imprimer l'article

La peur du sexe masculin (suite)

Quand une fille ressent une peur envers le sexe masculin, comment se manifeste cette peur ? Elle s'exprime de différentes manières :

Passe le Test pour savoir si t'es flippé(e) du sexe :
Pour les filles !
Pour les mecs !


- Dans la tête : Je me monte la tête et j'imagine que le contact avec un pénis doit être terrible. C'est mon cerveau qui fonctionne qui visualise, invente, imagine des choses effrayantes. Elles ne sont pas réelles, mais elles proviennent de mon imaginaire.

- Dans le cœur ou le centre des émotions : Je ressens une angoisse, un sentiment de panique.

- Dans le corps : je tremble, je transpire, j'ai une boule dans la gorge ou dans le ventre, je serre les jambes, je sens mon sexe qui se resserre s'il s'approche...

- Dans le comportement : j'évite les garçons, j'évite leur proximité physique et si j'ai quand même un amoureux, je fuis les câlins, les contacts corporels ou les rapports sexuels.

La peur du pénis va de presque rien (une petite appréhension, naturelle au début !) à une paralysie totale. Presque toutes les filles peuvent ainsi ressentir une petite peur, une appréhension légitime devant l'inconnu qu'est le sexe masculin. Mais dans certains cas, cela va très loin, comme en cas de vaginisme. Le corps a tellement peur du sexe masculin qu'il refuse la pénétration du pénis dans le vagin. Les muscles qui enserrent le vagin se serrent tellement fort qu'il est impossible d'y entrer.
Dans un tel cas, la peur peut faire barrière à une relation, devenir paralysante et empêcher totalement de vivre une vie amoureuse.

Que faire ?
D'abord des choses très simples car la peur peut se travailler.

On peut changer sa peur dans la tête : s'informer sur ce qu'est réellement un sexe masculin. Il est en réalité très loin de l'image terrifiante qu'en ont certaines filles. Il est très doux, car sa peau est la plus fine du corps masculin. Elle ressemble à celle des paupières. Son gland, tout au bout, est très doux et très rond, et il est même spongieux, de manière à amortir la pénétration : il se déforme très facilement pour se mouler à la forme du vagin. La tige du pénis, même en érection, reste souple et malléable, car elle contient aussi un corps spongieux qui permet au pénis de s'adapter exactement à la taille du vagin dans le sens de la largeur sans le distendre. Et puis, il est bon de savoir qu'un pénis, c'est très fragile. À la moindre inquiétude, l'érection s'arrête...

On peut aussi agir pour faire changer les émotions de peur : il s'agit d'apprivoiser la peur. Pour cela il faut agir progressivement. D'abord, accepter de regarder un sexe masculin, le toucher, l'explorer. Puis le câliner et le laisser au contact de la peau, faire des caresses comme pourrait le faire une main. Et petit à petit, s'habituer à son contact. C'est ainsi que devraient toujours commencer les relations sexuelles. Quand on va directement trop droit au but, c'est là où l'on risque de déclencher une peur.

Et quand vraiment la peur est trop forte, paralysante ? Il faut se faire aider. Peut être commencer par prendre contact avec un service téléphonique le Fil Santé Jeunes pour en parler. Car dépasser la honte de la peur, c'est déjà faire un grand pas en avant. En parler ainsi à un inconnu, cela peut aider à en parler à son amoureux sans en avoir honte. Et il est tout à fait capable de comprendre et encore plus d'aider à passer le cap de la peur.
Et par la suite, quand cela ne suffit pas, c'est peut-être le moment d'aller consulter un psy ou un sexologue pour se faire aider.... Parce que pour une vie amoureuse réussie, cela vaut vraiment la peine d'investir un peu d'énergie.

Pour connaître les origines de cette peur, passe ici.

Le sexe feminin te fait peur ? Mate les explications !

Et toi, t'as déjà ressenti ça ? Témoigne sur le forum spécial !

ET AUSSI :
Les rapports douloureux !
Les conseils anti-douleur !
La première fois, à l'aise !

TESTS :
T'es flippé(e) du sexe ? Côté filles / Côté mecs
Tous les SexoTests !

Dr Catherine Solano - Médecin généraliste et Sexologue le 20/07/2007

Envoie ton témoignage !

S'inscrire