imprimer l'article

Les filles connaissent mal leur vagin !

Le vagin, on en parle peu et surtout mal. Au contraire du pénis des garçons qui est parfaitement visible et perceptible, le vagin lui est caché. Normal que les filles et aussi les garçons aient du mal à se le représenter...

Comment elles en parlent ?
Selon une enquête* menée auprès de 9441 jeunes filles et femmes entre 18 et 44 ans, le vagin est un organe « mystère » et doté de « pouvoirs »...
Premier constat, pour près de la moitié des femmes, le vagin est la partie de leur corps qu'elles connaissent la moins. Alors que certaines femmes n'ont jamais regardé ni même touché leur vagin, 76% ont pourtant essayé de l'observer avec un miroir. Cela ne prouve pas qu'elles l'ont bien regardé puisque dans l'ensemble elles ont une image fausse de leur vagin : 47% des femmes ne connaissent pas sa taille réelle et 61% ont des doutes concernant son apparence. Autre constat, 28% des femmes ont une image très négative de leur vagin après avoir entendu dire dans leur enfance que c'était sale et malpropre de le toucher. Résultat, 60% pensent à tort qu'il faut le laver avec des produits d'hygiène intime alors que le vagin est « autonettoyant ». Malgré ces méconnaissances, la majorité (72%) le perçoivent de façon positive : sexy, beau, mystérieux, stupéfiant... et paradoxalement 62% sont à l'aise pour y introduire quelque chose, un tampon ou un doigt...

Toi et ton vagin
Les garçons peuvent toucher et voir leur sexe depuis qu'ils sont tout petits. Ils ont du plaisir à le manipuler dans tous les sens, à l'observer et même à le mesurer ! Les filles au contraire n'ont accès qu'à la partie externe de leur sexe. Dans un premier temps, à cause de l'éducation notamment, le vagin est nié comme s'il n'existait pas. Il est vu comme une partie du corps qui est tabou, que l'on ne doit pas toucher. Et puis quand vient la découverte du corps et les premières relations sexuelles à l'adolescence, les filles commencent à s'y intéresser. Il est alors imaginé et perçu différemment de ce qu'il est en réalité. Par exemple, tu imagines que c'est une sorte de tube, un canal ou un chemin qui mène au col de l'utérus, ou carrément tu le vois comme un trou ou même un truc ! Est-ce que c'est grand, long, court, large, étroit... ça aussi chaque fille a sa propre perception. Et du coup, ça engendre pas mal de questions : est-ce que ton tampon va pas s'y perdre ? Est-ce que le sexe de ton copain va pouvoir y rentrer ? Est-ce que la capote ne va pas s'y déchirer ?... En fait, comme tu as du mal à te représenter ton vagin, tu n'arrives pas te représenter ce qu'il peut s'y passer et c'est souvent ce qui te fait peur...

*The international vagina dialogues survey, étude du laboratoire Organon, avril/mai 2004.

tasanté.com le 20/10/2005

Envoie ton témoignage !

S'inscrire