imprimer l'article

Des douleurs quand tu fais l'amour ?

Faire l'amour est normalement un plaisir. Mais parfois, chez les filles, une douleur s'installe gâchant les relations sexuelles. Pourquoi et comment un rapport peut-il devenir douloureux ? Et que faire ?

La douleur pendant l'amour peut être une douleur superficielle. Elle se situe alors à l'entrée du vagin. Elle peut, au contraire être profonde et dans ce cas elle apparaît plutôt au fond du vagin, lorsque la pénétration est complète.

Les douleurs superficielles ont des causes parfois physique, parfois plus psychiques.
-Sur le plan physique, il peut s'agir d'un problème de vulve ou d'entrée du vagin : une irritation due à des produits d'hygiène agressifs, une mycose, un hymen épais qui fait mal lors des premiers rapports sexuels, une lubrification insuffisante qui entraîne une douleur dès le début de l'essai de pénétration, et aussi eczéma ou crise d'herpès génital, mais aussi une infection urinaire ou une cystite (irritation de la vessie), ou encore une allergie au latex lors de l'utilisation de préservatifs.
-Sur le plan psychique, les causes sont aussi nombreuses : une peur de la pénétration qui resserre les muscles du vagin, un manque de désir qui entraîne une peur et une lubrification insuffisante, une éducation très stricte qui fait ressentir la sexualité comme sale et bloque le processus...
-Les causes physique ou psychiques de douleur lors des rapports sexuels ne sont pas séparées. En effet, souffrir d'un hymen épais peut entraîner une peur de la pénétration et un serrement réflexe des muscles du vagin. De ce fait, les causes sont souvent associées et il n'est pas toujours facile de les déterminer.

Les causes de douleur profonde. Lorsque la pénétration fait mal en profondeur, c'est en général qu'elle appuie à un endroit qui a un problème. Il peut s'agir par exemple d'un problème d'ovaire comme un kyste, d'une endométriose (maladie qui entraîne des kystes un peu partout dans le petit bassin), ou encore des troubles intestinaux, d'adhérences après une intervention chirurgicale dans le ventre (appendicite...), ou d'une infection génitale profonde de l'utérus ou des trompes.
En général, si la douleur est physique, sa particularité est qu'elle est toujours identique, à peu près au même endroit et de même nature. Quand la douleur se balade, il s'agit soit d'une trouble intestinal, ce qui n'est pas grave mais peut se révéler très douloureux, ou bien d'un problème plus psychique de blocage sexuel.

Qui consulter ? Le médecin le plus approprié pour trouver la cause de la douleur est le gynécologue. Il est aussi possible de consulter un dermatologue en cas d'anomalie visible à la vulve. Ces médecins savent soigner les causes de ces douleurs ou bien adresser par la suite la femme qui souffre à un psy s'il reste de toute évidence une composante plus psychologique.

--
Que faire en cas de douleur ou irritation ?
Mate tous les petits conseils de Catherine Solano...
--


Dr Catherine Solano, médecin généraliste et sexologue. le 15/12/2005

Envoie ton témoignage !

S'inscrire