
- Est-ce que mon partenaire me fait assez de câlins ?
- Est-ce que je prends une substance chimique qui peut être néfaste ?
Au total, tu peux considérer qu'un manque de lubrification inattendu correspond exactement à une panne sexuelle chez un garçon : ça peut arriver à tout le monde un jour ou l'autre !



Dr Catherine Solano, Médecin généraliste et sexologue. le 30/08/2005

Envoie ton témoignage !

S'inscrire