imprimer l'article

Les hépatites

Hépatites, il en existe presque autant qu'il y a de lettres dans l'alphabet. Qu'est-ce que c'est ?

De même qu'otite signifie inflammation de l'oreille, hépatite signifie inflammation du foie. Une inflammation peut être provoquée par tout ce qui peut entraîner une atteinte ou une destruction de l'organe ou des cellules. Pour ce qui est du foie, de nombreux facteurs peuvent être agressifs. L'alcool et les virus sont les plus fréquents. Dans tous les cas, l'atteinte du foie peut passer inaperçue, se manifester par des troubles digestifs banals ou au contraire par une atteinte grave. Lorsque l'on arrête la consommation d'alcool à temps, le foie ne souffre plus et tout rentre dans l'ordre si le foie n'est pas trop atteint. Il existe au moins sept types d'hépatites : les hépatites A et E dont la contamination est d'origine alimentaire, et les autres hépatites (BCDFG) dont la contamination est sanguine ou sexuelle.

Dans le cas des hépatites où la contamination est d'origine sanguine ou sexuelle il faut distinguer deux phases : la première phase est une phase aiguë où la destruction est rapide, le virus peut être détruit par l'organisme ou se multiplier lentement dans les cellules du foie. Cette progression lente avec un virus actif définit la seconde phase appelé hépatite chronique. Cette phase d'hépatite chronique aboutit après plusieurs années d'évolution à une destruction quasi-complète des cellules du foie. Au cours de cette destruction, le foie évolue et l'on observe un stade de cirrhose du même genre que ce que l'on peut observer lorsqu'un individu a consommé de l'alcool trop longtemps. C'est sur ce type de foie cirrhotique que le cancer peut apparaître.

La vaccination contre les hépatites A et B est actuellement le seul moyen de préserver son foie d'une atteinte virale par ces virus. Une fois vacciné, l'organisme qui a appris à reconnaître le virus le neutralise dès qu'il le rencontre à nouveau à l'occasion d'une piqûre ou d'un contact infectant. A noter que la vaccination contre l'hépatite B protège aussi du risque d'atteinte par le virus D. Pour les autres virus et en particulier le virus de l'hépatite C, il n'existe pas de vaccin disponible et seule la prévention peut éviter l'infection.

Va voir aussi :
Hépatites B et C
Hépatite C : va te faire dépister

Dr Franck Le Duff - Assistant Hospitalo-Universitaire le 09/01/2001

Envoie ton témoignage !

S'inscrire