imprimer l'article

C'est quoi un frottis ? Entre gynéco et spéléo !

Le frottis fait partie de l'examen gynécologique. Il peut être proposé par ton médecin traitant, le gynéco ou le médecin du planning familial. Mais au fait, c'est quoi exactement un frottis ?

À quoi ça sert un frottis ?
À sauver des vies ! Le frottis permet de rechercher des cellules cancéreuses ou précancéreuses au niveau du col de l’utérus. Quand on détecte très tôt des cellules cancéreuses, c’est un cancer du col débutant. On peut le soigner bien avant qu’il ne devienne mortel. Ce dépistage précoce permet aussi un traitement simple. La faculté d’avoir des enfants est alors préservée. C’est important !

Le frottis, on le fait quand ?
Le premier frottis doit être fait dans l’année qui suit les premiers rapports sexuels. Quand on commence sa vie sexuelle jeune, il faut le faire plus tôt que si on commence à 25 ans ! On le fait ensuite à nouveau l’année suivante. Et par la suite, un frottis tous les 2 ans suffit. Attention, on doit faire le frottis en dehors de la période des règles pour que le sang ne gêne pas l’examen.

Le frottis, on le fait comment ?
Tu t’allonges sur une table d’examen gynécologique, jambes écartées, pieds dans les étriers. Pas la posture la plus zen, mais la plus efficace. Le gynéco insère un spéculum dans le vagin, objet prévu pour écarter les parois vaginales. Puis il prend une petite spatule en bois et va gratter doucement le col au fond du vagin pour décoller quelques cellules qu’il fera analyser. Il frotte ensuite cette spatule sur une lame de verre où les cellules se déposent. Il pulvérise un produit pour fixer les cellules et envoie le tout à un laboratoire d’analyses médicales.

Les résultats de ton frottis :
Le frottis permet de dire s’il y a des cellules cancéreuses. Si c’est oui, il faudra des examens supplémentaires. Si c’est non, tu es tranquille pendant 1 ans après ton premier frottis, 2 ans après les autres. Mais parfois, c’est douteux et il faut le refaire. En cas de petite irritation vaginale, des cellules inflammatoires peuvent rendre le frottis impossible à interpréter. Il faudra le refaire !

Et si je suis vaccinée contre le papillomavirus ?
Le vaccin contre le papillomavirus protège contre les cancers du col. Pourtant le frottis reste indispensable. Car ce vaccin protège contre 70 % des cancers du col. Le dépistage reste donc d’actualité pour toutes les filles dès le début de leur vie sexuelle.

 -- 
Va voir aussi :
La visite annuelle chez le gynéco
Vrai faux sur le papillomavirus 
Diminue tes risques de cancer du col

Discutes-en :
Pose tes questions aux autres internautes ou tchatche avec elles sur les forums !
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Catherine Solano et la rédaction de Tasante.com le 14/01/2010

Envoie ton témoignage !

S'inscrire