imprimer l'article

L'allergie aux acariens, comment elle se manifeste ?

L'allergie aux acariens représente 50 % des allergies. C'est dire si elle est hyper fréquente. Vu que le nombre de personnes allergiques augmente constamment, cette allergie est très répandue.


C'est quoi qui donne l'allergie ?
L'allergie apparaît lorsque l'allergène, la substance allergisante est au contact du corps. L'allergène, c'est donc la substance provoquant la réaction allergique. Ici, pour l'allergie aux acariens, l'allergène, c'est un déchet d'acarien, un excrément ou un cadavre d'acarien. Beurk !

Comment l'allergie se produit ?
Si cet allergène est inspiré avec l'air que tu respires, il arrive au contact avec la muqueuse de ton nez et de tes bronches. Et si tu es allergique, ton corps réagit par une rhinite allergique ou de l'asthme.
Une rhinite allergique, c'est ton nez qui coule parce qu'il est irrité. Il ne s'agit pas d'une infection, il n'y a pas de pus, juste le nez qui coule.
L'asthme, c'est une réaction des bronches, tubes par lesquels l'air arrive dans tes poumons. En cas d'asthme, tes bronches sont irritées et rétrécissent leur calibre, elles se resserrent et en plus, elles sécrètent un liquide qui rétrécit encore leur diamètre. Du coup, ta respiration siffle car l'air à du mal à sortir. Inspirer, ça va, mais souffler devient difficile.

L'allergie cutanée aux acariens.
L'allergie aux acariens peut aussi se produire quand l'allergène (toujours les débris d'acariens morts, leurs excréments, leurs cadavres), est au contact de ta peau. Si tu as une peau très réactive, tu peux avoir de l'eczéma. Ta peau devient rouge, elle gratte, elle peut même suinter un liquide. Pas très glamour et très gênant...

L'allergie aux acariens, c'est quand ?
L'allergie aux acariens est à son maximum en automne et en hiver. Car à ce moment de l'année, on aère moins les logements, l'intérieur est plus humide et on met le chauffage en marche. Comme les acariens aiment la chaleur et l'humidité, ils se développent bien plus à ces saisons.

Comment être sûr que c'est une allergie aux acariens ?
Un nez qui coule, du mal à respirer ou une irritation à la peau, ce n'et pas forcément les acariens ! Pour le savoir, il faut faire des tests chez un médecin allergologue. Il s'agit de tests cutanés ou de tests réalisés sur une prise de sang.

ET AUSSI :
Les acariens : qui sont-ils ?
Allergie aux acariens, comment prévenir ?

Dr. Catherine Solano le 22/09/2011

Envoie ton témoignage !

S'inscrire