imprimer l'article

Accro du shopping

La fièvre acheteuse, la compulsion d'achat ou l'achat addictif est une vraie maladie où la personne atteinte ne peut pas se retenir d'acheter des objets dont elle n'a pas besoin... L'achat exagéré est généré par une impulsion brutale et irrésistible. Explications.

Tout à coup, Anna a envie d'acheter cette paire de chaussures, il la lui faut à tout prix et rien ne peut la raisonner, ni l'idée qu'elle n'a pas assez d'argent sur son compte, ni la pensée qu'elle a déjà 5 paires de chaussures de cette couleur, ni même que son mec va encore râler ! L'achat sur impulsion ne répond donc pas à un besoin matériel.

Pourquoi acheter quelque chose sans en avoir besoin ?
Dans notre société, la publicité et le marketing nous étudient comme des souris de laboratoire pour décortiquer nos pulsions et travaillent à les stimuler. La preuve, c'est que pour le marketing, on ne parle pas d'êtres humains mais de consommateurs !
La personne qui achète de manière compulsive ne cherche pas à combler un besoin matériel. Mais elle cherche à combler un autre besoin plus psychique. Elle ne se sent pas aimée. Elle a l'impression de ne rien valoir si elle ne possède pas des tonnes d'objets. Elle a besoin d'être généreuse pour montrer qu'elle existe...
Pouvoir payer ses achats par carte de crédit ou par Internet est moins culpabilisant. L'argent étant dématérialisé, on a l'impression de moins dépenser !

Qui sont les acheteurs compulsifs ?
Ce sont surtout des acheteuses dans 9 cas sur 10. Plus de 1 % de la population est acheteur compulsif. Ils en arrivent souvent à un surendettement terrifiant. Acheter est pour eux comme une drogue. Même si ça leur pourrit la vie, ils ne peuvent pas s'empêcher de continuer. En fait, dans le fond ils sont souvent dépressifs et achètent pour se remonter le moral. Ils ont une piètre estime d'eux mêmes et achètent comme pour se donner une valeur qu'ils ne ressentent pas.
Les filles dépensent surtout en vêtements, chaussures, bijoux, maquillage... pour les mecs, ce sont les antiquités, les CD, le matériel électronique...

Les collectionneurs sont-ils des acheteurs compulsifs ?
Non, ça n'a rien à voir. Un collectionneur peut être prêt à payer très cher une pièce de collection mais son achat est orienté. Les acheteurs compulsifs ont tendance à acheter n'importe quoi et à ne pas savoir jouir de leur achat. D'ailleurs, les filles laissent souvent les vêtements dans leur sac sans jamais les porter !!

Comment se soigne une personne acheteuse compulsive ?
Il existe un groupe d'entraide de « Débiteurs anonymes »  qui fonctionne sur le même principe que les alcooliques anonymes, les outremangeurs anonymes, ou les narcotiques anonymes. Il s'agit de réunions de personnes ayant le même problème et cherchant à s'en sortir. C'est souvent d'un énorme soutien. Les thérapies comportementales et cognitives sont très appropriées. Pour trouver un thérapeute, rends-toi sur le site de l'AFTCC.

Si tu veux en rire, lis « Confessions d'une accro du shopping », un roman hilarant où chacun peut se reconnaître un peu.

--
Teste-toi :
Es-tu accro aux achats ?
--

Dr Catherine Solano le 25/06/2009

Envoie ton témoignage !

S'inscrire