imprimer l'article

Les ados homos en danger de mort !

A l'adolescence, c'est dur d'être différent ! Si en plus on ne correspond pas aux stéréotypes masculins ou féminins, on a toutes les chances de se sentir rejeté...

Le 10 septembre dernier, à l’occasion de la journée de prévention suicide, une étude révélait que les jeunes homosexuels avaient 13 fois plus de risques de faire une tentative de suicide que les ados hétéros. D’ailleurs, de nos jours, le suicide représente la première cause de mortalité chez les jeunes homosexuels (1 sur 3 aurait déjà attenté à ses jours, sans compter ceux qui emmènent leur secret dans leur tombe… ).

Pourquoi tant de haine ?
Ces tentatives de suicide sont fortement associées à une dégradation de l’estime de soi, engendrée par une homophobie encore trop présente dans notre société. En effet, 80% de ceux qui ont tenté de mettre fin à leur vie avaient une opinion négative d’eux-mêmes ou évoquaient un manque de respect à leur égard. Mais ce n’est pas tant leur orientation sexuelle qui leur pose vraiment problème, c’est l’intolérance des autres !

Pourquoi cette solitude ?
Les homos sont le seul groupe de toute la population à ne pas pouvoir s’appuyer sur des proches ou sur des générations qui les précèdent quand ils sont victimes de discrimination. Sans oublier que l’absence d’un modèle sexuel identificatoire et valorisant pour l’ado qui se découvre homo ne lui permet pas de se construire une image positive de lui-même ! C’est ainsi qu’il se retrouve seul avec le sentiment d’être dans une impasse. Les seules solutions qu’il entrevoit alors sont :
- garder le secret, psychologiquement difficile !
- faire son « coming out » et risquer de se faire rejeter par sa propre famille, ses amis…

Quelles solutions alors ?
1/ Il faut avant tout partager son secret avec une personne de confiance ! Tu peux par exemple contacter une association gay et rencontrer des personnes qui ont connu les mêmes problèmes que toi !
2/ S’accepter tel que l’on est, être bien avec soi-même et s’épanouir dans sa sexualité sont des conditions essentielles pour accéder au bonheur !
3/ Si tu as envie de le dire à tes parents, ou tous tes proches, assure-toi qu’ils sont capables d’entendre ça, de comprendre que ton bien-être dépend d’eux et qu’ils doivent se prêter à une réflexion personnelle pour accepter ton homosexualité. Mais avant tout, sache que l’acceptation ne se fait pas toujours très facilement, il y a une période de choc et de crainte quasi incontournable !

--
Pour trouver de l’aide ou pour plus d'infos :
- Reportage : Etre gay, ça implique quoi ?
- T’as besoin de soutien, de conseils, voici quelques associations.
- Etre bi, être homo, c’est cool ?
--

Tasante.com le 22/06/2006

Envoie ton témoignage !

S'inscrire