imprimer l'article

Sexe et musique : une enquête scientifique

Oui, ils l'ont prouvé ! Après avoir quelque peu foiré à démontrer que les jeux vidéo rendaient violents, les scientifiques sont arrivés à démontrer que la musique influencaient la sexualité des ados américains.

Teste tes influences sexuelles

Les ados qui écoutent du R'n'B et certaines formes de Rap, sautent plus vite les étapes entre « bisous-bisous » et « je vais plus loin. » Or, il est prouvé que les plus précoces sexuellement sont aussi plus souvent victimes de grossesses non-désirées et d'IST.

L'organisme* qui a effectué cette enquête, a d'abord classé 16 musiciens selon le nombre de leurs chansons contenant des images dégradantes et/ou de références explicites au sexe. Le R'n'B et certaines formes de Rap hard-core figurent en tête du palmarès, avec plus de 70% de chansons contenant l'une et l'autre catégorie. La Country, elle, se trouve tout en bas...avec 0 %.

Puis, sur 3 années consécutives, ils ont noté de quelle façon évoluait la vie sexuelle de plus de 1200 ados âgés de12 à 17 ans. Ils ont fini par remarquer que plus ils écoutent de R'n'B et de Rap, plus ils se dépêchent de passer des premiers flirts au rapport sexuel complet avec pénétration. Et ce n'est pas le fait de parler ouvertement de sexe qui fait la différence, mais plus le fait de diffuser des formes dites dégradantes de la sexualité : femme-objet, mec hyper-macho, etc...

Heureusement qu'en France, on ne capte pas les paroles...

tasanté.com le 17/08/2006

Envoie ton témoignage !

S'inscrire