imprimer l'article

5 semaines de hoquet

Seule la nuit lui laissait un peu de répit, sinon c'était une cinquantaine de hoquets par minute qui ont assailli une jeune américaine de 15 ans...pendant 5 semaines.

Ce terrible hoquet est parti aussi mystérieusement qu'il est venu. Soulagée, mais avec la gorge et le nez bien attaqués, Jennifer Mee avait tenté en vain toutes sortes de traitement et consulté un spécialiste des maladies infectieuses, un neurologue, un chiropracteur, un hypnotiseur et un acupuncteur.

Le hoquet c'est quoi ?
C'est un reflexe respiratoire qui normalement ne dure pas longtemps, qui est complètement inoffensif et touche tout le monde, même le fœtus. Il s'agit de contractions répétées du diaphragme, suivi d'un resserrement brutal de la glotte. L'air en s'échappant, fait vibrer les cordes vocales, d'où ce « blop » caractéristique.

Généralement causé par un trop plein d'air dans l'estomac, pizza avalée trop vite par exemple, normalement il ne dure pas plus de quelques minutes. Juste le temps de faire marrer les gens autour de toi. Mais il y a des cas connu qui peuvent se prolonger plusieurs jours, voire plusieurs semaines et là les causes en sont mystérieuses. Le record en la matière étant de 68 ans !

Comment s'en débarasser
La solution en principe est simple, il faut parvenir à stopper ces contractions du diaphragme. La calmer en quelque sorte. Essaye de créer une diversion, par exemple en te pinçant l'oreille. Si tu te fous un grand coup de marteau dans la tronche, ça peut marcher aussi, mais tu ne vas pas en profiter longtemps. Il y a toutes les méthodes basées sur une modification du rythme respiratoire la respiration : apnée, ou se mettre à respirer rapidement et celles, dérivées, consistant à boire d'un trait ou rapidement un liquide.

Aucune n'est garantie 100 % et en cas de hoquet chronique, c'est-à-dire qui dure longtemps, il faut voir son médecin car il est fréquemment la partie visible d'une autre maladie qu'il faut soigner pour retrouver la tranquillité.

tasante.com le 08/03/2007

Envoie ton témoignage !

S'inscrire